Zachée, le publicain, et le jour de la visitation divine


        
 « Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville. Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus… » (Lc.19 :1,2)

« Cherchez l'Éternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il est près. »
(Es. 55.6)

Il ne s’agit pas de n’importe qui… Il s’agit de l’honorable Zachée.
Il était un homme riche ; pas un pauvre mendiant. Voyez-vous ? Il était en plus de cela, le chef des publicains. Or, les publicains étaient regardés comme les gens de mauvaise vie… ceux-là qui usent et abusent du monde, et des plaisirs de ce monde. Bref, un chef des « pécheurs », comprenez-vous cela ?
Pourtant, ce ne sont pas des synagogues ou lieux d’adorations qui faisaient défaut à Jéricho, en son temps. Ni des sacrificateurs, docteurs ou enseignants de la loi, ou encore des lévites. Car, il y avait, en effet, beaucoup de « ministres » de Dieu en Israël et dans le judaïsme.
Cependant, ce jour-là était un jour singulier pour Zachée ! C’était pour Jéricho, sa ville : le jour de la visitation divine.
N’est-il pas écrit : « Cherchez l’Eternel pendant qu’Il se trouve ! Invoquez-Le pendant qu’Il est près » ? (Es.55 :6). Quelque chose… une inspiration aurait certainement rappelé cette Parole de la promesse à l’esprit de Zachée. Quoi donc ?
Jésus n’habitait nullement à Jéricho ! Il était ce jour-là de passage ; à la recherche des brebis égarés de la maison du Père. Oui, à la recherche de tous ceux-là que Dieu a connu d’avance ; les ayant prédestinés à être semblables à l’image de Son Fils Unique Jésus-Christ : la descendance d’Abraham. (Rom.8 :28-32)
Et, ceux-là connaissent le jour de la visitation divine. Car, la Parole de la promesse témoigne en eux, qu’ils sont des fils de la promesse (Gen.12 :3 ; 18 :18 ; 22 :17,18). L’oracle (secret) de Dieu n’est-il pas scellé parmi Ses disciples ? (Es.8 :16)
Combien à ce jour, comme Zachée en son temps, savent-ils discerner les signes de temps, et reconnaître le jour de l’accomplissement des promesses prophétiques annonçant le salut ? C’est ici le jour de la visitation divine !
Nous pouvons comprendre cette chose dans l’appel de Moïse : au jour où Dieu se manifesta à lui dans le buisson ardent, il lui fut dit : « Je suis descendu pour le délivrer (mon peuple) de la main des Égyptiens». (Ex.3 :8)
« Je », c’est Dieu qui visita l’Egypte pour délivrer Son peuple, non pas Moise. L’homme de Dieu était à peine le voile derrière lequel Dieu se cachait pour accomplir Son œuvre dans le monde physique. Voici pourquoi, Pharaon périt : il croyait avoir affaire à Moïse ; il était loin de se douter qu’il s’opposait et combattait contre Dieu Lui-même. C’était le jour de salut pour Israël. Et, seul Dieu accomplit le salut. Selon qu’Il l’a aussi déclaré en Es.46 :11 : « Oui, Je l'ai dit, et Je ferai que cela arrivera; Je me le suis proposé, et Je l'effectuerai. »
Voici pourquoi nous parlons du jour de la visitation divine. Et, Zachée, le publicain, sut reconnaître ce jour-là, et marcha à la lumière de la face du Seigneur : Dieu manifesté dans le témoignage du prédicateur du jour.
Il est aussi important de noter ici que, l’attitude de Zachée confirme la révélation du Seigneur, comme quoi : « Depuis le temps de Jean-Baptiste, le royaume des cieux est forcé ; et chacun use de violence pour y entrer ».
Dans ce violent combat de la foi qui oppose l’ « Ainsi dit le Seigneur » aux dogmes des églises ou religions des hommes, l’attitude de Zachée démontre clairement le comportement d’un homme qui n’est sans doute pas à la recherche d’une religion… d’une église ou synagogue pour s’affilier comme membre effectif, ou quelque chose du genre. Mais plutôt, la posture sans équivoque d’un homme à la recherche du salut. De ce plan divin pour le salut qui est en Jésus-Christ, Seul. Pas, de « ces plans de salut » que nous propose les religieux.
Combien en ce jour ont compris la chose comme Zachée, le publicain, en ce jour-là ?

-------------------------------------------