La vision du serpent écrasé

C’est ce que Dieu a montré à Branham  dans cette vision qu’il conte dans "LE SERPENT ECRASE": Un serpent l'a mordu à la jambe, et, au moment où il pointait le fusil pour lui faire éclater la tête, la voix d'un frère à ses côtés lui pria de laisser faire. Profitant de ce répit, le serpent s'esquiva et entra dans une flaque d'eau qui était à côté de l'homme de Dieu et disparu.
Cette vision dit beaucoup plus que ce que l'homme sans esprit peut imaginer: le serpent, c'est le diable, le père et l'esprit du mensonge et de l'erreur. Il ne pouvait pas le mordre à la bouche, voyez-vous? Parce que de la bouche sortait la Parole vivante de Dieu: la Vérité qui ne peut être anéantie. Mais, pourquoi la jambe? L'apôtre Paul en Eph.6  parle du zèle de l'évangile de paix comme des souliers aux pieds des chrétiens, selon qu'il est aussi écrit: "Qu'ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la bonne nouvelle".  La jambe c'est la mission; le champ missionnaire où le serviteur s'en va apporter son témoignage. C'est la où Satan s'est attaqué. Pas au témoignage. Vous vous rendez compte de cela? La Vérité résiste à tout: à l'opposition, la contradiction, etc.… Et l'œuvre d'un juste parle, quoique mort. Quoi donc? Ne pouvant pas s'attaquer à la Parole de son témoignage, c'est dans le champ missionnaire où Satan a porté un coup terrible à la personne (je dis bien personne et non pas témoignage) de Branham. Jusqu'au point de le faire peindre aux yeux de beaucoup comme un anti-christ. C'était cela l'objectif du diable; son arme pour jeter le trouble sur l'œuvre accomplie par Dieu en cet âge que nous vivons, par le moyen de cet instrument. Conséquence? A ce jour, malgré la puissante manifestation de Dieu qui a appuyé et confirmé son ministère très peu de gens ont compris le sens exact de son message. Un groupe de gens refuse catégoriquement de le reconnaître comme un envoyé de Dieu et rejette son témoignage comme si du diable se traitait; alors qu'un autre groupe l'élève aussi haut que Jésus-Christ, faisant de lui, la figure central de leur salut. Ce qu'ils oublient, ce qu'en agissant ainsi, ils font de lui involontairement un anti-christ. Donc, dans un cas comme dans l'autre, ils accomplissent tous, les desseins du diable: empêcher les gens de reconnaître L'ŒUVRE DE DIEU EN CE TEMPS DE LA FIN.
Considérez une chose: la voix qui l'a empêché d'abattre le serpent n'est pas venue d'en haut, mais plutôt de la terre; la voix d'un homme proche du prophète, pas de Dieu. C'est à cette tolérance passive que nous assistons aujourd'hui, face à cette idolâtrie née de l'action de l'esprit de l'erreur contre le Conseil de Dieu, que même de gens honnêtes, connaissant la Vérité de Dieu, n'ont pas eu le courage de combattre, sinon timidement; alors que beaucoup plus de zèle aurait été nécessaire pour empêcher le mal de croître; et que, ce message qui, en principe devait apporter la vie à ceux qui le reçoivent, se trouve aujourd'hui apportant la mort dans le champ missionnaire de cet homme de Dieu. Tant pour ceux-là qui rejettent le Conseil de Dieu manifesté en lui, comme pour ceux-là qui s'attachent à sa personne, comme si d'un sauveur il s'agissait. Et la flaque d'eau à côté de l'homme de Dieu ne signifie autre chose qu'une citerne crevassée  où l'eau de la Parole, au lieu de couler jusqu'à la vie éternelle, stagne et finit par devenir impure à la longueur du temps. Etant contaminée par le mal: le serpent ou l'esprit de l'erreur qui se cache dans ces églises dénommées "Message du Temps de la fin", et qui ne caractérise autre chose que la folie de ces vierges qui ont rejetées la direction du Saint-Esprit, pour s'asseoir dans la chaire d'un homme. Oui, il faut que je le dise: la brochure de la prédication est une lampe qui, sans la révélation du Saint-Esprit (la présence de l'huile dans les vases) finit par s'éteindre, et le lecteur se plonge dans les ténèbres avec.
Telle cette manne qui, conservée pour le jour suivant, devenait infect (Ex.16:19,20), ces brochures ont à cause de l’action de l’esprit de l’erreur, perdu toute la puissance que Dieu communiquait aux gens qui écoutaient les mêmes paroles du vivant de ce prophète de Dieu; quand la manne tombait du ciel en son temps. Ce n’est plus qu’une lettre morte qui produit une fausse piété chez ces ignorants dont le coeur a été plongé dans les ténèbres des fausses interprétations et idolâtrie. Pourquoi? Parce que ces fanatiques, en refusant de marcher selon l’Esprit, devant leur incapacité d’arrêter le cours du temps, ils se sont arrêtés eux-mêmes par rapport au temps. Ils ne savent pas distinguer qu’aujourd’hui c’est un autre jour du temps de la fin qui révèle d’autres promesses. Ils se sont arrêtés d’admiration devant le “poteau indicateur” – pour rependre les termes d’un prédicateur – au lieu de marcher, d’évoluer dans la direction par lui indiqué.
Tout comme les vierges folles qui, au cri du milieu de la nuit, allèrent dans la direction opposée aux vierges sages; à la recherche de ceux-là qui vendent l’huile pour leurs lampes qui s’éteignaient, ces fanatiques marchent à contresens de l’histoire de l’église. Car, s’ils ont compris la prédication du Frère Branham, ils auront écouté le Saint-Esprit qui parle et s’exprime aujourd’hui par nous.
Je ne saurais être trop direct et de fois très percutant pour défendre la justice de Dieu contre le mensonge de ces faux frères qui se sont introduits par la ruse dans l’œuvre de la restauration qui est un grand mouvement de Dieu pour notre âge. Et qu’ai-je à juger ceux qui sont au-dehors parce que c’est vers l’Epouse du Christ que j’ai été envoyé? Si le Frère Branham reconnaît lui que, Dieu nous a donné la Bible qui est Sa Parole et Sa Parole est Dieu Lui-même. Il dit que ce sont là nos jumelles; nos lunettes pour voir l’UNIQUE BUT IMPORTANT DE DIEU: le sacrifice de Jésus-Christ. Il ne parle pas de ses prédications, mais plutôt de la Bible -.Je vais vous dire maintenant ce qui est arrivé. Si ce serviteur était vraiment prophète ce qu’il prédisait devait forcement arriver, et cela est arrivé. Des hommes ont pris ces lunettes pour regarder à une longue distance dans la direction indiquée par l’Esprit pour voir ce que Dieu essaie de montrer à cette dernière génération: LA VENUE ÉMINENTE DE JESUS. Quoi donc? Ils ont négligé de faire la mise au point, mieux ils s’y sont tellement mal pris qu’au lieu de voir l’objectif: Christ, Auteur et  consommateur de notre foi, ils ont vu le bout de leur propre nez. Ils ont plongé les regards dans le témoignage de la Parole de Dieu prêchée par Son messager, mais ils fixèrent leur regard vers celui qui parlait, sans rien comprendre de ce qu’il disait. Et ça a donné quoi? “Moi, je suis de Branham”. Et dans la folie de l’égarement un prédicateur de ce mouvement affirma dans son sermon: “De même qu’Elisée marcha fidèlement sur les traces d’Elie et reçut la double portion de son esprit, de même nous l’épouse, nous marchons sur les traces du prophète Branham afin de recevoir de son esprit et faire les mêmes œuvres que lui”. Epouse du Christ ou du prophète, me demandai-je? Vous voyez où mène le fanatisme? Conducteurs aveugles!  Repentez-vous et quittez la chaire.
Je vais essayer d’illustrer la chose par un cas malheureux que j’ai vécu à mes débuts dans le ministère. Un soir, je m’entretenais avec une sœur beaucoup plus âgée que moi sur le salut qui est en Jésus-Christ. Celle-ci fit une révélation qui me coupa le souffle: elle ne parvenait pas à comprendre où à saisir tout ce que je disais pendant le message ou la prédication, parce qu’elle était plutôt fascinée par ma personne qui éveillait en elle toutes sortes des passions impures. Je fus étourdi par cette déclaration, vous savez pourquoi? Je me suis laissé tromper sur sa personne parce qu’elle était l’une des personnes les plus assidues à nos réunions. Toujours au premier banc et apparemment si attentive, si concentrée tout au long de la prédication. Et j’ai cru – jugeant à l’apparence - qu’elle ferait une bonne chrétienne. Elle me voyait moi, mais elle ne m’écoutait pas, elle ne comprenait pas ce que je disais. Sous cette apparente fidélité et piété se cachait une femme charnelle, sensuelle et sans esprit; prostituée et infidèle à son mari. On pouvait la prendre pour une sainte, tellement elle était zélée, mais en réalité ELLE S’ACCOMMODAIT DE MA PERSONNE, DE MA PHYSIONOMIE mais laissait de côté l’essentiel: Mon témoignage de la Parole de Dieu Voici pourquoi elle venait assidûment aux cultes pour me voir. Elle me dit ce jour-là qu’elle pouvait apprendre à mieux connaître et comprendre Christ en restant attaché à moi. Vous voyez la ruse? Elle confondait ma personne de mon témoignage, laissant donc de côté la seule chose qui pouvait lui donner la vie éternelle et cherchait à s’attacher ainsi à ce qui pouvait lui apporter la mort. C’est exactement la même chose qui est arrivée avec la pseudo-épouse et le messager de Dieu. Cette église revêt toutes les apparences de la piété, mais en commettant adultère avec la personne du serviteur de Dieu, elle ne fait pas attention au vrai sens de son témoignage. Elle se complait plus en la personne du serviteur plutôt que dans le message de la Parole de Dieu. Voilà pourquoi dans ces réunions-là, les gens font beaucoup de bruits quand on prononce ce nom-là. Ils entrent pratiquement en extase. C’est de la folie. Comme Israël avec Moise. Que l’intelligent comprenne ces choses; et je sais que vous avez de l’intelligence. Le mariage doit être honoré de tous et le lit conjugal exempt de toute souillure. Je le dis en rapport à Christ et à Sa vraie épouse. Dieu jugera les infidèles et les adultères. Prenez donc garde à la manière dont vous “recevez” le message car: c’est l’heure où le jugement commence par la maison de Dieu. Les noces sont prêtes mais les conviés (c’est-à-dire, ceux-là qui ont reçu le message de son imminente venue) n’ont pas été jugés dignes.
Aussi, Dieu par nous, lance-t-il à Son peuple un dernier appel à la repentance générale. En vue des temps de rafraîchissements à venir. Sanctifiez-vous pour paraître dans Sa présence! Cessez de présumer de vous-mêmes que vous êtes l’Epouse. C’est de l’auto estimation. De ces incrédules d’aujourd’hui, Dieu peut susciter des enfants du royaume. N’a-t-il pas dit: “Allez aux carrefours ramenez tout ceux que vous trouverez, méchant ou bon. Dites-leur qu’il y a de place à ma table”? Revêtez-vous plutôt des sentiments d’humilité afin de vous examiner et juger sévèrement à la lumière de notre témoignage par la Parole de Dieu. Prenez garde à la manière dont vous écoutez le message, le témoignage de la Parole de Dieu; car on donnera à celui qui a (la vraie semence de la Parole), mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il croit avoir (Lc.8:18). “Parce que tu dis: je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu (Apoc.3:17). Message de notre âge n’est-ce pas vrai? C’est cela la PRESOMPTION qui caractérise la majorité des chrétiens de notre temps, indépendamment des groupements religieux.