L’ŒUVRE DU SAINT-ESPRIT À TRAVERS LES ÂGES

Tout comme le système anti-christ, l'œuvre du Saint-Esprit pour l’édification de la vraie Église se déroule aussi en QUATRE ÉTAPES caractéristiques:   
1° - La doctrine de la JUSTIFICATION: Selon une tendance répandue dans le système de cultes organisés, beaucoup sont les dénominations qui enseignent encore à leurs adeptes à rechercher la justice de Dieu par le biais des sacrifices volontaires du corps : œuvres de charité, jeûnes, veillées des prières, retraites et autres travaux du genre. Ce comportement établit ainsi une loi distincte de justification pour chaque église ou religion. Ceci est aussi l'effet du vin de la prostitution de la Grande Babylone qui, déjà à l’époque qui précède la réforme de Luther, enseignait aux hommes, par le catholicisme, à rechercher la justice de Dieu dans les pénitences et autres châtiments corporels que l’on s’administraient soi-même, la foi dans le Souverain Pontife, le trafic d'indulgences, etc. 
En vérité, le pécheur est justifié gratuitement par la GRÂCE DE DIEU qui agit à travers la foi dans la rédemption que nous avons en Jésus-Christ. ET, CELA NE VIENT PAS DE NOUS, C'EST UN DON DE DIEU. Comme il est écrit! Où se trouve donc le motif de s'enorgueillir de ses propres travaux?   
 La doctrine de la justification pour la foi nous représentée dans la censure de Jésus face aux attitudes contradictoires de Marthe et Marie de Béthanie. Ou encore, par la prière du pharisien et celui du publicain, dans le temple.   
- La doctrine de la SANCTIFICATION: Prendrons-nous la grâce de Dieu comme un prétexte ou autorisation pour le péché, comme bien de gens le font aujourd'hui? Loin de là! Parce qu'il est écrit que: la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée, nous enseignant à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines (Ti. 2 :11,12). Ce qui implique que, chacun de nous doit se déshabiller du vieil homme qui est corrompu par le péché. Parce que, Dieu ne nous a pas appelés à l'impudicité et à la dissolution, mais plutôt à une vie de sanctification, sans laquelle personne ne peut voir Dieu; comme il est écrit (Ps. 24:3-5; Mat. 5:8, etc.).   
Seul un insensé peut encore aujourd'hui, essayer de justifier sa vie débauchée, en prétendant: "Nous sommes au temps de la grâce". Éloignez-vous de telles gens! Car, LA MAUVAISE COMPAGNIE CORROMPT LES BONNES HABITUDES. C'est cette doctrine qui a été apportée à la lumière, dans l'église, à l’époque de Wesley. ELLE (la doctrine de la SANCTIFICATION) DEMEURE SUR L'AUTEL DE L'ÉGLISE, JUSQU'À L'AVENÈMENT DU CHRIST.        
3º - Le BAPTEME du SAINT-ESPRIT: De la même manière que, dans le premier âge, l’œuvre de l'Église a commencé avec le baptême du Saint-Esprit au jour de la Pentecôte ; ainsi en est-t-il à la fin du cycle de vie de l'Église sur la terre. C’est ici les dernières pluies qui mûrissent les fruits de la terre (le blé, mais aussi l’ivraie) pour la moisson. Des dons spirituels abondants ont été répandus dans les églises ; sur les bons, mais aussi sur les mauvais, à la fin des temps. Une grande manifestation de Dieu s’en est suivie, par la puissance des signes et des prodiges. C'est cette chose qui a donné naissance au pentecôtisme dans les derniers jours.   
4º - La doctrine de la RESTAURATION: Après la puissante manifestation de Dieu, confirmée par des signes et des prodiges qui ont été opérés par la main de Ses serviteurs, comme dans les jours apostoliques, Dieu continue Son oeuvre dans ce qui représente LE VRAI MANDAT DU SAINT-ESPRIT et sa responsabilité et engagement vis-à-vis de l'Église du Christ : conduire celle-ci dans toute la Vérité; et éveiller l’attention des disciples sur les choses qui ont été annoncées d’avance par le Seigneur, dans ce jour d'exécution de Son Conseil; et par-dessus tout, GLORIFIER L’EPOUX AUPRÈS DE L’EPOUSE (Jn.16:13,14).   
Aussi, pendant que la fausse semence est restée dans un état stationnaire, s'accrochant démesurément à la doctrine du Saint-Esprit… aux dons spirituels et miracles, qui caractérisent à ce jour,  la véritable convoitise du faux adorateur à la recherche des signes; la vraie semence de son côté, est ramenée de nouveau par l'Esprit du Christ, dans la vérité primitive. Elle marche au son de la trompette qui appelle à l'abandon des camps des dénominations; examine les anciens sentiers et découvre la vieille et bonne voie qu’on empruntée les véritables pères de notre foi. C’EST LE RETOUR DANS LE FONDEMENT PRIMITIF qui est selon la doctrine apostolique. C'est dans ce terrain où l’on attend, l’on espère et l’on hérite les promesses faites par l’Époux à Son épouse.    
Cette chose nous est faite en figure dans l’ancien testament, avec le retour d’Israël en Canaan, après la captivité à Babylone, pour RECONSTRUIRE  LE TEMPLE DÉSOLÉ. Telle est l’oeuvre de Zorobabel, d'après la prophétie de Zac.4 qui s’accomplit en nos jours: "Ni par la puissance, ni par la force, mais par Mon ESPRIT ", dit le Seigneur. Aujourd'hui, la PIERRE DE FAÎTE, autrefois enterrée sous les ruines, est aujourd’hui ramenée à la surface au milieu d’acclamations des élus: "Grâce, grâce à Elle". Comprenne qui pourra!   
Ce sont ces doctrines qui ont été apportées à la lumière à partir de la réforme jusqu’au temps de la fin où nous vivons. C’est cela l’ŒUVRE DU SAINT-ESPRIT  À TRAVERS LES ÂGES.   

  1.