LES TROIS STRATEGIES DU DIABLE POUR LA DESTRUCTION DE LA FOI

1. LA SEDUCTION (APOC.2 :4-6)
           
Serait-il encore nécessaire que je parle en détails sur ces choses ? Car, dans ma prédication intitulée : Le Mystère de l’Iniquité, j’ai parlé du « système anti-christ révélé dans les sept âges de l’église ». Ce système d’adoration qui ne s’appuie pas sur Christ s’érige ou s’édifie au milieu de l’Eglise du Christ, telle de l’ivraie au milieu du blé ; représentant ainsi la semence étrangère que le séducteur a semé dans l’Eglise (la fiancée ou épouse du second Adam). Cette semence a à son tour engendré des fils du malin qui combattent la Vérité de Dieu que porte les fils du royaume. Exactement comme Caïn a combattu et détruit Abel.
            Or, cette chose commença dans l’âge d’Ephèse (L’église apostolique), quand l’Église primitive commença à perdre sa vocation d’épouse sous l’influence occulte du diable. Comme le fit remarquer le Seigneur : " Mais, ce que j’ai contre toi, ce que tu as abandonné ton premier amour.”
            Que s’est-il passé au juste ? Nous avons ici la dénonce par le Seigneur Lui-même des œuvres des nicolaïtes qui consistait à la conquête des gens (de Niko : conquérant et Laos : peuple). En fait l’objectif du diable par le biais de ces faux ouvriers qui se faisaient passer pour les apôtres du Seigneur était d’annuler le principe de la sainteté qui caractérisait une église dans laquelle Dieu Lui-même ajoutait ceux qui étaient sauvés (Act.2 :47) pour la remplir des foules mélangées, comme cela arriva au jour où Israël sortit d’Egypte. Or, nous connaissons tous, la mauvaise influence de ces gens et ses conséquences sur la marche d’Israël qui vit beaucoup de ces fils périrent au désert ; s’étant éloignés de la foi dans l’appel de Dieu en vue de l’héritage des promesses. Ici aussi, la stratégie du diable est la même : le faux enseignement des nicolaïtes annule les fondements de la repentance et de la conversion qui engendre la nouvelle naissance et fonde les principes de l’église sur les hommes et non Dieu. Ils pratiquaient ainsi la sensualité en invoquant une séparation complète entre la nature physique de l’homme et son côté spirituel. Ceci, donna donc à l’homme sensuel un prétexte pour justifier sa vie de péché. La grâce était désormais une justification pour le péché ; en même temps que l’église se rassemblait sous une hiérarchie humaine constituée de ces faux apôtres qui se présentaient ainsi aux yeux de ces hommes sensuels comme des leaders ou pères spirituels. D’où cet appel du Seigneur : « Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi et pratiques les premières œuvres ».
C’est ainsi que l’Eglise commença à perdre sa vocation d’épouse ; ouvrant ainsi la porte à la prostitution spirituelle que ce phénomène allait engendrer par la suite ; dans des proportions alarmantes.
Quoi donc ? Les nicolaïtes ont pu s’imposer. L’église qui a commencé dans l’Esprit finit maintenant dans la chair.
-------------------------
2. LA PERSECUTION
Apoc.2 :10 : «Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés,  et vous aurez une tribulation de DIX JOURS. Sois fidèle jusqu’à la mort, et Je te donnerai la couronne de vie ».  
Nous avons compris maintenant comment la semence étrangère est entrée dans l’Eglise est a commencé a détourné l’Eve spirituelle de sa vocation.  A partir de ce moment, l’ivraie commence à compliquer la croissance du blé. Pourquoi ? Parce que, les nicolaïtes ont littéralement ensorcelés l’Eglise, au point que les œuvres de la chair ont pris le dessus sur celles de l’Esprit. La doctrine de Dieu devient donc dure pour eux. Qui peut la supporter ? (Jn.6 :60). Ces hommes charnels et sensuels devenus majoritaires dans l’Eglise, compose désormais  la synagogue de Satan.  Ils ne peuvent donc plus supporter la saine doctrine. Ils ont des démangeaisons aux oreilles pour écouter des choses agréables. Aussi, ils se donnent une foule de docteurs selon leurs convoitises et passions. (1Tim.4 :1,2 ; 2Tim.4 :3,4). Ces esprits séducteurs enseignant des doctrines des démons sont donc devenus beaucoup plus notoire et charismatiques aux yeux des hommes, que les vrais serviteurs sont de plus en plus isolés. Et, tous ceux qui veulent vivre pieusement sont persécutés.
Nous sommes donc dans l’âge de Smyrne où Satan change de stratégie et d’arme : la séduction laisse la place à la persécution.

 

--------------------------------------------