LES PRETENDUS MESSIES

         « Dites-nous, qui est le messager de l’heure dans laquelle nous vivons » ?
“Existe-t-il un homme… un messager, dans lequel nous devons tous croire en cette heure pour être sauvé » ?

Voici les questions que m’ont posées un groupe de frères qui communient avec nous dans la foi. À la base de ces interrogations, quelqu’un aurait pris connaissance qu’il existe quelque part un prédicateur qui se présente à l’Eglise du Christ, comme étant le prophète-messager de cette dernière heure dans laquelle nous vivons ; et que selon ce même prédicateur, le salut ne peut opérer que parmi ceux-là qui se rassemble sous sa prédication.
Outre le fait que dans plusieurs de mes prédications, l’Esprit en moi s’est toujours insurgé contre le culte des personnalités dans l’Eglise du Christ, je me souviens aussi que dans l’une d’elles intitulée : LE CRI AU MILIEU DE LA NUIT, j’ai parlé sur « Les interprétations particulières qui minent l’entendement du Conseil de Dieu », en éveillant l’intelligence des saints sur le fameux dogme du « prophète-majeur » très répandu parmi les frères branhamistes, encore identifiés comme « frères du message ». Ce qui n’est cependant pas une exclusivité de ce groupe religieux, mais plutôt une caractéristique fondamentale de tous les « ismes » ou organisations religieuses qui, s’étant éloignés de la simplicité de l’Evangile du Christ, tel qu’il nous a été annoncé dès le commencement par les témoins du Seigneur de la première heure, se sont égarés dans des faux raisonnements et ont finis par poser dans leurs dénominations respectives, un nouveau fondement pour l’édification de leur foi et « église ». Et, si vous voulez le comprendre, ce « faux fondement » est un « faux nom » qui rassemble un groupe d’adorateurs, qui évoluent bien sûr dans le « faux ».  
Leur comportement et foi contrarient gravement les écritures, notamment en :
-  Act.4 :12 , selon laquelle, Il n’y a de salut EN AUCUN AUTRE NOM. Et…  notez ceci à l’intention de ceux qui veulent renverser votre foi en vous présentant d’ « autres noms » que, rempli de Saint-Esprit en ce jour-là, l’apôtre Pierre a dit on ne peut plus clairement : « …car il n’y a sous le ciel AUCUN AUTRE NOM qui ait été donné parmi les hommes, PAR LEQUEL nous devions être sauvés »
- 1 Cor.3 :10,11, affirme et confirme que Jésus-Christ est LE SEUL FONDEMENT de la foi pour le salut.
La compréhension de ces deux écritures de la Bible (et bien d’autres encore écrites sans équivoque) méditées sous la puissance du Saint-Esprit, est suffisante en soi pour démasquer ce mensonge des «super-prophètes » qui cherchent leur propre gloire dans l’Eglise du Christ. Car, c’est en cela qu’opère la séduction contre laquelle le Seigneur Jésus-Christ nous a PERSONNELLEMENT mis en garde  en Mat.24, lorsqu’Il prédit que plusieurs viendront EN SON NOM… que plusieurs faux christs se lèveront sur la terre avant Sa venue et séduiront beaucoup.
« Si quelqu’un vous dit alors : « Le Messie est ici », ou : Il est là », ne le croyez pas, car des prétendus messies et des prétendus prophètes surgiront… Voilà je vous l’ai annoncé d’avance. Si donc on vous dit : « Le voici, il est dans le désert, n’y allez pas, ou : « Le voilà, il est dans un lieu secret », ne le croyez pas ». (Mat.24 :23-26)  (Traduction de la Bible Segond 21).

Voyez-vous cela ? Si nous comprenons vraiment ce que le Seigneur nous dit ici, et que nous nous souvenons de l’avertissement de Son apôtre Paul dans l’épître aux Galates 1 :7-9, quand il écrit : « Ce n’est pas qu’il y ait un autre évangile, mais il y a des gens qui vous troublent et qui veulent déformer l’Evangile du Christ (v.7) ; non seulement nous discernerons clairement la revendication et l’arrogance de ces « prétendus messies ou prophètes» qui veulent attirer derrière eux les brebis du Seigneur, et rassemblent sans Christ ; mais aussi, nous nous détourneront de ces gens qui veulent troubler notre foi et déforment l’Evangile dans leurs intérêts singuliers.
Fuyez donc loin de cette chose, et évoluez loin de l’ANATHÈME ! Car, ces gens-là et ceux qui le suivent sont sous la malédiction prononcée par l’apôtre Paul au commencement. Le Seigneur a insisté en ce sens : Ne le croyez pas ! N’y allez pas ! Ceci, afin de nous prévenir de ne pas prêter oreille à ces genres de prédicateurs et leurs faux messages ; ni de fréquenter des tels lieux ou rassemblements. Ne vous laissez don pas séduire !
En lisant ma prédication précitée, vous comprendrez que le Seigneur peut, s’Il le désire susciter deux ou plusieurs vrais prophètes dans une même génération. C’est ainsi qu’une méditation approfondie de la Parole nous révèle qu’Isaïe, le prophète, était contemporain à deux autres prophètes de Dieu : Osée et Michée. Et, si la prophétie du premier contient soixante six livres ; celui d’Osée douze (bien que son ministère se prolongea un peu plus de temps que celui du premier), et celle de Michée sept livres. Ceci, dépends tout simplement dans la mesure du don de la grâce divine faite à chacun d’eux, pour une mission déterminée et dans des circonstances différentes. Me demanderiez-vous encore, lequel des trois était le prophète-majeur dans sa génération? Me demanderiez-vous aussi qui d’entre Ezéchiel qui prophétisa dans la même période que le prophète Daniel était le plus grand ? Ezéchiel pouvait-il se dresser contre le ministère de Daniel et dire à ces contemporains : « Ecoutez, ignorez ce petit prophète qui n’a écrit que douze livres, alors que moi j’en ai écrit quarante-huit… si vous ne vous rassemblez pas autour de mon message vous êtes perdus ? »
Imaginez-vous le prophète Jérémie s’opposant à Sophonie qui prophétisait aussi dans les mêmes jours ; ou encore, les juifs se disputant pour savoir qui d’Agée ou de Zacharie, serait le messager de l’heure dans les jours où le temple fut restauré ! Ô, hommes insensés et dépourvus d’entendement.
Les vrais enfants de Dieu ne perdent pas leur temps dans ces disputes oisives.
Aux serviteurs de Dieu, je dirais : limitez-vous à prêcher la Parole de Dieu en vous efforçant de présenter le Conseil de Dieu avec exactitude, et n’empêchez pas les autres de servir leur Dieu et le nôtre.
N’ai-je pas entendu de Celui qui appelle ceci : « Dénoncer l’action des esprits séducteurs et rétablir la Vérité : voici l’œuvre à laquelle Je t’ai appelé » ?
Aussi à l’intention de ceux-là qui aiment l’avènement du Seigneur Jésus, je veux paraphraser l’apôtre Pierre (2Pi.1 :12,15) et dire aussi que: « je prendrai soin de toujours vous rappeler ces choses, bien que vous les connaissiez déjà et que vous soyez affermis dans la vérité présente ». Oui, je le ferais encore et toujours, tant que de telles questions surgiront au milieu de l’Eglise du Christ en sorte qu’en toutes circonstances, même si un jour je dois partir avant l’avènement du Seigneur, vous vous souveniez de ces enseignements. Si du moins vous avez compris vous aussi l’administration de la grâce de Dieu qui m'a été faite pour dire ces choses à Son peuple.

Dr. Tiago Moisés