LES PRÉDICATEURS-SERPENTS ET LE FAUX ENSEIGNEMENT

            Je m’étonne qu’à ce jour encore, nombreux sont ceux-là qui étudient la Bible mais ne savent pas discerner le faux enseignement du vrai. Comment donc discerner un faux enseignement ?
Contemplez attentivement ce qui arriva au commencement à Eden. L'Éternel Dieu donna cet ordre à l'homme:
« Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. (Gen.2 :16,17)

Voici donc la Vérité… voici la doctrine de Dieu telle qu’elle a été révélée et donnée à l’homme au commencement. Mais que fit le prédicateur-serpent ? Il lançât le doute sur l’enseignement de Dieu d’abord (« Dieu a-t-il réellement dit ? »). Et dès que le doute eût jeté le trouble sur la Vérité de Dieu à l’entendement de la femme qui avait prêté foi à la prédication du serpent, celui-ci en profita pour introduire ensuite son propre raisonnement sur la Parole de Dieu… pour enseigner sa propre doctrine à lui.
« Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point certainement; car Dieu sait qu’au jour où vous en mangerez, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. (Gen.3 :4,5)
            Voyez l’audace du prédicateur-serpent (c’est la même chose qui arrive encore avec ces faux-enseignants de nos jours, ils sont audacieux et arrogants) : Vous ne mourrez CERTAINEMENT pas. Il est ferme dans sa déclaration. Il parle avec une telle assurance qu’il peut confondre tout celui qui l’entend sans connaître la pensée de Dieu. Il ajoute : Dieu sait… À l’entendre parler, on croirait que c’est lui qui connait la pensé de Dieu mieux que personne. Et ici : mieux qu’Adam. Or, en réalité, Dieu s’est révélé à Adam et non pas au serpent. Mais quoi donc ? L’assurance, la confiance, l’arrogance et l’audace qui caractérisent le prédicateur-serpent, ont conquit et séduit la femme.
Tout à coup, Eve séduite par le faux raisonnement, s’éveille à une nouvelle réalité… elle a acquis un nouvel entendement de la Parole de Dieu ; une nouvelle compréhension du Conseil de Dieu. Gagnée par le faux enseignement, elle tombe dans l’anathème.
Elle vit que l’arbre était bon à manger et agréable à la vue, et précieux pour ouvrir l’intelligence. Cependant, considérez ceci : il ne s’agissait aucunement d’un autre arbre. C’était le même arbre dont le fruit leur était interdit par Dieu. Le même arbre qu’elle ne pouvait ni toucher, ni regarder jusqu’à ce jour, devint tout à coup bon, agréable et précieux ; et, elle en mangea. C’était consommé ! La séduction a engendré la mort spirituelle. Elle pouvait continuer à vivre heureuse dans son foyer, avoir des enfants et partager avec sa famille certains moments de bonheur, etc. Qu’à cela ne tienne ! C’était fini pour Dieu. Selon la Parole de Dieu, elle est morte au jour ou elle a mangé le fruit interdit. Vous avez compris ? Ils étaient tous spirituellement morts. Morts et séparés de Dieu POUR AVOIR CRU AU FAUX ENSEIGNEMENT. Ce faux raisonnement du prédicateur-serpent qui pervertit la doctrine de Dieu.
 « Ouvrir l’intelligence » : Eve préféra donc devenir INTELLIGENTE plutôt que de garder la FOI en Dieu. Voilà le problème des faux raisonnements ajoutés à la Parole de Dieu. Vous vous réveillez soudain à une autre réalité et vous croyez que vous êtes devenus beaucoup plus intelligents que ceux-là qui s’en tiennent à ce que Dieu a dit. Vous parlez avec assurance, audace et arrogance de cette nouvelle doctrine. Car, ce qui vous animent en réalité ce n’est pas l’Esprit de Dieu, mais plutôt le même esprit qui anime le prédicateur-serpent : celui de la présomption, de l’orgueil ou de l’arrogance. Vous devenez tendancieux et audacieux comme le serpent qui s’est recommandé lui-même à la femme. Car, notez que ce n’est pas l’Eternel-Dieu qui l’a envoyé auprès d’Eve. Il agit de son propre-chef. C’est la même chose aujourd’hui avec tous ces prédicateurs-serpents qui, avec arrogance, se recommandent eux-mêmes à cette autre femme qu’est l’Eglise et parlent de leur propre-chef.
À entendre parler ces prédicateurs-serpents de nos jours, on serait tenté de croire qu’ils détiennent et connaissent la pensée de Dieu, mieux que les prédicateurs oints de Dieu. Les âmes faibles, pareilles à Eve, sont séduites par l’assurance qui caractérise leurs discours, l’arrogance et tout. A les entendre parler on croirait que ce qu’ils disent est vrai… que cela vient de Dieu… qu’ils connaissent la pensée de Dieu pour l’instruire. Le serpent ancien n’a-t-il pas utilisé dans son discours des propos tels : «…CertainementDieu sait ». Méfiez-vous, car ce sont en vérité des esprits séducteurs.
Résistez-les avec une foi ferme dans la Parole de Dieu. En vous souvenant, qu’en accord avec les écritures, nous n’avons qu’une seule foi. Vous vous souvenez de comment Jésus résista au serpent à la montagne ? Limitez-vous à ce qui est écrit. Car, c’est qui est écrit est écrit. Et Dieu ne change pas ce qui est écrit. Souvenez-vous de cela, ô vous qui élevez des faux dieux et vous prosternez pour les adorez : de même que le serpent n’a pas apporté un plus au salut que Dieu a annoncé d’avance, mais plutôt la mort ; ainsi ces nouvelles doctrines dans lesquelles vous fondez votre foi ne peuvent vous apporter le salut, sinon la mort !
«Souvenez-vous de ces choses, et soyez des hommes! Pécheurs, rentrez en vous-mêmes! Souvenez-vous de ce qui s'est passé dès les temps anciens; Car je suis Dieu, et il n'y en a point d'autre, Je suis Dieu, et nul n'est semblable à moi. J'annonce dès le commencement ce qui doit arriver, Et longtemps d'avance ce qui n'est pas encore accompli; Je dis: Mes arrêts subsisteront, Et j'exécuterai toute ma volonté. (…) Je l'ai dit, et je le réaliserai; Je l'ai conçu, et je l'exécuterai.
(Es.46 :8-11).
«Et l'Éternel me dit: Tu as bien vu; car je veille sur ma parole, pour l'exécuter. » (Jer.1.12)

            Le Seigneur Jésus-Christ nous enseigne que l’Ecriture ne peut être anéantie (Jn.10 :35).
Un jour, après avoir participé à une rencontre des prédicateurs de l’Evangile pendant laquelle on a médité sur la vision de l’œuvre de Dieu en ce temps de la fin, un prédicateur m’aborda en particulier et me dit :
- «Si je te disais que l’ange de Laodicée (le prophète Branham) est l’un de sept esprits qui se tiennent devant le trône de Dieu, tu ne me croirais certainement pas ».
- «Certainement pas, lui répondis-je. Que vous affirmiez que Branham est l’ange de Laodicée, c’est autre chose. Je ne nie, ni ne commente cela… je ne discute pas de ces choses. Quand je suis devant un prédicateur, je fais seulement attention à ce qui est dit dans sa prédication. Ce qu’il est, ce qu’on dit de lui, ou ce qu’il fait quand il n’est pas à l’autel m’importe peu. Mais quand vous cherchez à me convaincre que l’ange de Laodicée (Apoc.3 :14) est l’un de sept esprits qui se tiennent devant le trône de Dieu (Apoc.8 :2), en cela je vous croirai certainement pas ».
- «Pourtant, c’est la vérité, me dit-il encore. Mais, malheureusement, il n’est pas donné à tout le monde de le comprendre. C’est dommage que tu ne l’acceptes pas. Toi qui a pourtant une certaine compréhension de la parole prophétique. »
- «Je ne le croirais point, car dans la Bible il est écrit en Apoc.1 :20 ceci : le mystère des sept étoiles que tu as vues DANS MA MAIN DROITE, et des sept chandeliers d'or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept Églises. Donc, pour moi et en accord avec ce qui est écrit : être dans la main droite du Seigneur est très différent de se tenir devant le trône de Dieu. Or, si l’ange de Laodic­ée se tient là, donc tous les autres six anges des églises doivent aussi se tenir là. Ce qui serait en flagrante contradiction avec tout le reste de la prophétie».
Nous nous séparâmes sur ce point, alors qu’il se plaignait de mon «ignorance» de ces vérités cachées. Vous voyez l’audace de ces gens ? Comment pouvez-vous connaître ces choses et les expliquer mieux que l’apôtre Jean lui-même à qui elles ont été révélées ? Si je ne connaissais pas les écritures… si je ne m’en étais tenu à ce qui est écrit… Car, il ne faut pas seulement connaître les écritures, IL FAUT SURTOUT S’EN TENIR AUX ECRITURES. Surtout après que ceux-là qui nous ont engendrés dans la foi nous ont laissés des solennels et solides avertissements, notamment en Gal.1 :6-9 et 1Jn.1 :1-3. Je disais donc que si je ne m’en étais pas tenu aux écritures, j’aurais peut-être dû être séduit par son audace ; son assurance ; son grand pouvoir de persuasion. Il faut leur reconnaître cela, à ces séducteurs : le pouvoir de persuader ou de convaincre les gens qui les écoutent. C’est ici la caractéristique majeure de tous ceux qui enseignent des hérésies. C’est comme cela qu’opère l’ensorcellement, l’enchantement ou la magie que représente l’actuation de ces prédicateurs-serpents.
Vous avez saisi l’insinuation et la manœuvre du diable ? « C’est une vérité que malheureusement tous ne peuvent comprendre… ». Or, c’est justement à ce niveau où se trouve mon problème : quelles sont donc ces nouvelles doctrines qui caractérisent un seul groupe religieux et que les autres ne peuvent pas comprendre ? Examinez de près et vous verrez à la lumière de la Parole de Dieu que la plupart de ces «nouveaux mystères révélées» en ce temps de la fin, sont en réalité des hérésies de perdition. Des choses qu’on rajoute à la prophétie biblique et qui attirent sur ceux qui écoutent et croient, non pas la grâce, mais plutôt des fléaux divins (Apoc.22 :18). Les gens en prêtant foi à ces «nouvelles vérités» croient devenir beaucoup plus intelligents et entendeurs des choses apparemment cachéesdans la doctrine de Dieu. Que non ! Ils ont reçu un «autre évangile». Ils adorent désormais un «autre Jésus » dont l’unique représentant est le fondateur de leur mouvement. Ils croient avoir le Saint-Esprit ? En réalité ils sont animés d’un «autre esprit». Ayant été séduits comme Eve par un faux enseignement qui ne s’en tient pas à la Parole originelle : le message du prédicateur-serpent ; ils sont anathèmes !
Soyez des hommes, pêcheurs, rentrez en vous-mêmes ! Souvenez-vous de ce qui été dès le commencement quand Le Seigneur Lui-même a annoncé Sa doctrine sur la terre. Doctrine d’ailleurs confirmée par les témoins de la première heure qui L’ont entendu au commencement (Heb.2 :3).
Souvenez-vous qu’aucune prophétie des écritures ne peut faire l’objet d’une interprétation particulière. Or, c’est justement ce que vous faites !
Contre leur ruse dans les moyens de séduction, Le Seigneur m’a recommandé formellement dans la vision de l’autel restauré ceci: «Quoi qu’il arrive, demeurez dans le fondement». C’était une voix autoritaire, et aujourd’hui, plus de dix-neuf ans après l’avoir entendu, je me souviens encore avec tout lucidité : du temps, des circonstances, du contenu et surtout de l’ordre.
Maintenant, ne venez pas me dire (comme le font certaines mauvaises langues) que cela ne vient pas de Dieu… que c’est diabolique. Je vous plains, messieurs. Sinon, dites-mois : depuis quand le diable exhorterait ou encouragerait-il les gens a demeuré dans ce que Dieu a dit ? Le Seigneur Jésus nous a enseigné que le diable est le père de mensonge et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui.(Jn.8 :44). Comment osez-vous dire donc que celui qui ne connait pas la Vérité et qui est un menteur, peut nous donner ce qu’il n’a pas ? Jean-Baptiste ne nous enseigne-t-il pas qu’ « Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel » ? (Jn.3 :27).
Ne venez surtout pas me dire que seuls les prophètes ont le droit de recevoir des visions, pas des docteurs. Je vous plains encore, messieurs ! Qu’en faites-vous de l’écriture de Joël 2 :28,29 ou celle de Act. 2 :17,18. Voilà ce que je dis pour ma défense : si dans votre église ou dénomination, ces écritures ont été anéanties, sachez que pour la vraie Eglise du Dieu vivant, elles sont toujours là… jusqu’à ce que tout soit consommé.
AINSI DIT LE SEIGNEUR : Je (c’est Dieu, pas votre prophète) répandrai de mon Esprit sur TOUTE chair… VOS JEUNES GENS AURONT DES VISIONS.
Ne vous laissez pas dominer par ce faux raisonnement. C’est l’enseignement ou doctrine du prédicateur-serpent. Pour vous éloigner des instruments de Dieu. Je : c’est l’Eternel «Je suis». Même lorsque vous croyez qu’Il est occupé ailleurs et que votre prophète assume Son intérim en attendant. C’est faux ! Il est Le «Je suis» de l’éternité d’où nous sommes sortis, à l’éternité où nous allons. C’est Lui donc qui a promis que dans les derniers jours ; avant le Grand jour de la vengeance : Je répandrais de Mon Esprit (pas l’esprit d’un homme) sur TOUTE CHAIR (pas seulement sur votre «prophète») Il a souligné encore au verset 29: Même sur les serviteurs et sur les servantes, Dans ces jours-là, je répandrai de mon esprit. Que voulez-vous enseigner contre ceci ? Voici pourquoi je vous dis que ces gens-là sont des prédicateurs-serpents. Ne vous laissez donc pas séduire ! Vos jeunes gens auraient des visions. Des visions, pas des rêveries ! Oui, des visions confirmées dans la Parole de Dieu.  Je me souviens que j’avais vingt-neuf ans à l’époque. Je faisais donc partie de cette promesse-là… comme je continue à participer à toutes les autres promesses de Dieu faites à Son Eglise. A vous ne plaise !
Comme je l’ai déjà dit : les gens veulent à ce jour recevoir des doctrines qu’ils jugent précieuses pour ouvrir l’intelligence. Tout comme Eve, certaines personnes dans l’Eglise ont abandonné la foi originelle et veulent devenir intelligentes en-dehors de la doctrine de Dieu. Mais, qui  a donc donné mandat à ces prédicateurs-serpents de parler de la part de Dieu ? En vérité, ils se sont recommandés eux-mêmes et, c’est par audace qu’ils disent ces choses. Car, si vous êtes animés de l’Esprit de Dieu et que vous regardiez de près leurs doctrines, vous vous rendrez compte de vous-mêmes que Dieu n’a jamais prononcée cette Parole-là. Or, toute doctrine qui n’est pas en accord avec les écritures est ANATHEME ! C’est la mort spirituelle… la séparation d’avec Dieu !
Tenez-vous-en à ce qui est écrit car, l’Ecriture ne peut être anéantie ! C’est Ainsi dit le Seigneur ! Si quelqu’un croit être prophète dans cette génération, il ne peut ignorer cela ! NON, NON et NON ! Vous ne pouvez pas être un prophète de Dieu, alors que vous ignorez ou anéantissez les écritures. Vous mentez contre la Vérité ! Car, il est expressément écrit ceci:
«TOUTE ÉCRITURE EST INSPIREE DE DIEU, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice » (2Tim.3.16)
Tout Ecriture est inspirée de DieuDe quelle Ecriture parle l’apôtre Paul ici ? Sinon du témoignage de Moïse, de tous les prophètes, des psaumes... dans l’Ancienne Alliance ; confirmé dans leur propre prédication, dans l’alliance nouvelle. Et tout cela a (pour notre instruction) été compilé et rassemblé sous forme de la Bible, voyons.
Les prédicateurs-serpents sont tous ces faux prophètes et enseignants qui sèment le doute sur la Parole de Dieu et essayent de nous convaincre que Dieu aurait menti dans Sa propre Parole. Que la Bible n’est pas ce que vous croyez… que les écritures ne disent pas exactement ce que vous y lisiez, etc.
Ne soyez pas séduits par leur audace ! Ils vous diront certainement : Dieu m’a parlé… Dieu m’a dit ceci ou cela. Mais, examinez de près cette prédication. Non seulement elle jette le doute sur l’entendement du Conseil divin, mais aussi s’oppose à tout ce que Dieu a dit ; dans le but d’imposer un faux enseignement. Ils introduiront le mensonge, l’idolâtrie… bref, l’anathème dans l’Eglise, mais auront encore le culot de vous dire : « Vous ne mourrez point certainement ; car Dieu sait qu’au jour où vous entendrez ou comprendrez ces « choses cachées », vos yeux seront ouverts ». En vérité, vous mourrez justement à cause de cela. Vos croyez avoir des yeux ouverts, en réalité vous êtes aveugles. Vous pensez aller au ciel, en vérité vous êtes devenus deux fois candidats de l’enfer. Vous mourrez… comme Eve. Car, seul l’Evangile de la gloire du Christ nous transforme, nous aussi, de gloire en gloire à l’image du Fils Unique ; faisant de nous des enfants de Dieu. Alors que la foi dans le mensonge nous dépouille de cette gloire-là. Exactement comme cela est survenu avec Adam e Eve à Eden.
Ne vous laissez pas surtout influencer par la popularité de ces prédicateurs-serpents et la vitesse avec laquelle se répandent leurs doctrines mensongères sur la terre. Car, il est écrit : « Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux ». (2Pi 2.2). Aussi, j’insiste : s’il est écrit  que plusieurs suivront ces voies détournées, cela doit arriver… cela doit en être ainsi. Aussi ne vous étonnez pas quand cela s’accomplit. Ces prédicateurs-serpents seront des hommes et femmes très célèbres et mouvementant des multitudes après eux. Il doit en être ainsi car, c‘est qui est écrit est écrit. Et l’Ecriture ne peut être anéantie.
« Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau, et qu’il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux. » Act. 20.29, 30
Voyez-vous ? Ils se présentent devant vous comme des envoyés (prophètes) de Dieu, mais en réalité ces sont des loups cruels. Comment les discerner ? Par les choses pernicieuses qu’ils enseignent, bien sûr ! Des enseignements sans aucun fondement dans la Bible. Des doctrines dangereuses, nuisibles et préjudiciables qui conduisent à la ruine et à la mort violente des âmes. 
« Par cupidité, ils trafiqueront de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point. » (2Pi.2.3)
Détrompez-vous, on ne se moque pas de Dieu. Et sachez que Dieu a le mensonge, ainsi que le culte des personnalités ou l’idolâtrie en abomination. Il a dit : « Je ne donnerai ma gloire à personne ». Quand est-ce qu’Il aura changé de pensée pour donner Sa propre gloire… la gloire du Fils Unique à des tels prophètes ? 

********************************************