LES CULTES DES PERSONNALITÉS DANS L'ÉGLISE: "GARDES-TOI DE LE FAIRE"!

Lorsque Dieu envoya Son ange Gabriel avec la Parole de la promesse à Nazareth de Galilée, Marie n'était encore en réalité que la FIANCÉE de Joseph. Lorsque celui-ci  pris connaissance que Marie portait une semence qui ne lui appartenait pas, il se refusa de la prendre en mariage et décida de rompre en secret. C'est seulement quand il connut la nature de la semence que portait la fiancée qu'il revint sur sa décision. C'est la même chose avec l'Eglise aujourd'hui. Elle n'est encore qu'une fiancée du Seigneur Jésus-Christ. Et tant que Celui-ci aurait de doute sur la nature de la semence que l'Eglise porte, ELLE NE POURRAIT JAMAIS ETRE PRISE AU MARIAGE. C'est-à-dire qu'il n'y a ni enlèvement, ni fête de noces pour toute église ou chrétien qui ne porte pas en lui la semence de la Parole de Dieu (car, la semence de la Parole de Dieu est Jésus conçu en chacun de nous) confirmée par le Saint-Esprit. Combien sont les églises ou chrétiens avec lesquels le Seigneur Jésus (l'Epoux) a déjà rompu secrètement à ce jour? Voici pourquoi nous rejetons tout prédicateur, chrétien ou église qui porte une semence humaine, d'une religion, un prophète, pasteur, etc. Parce que cette sorte de semence-là engendre toujours un témoignage humain dans un culte de personnalité qui exalte cette créature en qui les faux adorateurs et les ignorants placent leur espérance.  Tout comme cela est arrivé avec Marie, l'élue naturelle; lorsque la puissance du Saint-Esprit couvre de Son ombre la vraie Église (la fiancée spirituelle), en ce moment la semence qu'elle porte doit absolument être le témoignage de Jésus-Christ par l'Esprit de Vérité. C'est cela l'Esprit de prophétie qui anime tous les prophètes à travers les âges. Et c'est ce témoignage qui réjouit ou fait tressaillir de joie les cœurs des élus.
Exactement comme la chose nous est faite en figure en Luc 1:41-44: lorsque Marie, la porteuse de la semence de la Parole faite chair se présenta devant Elisabeth et que celle-ci entendit sa voix , Jean-baptiste, héritier d'une promesse prophétique, tressauta de joie dans le ventre de sa mère.  Aussi, lorsqu'un véritable serviteur de Dieu, porteur de la semence originale de la Parole vivante de Dieu s'approche de cette autre femme qu'est l'Église avec son témoignage, les élus, fils et héritiers de la promesse prophétique du jour jubilent de joie au sein de l'église. Non pas à cause du serviteur, mais plutôt à cause de ce qui est en lui: la semence  ou témoignage véritable de la Parole de Dieu, faite aussi chair pour nous dans un des jours où le Fils de l'homme est manifesté par un ministère authentique de la Parole, basé non sur l'imitation mais plutôt sur l'"Ainsi dit le Seigneur" donné à un homme de Dieu au temps marqué par la prophétie. Et alors… nous saluons Emmanuel, Dieu au milieu de nous: Jésus-Christ, le même hier, aujourd'hui et éternellement! Alors… nous rendons grâce au Seigneur qui a promis qu'Il ne nous laissera pas orphelins. Et quand bien même, le monde ne Le verra plus, nous nous Le verrons et  Le connaîtrons. Car Il sera en nous! Gardez-vous de l'idolâtrie!
La confusion engendrée par l'interprétation particulière et erronée de la Parole de Dieu entre la grâce (une seule) faite  à Marie par le Seigneur et la semence de la Parole PLEINE de grâce et de Vérité qu'elle portait en elle par la puissance du Saint-Esprit qui reposât sur elle en ce jour-là lorsque cette Parole a été manifestée dans la chair, a fait chaviré la foi catholique romaine dans l'idolâtrie qui a exalté Marie, d'abord à côté, puis ensuite au-dessus de Jésus-Christ. Comme "Reine ciel" et "Mère de Dieu". Or, il est dit dans le livre d'Apocalypse 17, que cette grande prostituée (cette femme représente l'église qui se prostitue spirituellement) a enivré du vin de son impudicité les habitants de la terre. Aujourd'hui donc, stimulées par ce mauvais vin, nombreuses sont les dénominations "chrétiennes" (les prostituées influencées par les abominations de la "Mère") qui ont confondu la grâce faite aux serviteurs ou messagers qui sont aussi des "anges" du Seigneur, à la Parole PLEINE de grâce et de Vérité qu'ils ont apportée sur la terre. Ces interprétations particulières engendrées par l'esprit de l'erreur, ont ainsi dévié la foi de ces adorateurs de la Parole PLEINE de grâce qui caractérise le témoignage de Jésus-Christ contenu dans le message de la prédication de ces serviteurs. Les entraînant aussi dans l'idolâtrie, par la glorification  de ces instruments de Dieu qui sont désormais regardés  comme "portes" des brebis vers le salut. Or, le Seigneur Jésus-Christ  étant la SEULE porte des brebis (selon Jn.10) qui conduit au Père; ces hommes ainsi présentés prennent la posture des anti-christs. C'est cela l'œuvre de l'esprit anti-christ qui, à ce jour et par le mystère de l'iniquité qui a déjà commencé a opéré, séduit et organise les églises dans un système d'adoration qui place une créature (un vicaire) à la place du Christ. Et c'est cette chose (ce modèle d'organisation) qui conduira en son temps la terre toute entière à l'adoration de l'Anti-christ qui doit venir. Voilà la souillure: la marque de la bête sur la main (l'œuvre de l'homme) et le front (l'entendement corrompu portant la marque de la flétrissure comme Caïn). Oui, chers frères souvenez-vous de la Parole du Seigneur en Apoc.13: la marque de la bête ne peut nullement être un jour de la semaine ou quoi que ce soit. Car il est écrit que "le numéro de la bête est celui d'un homme". Pas celui d'un jour de la semaine ou quoi que ce soit du genre. C'EST L'ORGANISATION D'UN HOMME QUI PREND LA PLACE DE CHRIST. Voilà l'astuce du diable qui est déjà à l'œuvre et a séduit beaucoup des mouvements religieux à ce jour. Alors viendra la grande tribulation (et non la gloire) sur tous ces pseudos adorateurs corrompus d'entendement, dont l'adoration des lèvres confesse Jésus-Christ, alors que les cœurs sont éloignés de Lui et attachés aux cultes des hommes. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus a dit aux juifs qui se glorifiaient en Moïse, Abraham, etc. : "Ce peuple m'adore EN VAIN". Enseignant des doctrines qui sont des commandements d'hommes ("ainsi dit untel") au lieu de prêcher la Parole de Dieu. C'est alors qu'il y aura des pleurs et des grincements des dents. Car, le sacrifice perpétuel cessera et il n'y aura plus en ce temps-là (lors de la grande tribulation) plus d'offrande pour le péché. Parce que le Seigneur Jésus aura déjà mis un terme à Son ministère d'"Avocat" de l'église. En ce temps-là, la désolation s'abattra sur le reste de l'église et sur tous ceux qui gardent les commandements de Dieu et ceux qui ont le témoignage de Jésus, comme il est écrit (Apoc.12:17).
Méditons un peu Apoc.19:10: L'ange est venu jusqu'à l'apôtre Jean, lui apportant les véritables paroles de Dieu. Jean émotionné et enthousiasmé par les révélations qui lui ont été données, se jeta aux pieds de l'ange pour l'adorer. Mais celui-ci lui dit: "Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu! -  Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie!". Que-ce que cela veut dire? Que celui qui a reçu un véritable prophète ou ange de Dieu (car un ange est un messager, donc un prophète) et a entendu de lui les véritables paroles de Dieu ne doit pas se laisser emporter par l'enthousiasme, le délire ou la divagation pour tomber dans l'adoration du messager de Dieu. C'est plutôt Dieu qui doit être adoré. Peu importe la grâce que Dieu a placé sur un serviteur, il est et demeure un compagnon de service de tous ces serviteurs a qui Dieu a confié le témoignage de Jésus, JUSQU'À LA CONSOMMATION DES TEMPS; donc UN FRERE. Voilà tout! Ne vous attachez donc pas à lui pour l'adorer. Gardez-vous de le faire! Voici l'ordre de l'ange à Jean. Si vous faites cela et qu'il y a parmi vous un véritable serviteur du Dieu (un ange du Seigneur) il vous dira la même chose: Gardez-vous de le faire!  Heureux ceux qui comme Jean accepte la correction! Jean n'était-il pas un serviteur de Dieu? Aujourd'hui aussi beaucoup sont ces serviteurs qui se jettent aux pieds de leurs compagnons de service pour les idolâtrer. Accepteront-ils aussi la correction? Il est écrit que les intelligents comprendront, mais aucun des impies ne comprendront. Car, les méchants iront du mal au pire (Dan.12:10).
L'enthousiasme et le délire conduisent à la folie et à l'égarement. De là naissent les interprétations particulières qui engendrent toute sorte de trouble dans l'œuvre de Dieu. Parce que, aujourd'hui encore, nombreuses sont les gens qui confondent Celui qui fait grâce aux hommes (Dieu), et l'homme à qui une grâce a été faite (comme serviteur). C'est cela le vin de la prostitution de la Grande Babylone qui enivre tous les habitant de la terre et le monde religieux.  Si, dans la foi catholique romaine (comme nous l'avons souligné ci-haut) cette confusion a élevé Marie, la porteuse de la semence originale, comme "médiatrice" d'une alliance entre Dieu et les catholiques romains. À travers toutes les générations et aujourd'hui encore, dans la folie de l'enthousiasme et du délire, des disciples à l'entendement endurcis, confondirent certains serviteurs de Dieu "porteurs" de la semence de la Parole de Dieu dans le monde, à cette même Parole de Vérité qu'ils portaient dans leurs jours. Cela a aboutit à quoi? A l'élévation ou exaltation de ces hommes à une position que la Parole ne leur concède pas (1Cor.4:6). À ce jour, chacun d'eux est regardé aussi comme un "médiateur" de l'alliance entre Dieu et ceux qui adorent dans ces dénominations respectives. Et dans ces milieux religieux corrompus d'entendement, LA GLOIRE DE CES HOMMES A FINIT PAR ECLIPSER LA PROPRE GLOIRE DU SEIGNEUR JESUS-CHRIST. Voilà l'abomination de la désolation placée dans le lieu saint qui se dessine. L'idolâtrie triomphante dans l'Eglise.  Car tout homme ainsi exalté dans l'église à la place du Christ est un anti-christ. Le serviteur est un homme. La Parole qu'il porte étant Dieu Lui-même, son message est donc le témoignage de Dieu, notre Seigneur. Maintenant, quand vous voyez un prédicateur qui, dans ses messages ou prédications, rend essentiellement témoignage d'un homme, sachez qu'il n'est pas un messager de Dieu. Éloignez-vous de lui! Qui peut me convaincre de l'erreur? N'avez-vous pas appris qu'un Anti-christ vient? C'est ici le Vicaire du Fils de Dieu (ou VICARIUS FILII DEI si vous voulez). Or, selon la Parole infaillible de Dieu, en cette dernière heure plusieurs anti-christs (des "vicaires" de Jésus) ont été  manifestés dans plusieurs dénominations religieuses.  C'est cette chose qui conduit à L' ABOMINATION DE LA DÉSOLATION ETABLIT DANS LE LIEU SAINT dont a parlé le prophète Daniel: lorsqu'un un homme s'élèvera contre tout ce qui s'appelle Dieu ou s'adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu; voulant paraître lui-même Dieu. C'est cet Anti-christ dont  l'esprit est déjà à l'œuvre par le mystère de l'iniquité qui opère déjà de nos jours au sein de ce christianisme nouveau qui a corrompu ses voies sur la terre.
C'est cela que j'ai qualifié d' ECLIPSE SOLAIRE dans ma prédication intitulée "De la lumière au temps du soir à l'appel au milieu de la nuit". Jésus-Christ, Soleil de justice, éclipsé à l'entendement des adorateurs. Dans certaines de ces dénominations chrétiennes cette Eclipse est totale; dans certains milieux elle est partielle. Et dans tous ces cas, l'entendement du Grand Dessein de Dieu est adultéré. FUYEZ L' IDOLATRIE! GARDEZ-VOUS DES FAUX CULTES! GARDEZ-VOUS DES CES FAUX DIEUX! Et quand vous faites cela et que vous affirmez que vous êtes chrétiens, il y a vraiment quelque chose qui ne vas pas. Vous êtes religieux et non chrétien. Le religieux s'alimente de superstitions et croyances, alors que le chrétien véritable vit de la Parole de Dieu. Or, selon cette Parole le chrétien c'est celui qui a l'Esprit du Christ et Lui appartient. L'Esprit de Vérité sur un chrétien glorifie Christ et rien d'autre (Jn.16:13,14). Jésus-Christ étant le Dieu véritable et la Vie éternelle (1Jn.5:20); tout véritable chrétien connaît le Saint commandement qui dit:"Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face… Car, moi, Je suis un Dieu jaloux". Heureux  êtes-vous si vous comprenez ces choses!