LE VIN DE L’IMPUDICITE DE LA GRANDE PROSTITUÉE

« C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité, et c’est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés ».

Aujourd’hui, nous nous plaignons de ce que le monde s’est complètement éloigné de Dieu et de Sa Parole… Nous devons à tout prix comprendre que  le rejet de la Vérité ou de la doctrine de Dieu a toujours engendré la malédiction sur la terre et attiré le jugement de Dieu  sur les impies qui Le méprisent. Ce qui a été, c’est ce qui sera ! C’est arrivé dans le jardin d’Eden (Gen.3 :17). C’est arrivé au temps de Noé, dans les jours qui précédèrent le déluge (Gen6 :5-7). C’est encore arrivé aux jours de Loth, lorsque Sodome fut détruite (Gen.18 :25,26 ,32). Et dans tous ces cas, les jugements de Dieu ont eu une cause commune : l’impiété ou incrédulité des hommes. Et, l’apôtre Pierre confirme que ce qui leur est arrivé nous a été donné comme exemple aux impies à venir (2Pi.2 :5,6)

 

« C’est avec ELLE queles rois de la terre
se sont livrés à l’impudicité »

Revenons un peu à Eden, voulez-vous ? Au commencement, la malédiction vint sur la terre à cause de l’impiété de l’homme qui obéit à la voix de la femme, plutôt qu’à la voix de Dieu :
« Il dit à l’homme : puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donne cet ordre : Tu n’en mangeras point ! Le sol sera maudit à cause de toi ». (Gen.3 :17).
En faisant une application de ceci à la révélation du Seigneur que nous étudions ici, nous comprenons donc que les rois de la terre font exactement la même chose qu’Adam en écoutant la voix de la femme (la grande prostituée) plutôt que Dieu. Ils (les rois de la terre) sont donc entraînés dans l’impudicité de la grande Babylone ; comme Adam fut entraîné dans la chute par Eve. Car, il est de toute évidence qu’Eve, d’abord, se détourna de la Parole, amorcée par les convoitises avant qu’Adam ne se « livrasse à l’impudicité » avec elle (pour reprendre les paroles de la présente prophétie).
Nous parlons de la concupiscence d’Eve manifestée : dans la convoitise de la chair (bon à manger), des yeux (agréable à la vue) et l’orgueil de la vie (utile pour ouvrir l’intelligence). Et, ces choses ne viennent pas de Dieu, mais plutôt du conformisme au monde (1Jn.2 :16). Pourtant, ce sont ces convoitises qui caractérisent la religion de la « grande prostituée » dont les enseignements reposent sur l’insistante et singulière sollicitude pour la vie présente et l’amour de l’argent dans un véritable culte aux richesses, et non à Dieu.
C’est dans cette philosophie matérialiste qui éloigne Dieu du centre de la vie de l’homme, que la grande prostituée a entraîné les chefs de ces siècles.
Et l’ange du Seigneur révèle: « C’est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité ».
Nous discernons une fois de plus dans ces choses, l’esprit de Jézabel à l’œuvre : pour séduire Achab d’abord, et ensuite tout Israël.
Voici la Vérité : Achab s’est livré à l’impudicité avec sa femme. Et puis après, la prostitution du roi engendra une permission, une licence pour la dépravation spirituelle qui enivra tout le pays d’Israël.
Nous comprenons maintenant la logique de cette révélation, lorsque dans la deuxième partie, l’ange révèle, qu’après avoir corrompu les rois de la terre, son influence s’est étendue par conséquent sur tous les habitants de la terre, placés sous la domination de ces rois corrompus d’entendement et qui ne connaissent pas Dieu.
Voyez l’exemple du roi Salomon ! Il avait tout amassé : l’argent, les femmes, les esclaves, et toutes sortes des richesses. Cependant, il a finit par comprendre le sens de la vraie Vie. Aussi, il enseigne dans le livre d’Ecclésiastes que : tout est vanité et poursuite du vent, sous le soleil. Par conséquent, dans la conclusion de son livre, il souligne ceci : « Crains Dieu et observe Ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme. Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal ». (Eccl. 12 :15,16)
Vous avez noté la différence entre un roi établi sur la terre par Dieu, et les chefs de ce siècle placé sous l’influence du malin ? Ces derniers, n’ayant pas compris le sens de la vrai Vie, marchent en dehors de la lumière de la Parole de Dieu. Ils transgressent donc les lois et commandements divin, par l’influence des enseignements de la grande prostituée et se corrompent. A la fin, ils tombent sous le jugement de Dieu et sont anéantis. Pourquoi ? Parce que ce sont des insensés qui n’ont pas connu la sagesse de Dieu ; ayant été séduits par la sagesse de l’empire religieux universel (qui se traduit : catholique) (1Cor.2 :6).
La corruption des gouvernements… des systèmes bancaires et financiers mondiaux, le crime organisé, la mafia économico-politique et financière ; le trafic de drogue et d’influence, puis le blanchissement d’argent, etc. Un véritable culte à Mammon auquel se sont dédiés les rois et puissants de ce monde.
Or, tout ceci reflète une mode de vie adoptée par cette « civilisation occidentale » qui domine le monde. Civilisation basée sur des contre-valeurs intériorisées et exaltées en doctrines.
Or, la prophétie biblique dit : « C’est avec ELLE que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité ». Elle qui ? La femme de l’Apocalypse 17 bien sûr ! Elle dont la parure d’or, de pierres précieuses et de perles, traduit son appétence insatiable pour les richesses temporelles. Peu importe les moyens utilisés pour parvenir à ses fins. Or, c’est cette même disposition intérieure qui caractérise les rois de la terre qui, séduits par la religion de la grande prostituée, se sont tous détournés du Seigneur et de Ses enseignements pour servir Mammon. (Mat. 6 :19-21 et 24 ; Lc.4 :5-7 ; Jn.6 :27). Voici pourquoi il est dit : C’est avec ELLE que les rois de la terre se sont livrés à l’impudicité ».   

 

« C’est du vin de son impudicité que
les habitants de la terre se sont enivrés »

Aujourd’hui donc, parce que les rois tolèrent cela ; les habitants de la terre tolèrent aussi l’homosexualité, la pédophilie, et toute ces pratiques immorales et honteuses ; et par-dessus tout, abominables aux yeux de l’Eternel.
On tolère la pédophilie car, pratiquée par des prêtres de l’une des religions les plus puissantes… sinon la plus puissante de la terre. Croyez-mois, si ces crimes eussent été commis par des pasteurs ou sacrificateurs non catholiques à cette échelle-là ; par des imams musulmans, ou que sais-je encore… la rigueur de la loi aurait été tout autre… les habitants de la terre auraient réagit différemment. Le tollé de protestations et d’indignation aurait été plus fort. Mais cela n’arrive pas pourquoi ? Car, ces crimes sont commis par la religion de la civilisation occidentale.
Impudicité veut dire immoralité, libertinage, vice, perversion, dépravation, licence ou permission. Or, ce sont justement ces contre-valeurs qui dominent et définissent exactement l’état spiritueux, ou d’ivresse spirituelle dans lequel se trouve l’humanité aujourd’hui, sous la direction des rois et princes de ce monde. Voici pourquoi la révélation parle du vin de l’impudicité, pour signifier une stimulation au mal et à l’immoralité.
Libertinage spirituelle ayant pour principal catalyseur, les doctrines de cette femme représentée dans la prophétie biblique par : « la grande prostituée », qui, par ses enseignements, a entraîné les hommes dans une dépravation généralisée, en leurs octroyant la « permission »  du péché. Je parle d’un monde qui est entré en transe, après avoir bu le mauvais vin ; celui d’impudicité. Contrastant avec l’état d’extase que produit le vin de la révélation divine.
Reviendrais-je une fois de plus sur la pédophilie qui gagne les contours d’un véritable fléau social ? Comment justifier le silence complice des pouvoirs judiciaires des nos états dans la prise des mesures justes contre ce triste phénomène quand toute la culpabilité pointe surtout les prélats de l’église catholique romaine ? Or, c’est cette même église qui a introduit dans le monde des doctrines des démons ; notamment, celle interdisant le mariage (1Tim.4 :1-3a), par un prétendu « vœux de chasteté » qui, par l’incontinence de ces hommes et femmes, a ouvert la porte à la prostitution éhontée qui éclabousse de scandale ces « pères », « mères », « frères » et « sœurs», jadis vénérés comme des saints hommes et femmes faisant profession de servir Dieu.
Cette église, on le sait, a interdit le mariage de ses sacrificateurs. Ce qui a donné cours à l’immoralité sexuelle : adultères, union homosexuelles, incestes, pédophilie, etc. Pratiques devenues monnaies courantes dans les églises aujourd’hui. Ce qui est une abomination aux yeux de l’Eternel.
Parlerais-je encore de la doctrine de la « parité » qui place de plus en plus le monde sous l’influence de la femme ? Les rois de la terre placés sous l’influence de la femme de l’Apocalypse 17 ont, à leur tour, légiférés des lois, amoindrissant de plus en plus l’autorité de l’homme sur la femme et plaçant les hommes sous l’influence de leurs épouses. Déstabilisant ainsi les foyers et détruisant ainsi le vrai sens mariage ; faisant fi de l’ordre divin établit (Gen.3 :16c). Pourquoi ? Parce que, tout comme Jézabel régnait en Israël sous couvert du roi Achab, la Prophétie biblique nous révèle que : c’est la femme de l’Apocalypse 17 qui règne effectivement sur le monde entier, sous couvert des rois de la terre placés sous son influence.
Or, dans sa nature cachée, elle est une « grande prostituée ». Et tout le monde sait qu’une prostituée n’est pas soumise à l’autorité d’un homme. Elle n’a donc pas d’égards pour la doctrine du mariage. Voilà ce qui explique la doctrine de la « parité » qui a consacré l’autorité et la grande influence de la femme qui se fait sentir aujourd’hui dans le monde.
Souvenez-vous de la grande influence que les filles des hommes eurent sur les fils de Dieu au temps de Noé, et son effet catalyseur dans la décision divine concernant le déluge. (Gen.6:1-3)
M’attarderai-je encore sur la prostitution ou dépravation des mœurs ; de l’incitation à la sexualité infantile et prématurée par le biais de la communication sociale (spots publicitaires, filmes, etc.), au grand désarroi des parents pieux ? Parlerai-je encore de l’homosexualité qui est consacré par ces civilisations occidentales comme un droit, garantit et consacré par les lois du nouvel ordre mondial ?
Je parle d’un nouvel ordre mondial où les criminels politiques, économiques ou financiers… les bandits, assassins et violeurs ont autant (ou  plus) de droits que les hommes du bien. Un monde dans lesquels les conflits armés sont engendrés par des grands cerveaux pour faire prospérer des affaires, sous couvert d’aide aux réfugiés, assistance médicales et médicamenteux, prêts des fonds pour la reconstruction des infrastructures et d’économies qu’ont a aidé à détruire. Des souffrances des peuples entiers maintenues dans la misère et paupérisme par des dictateurs parrainés par l’occident. Et lorsque le vase déborde (à l’exemple du printemps arabe), les toutes premières mesures visent d’abord la congélation des biens et fortunes de ces « vassaux » de l’occident qui ont amassés des biens pour leurs patrons  occidentaux au détriment de leurs propres concitoyens ? Le temps me manquerait de parler de tout cela…
Cependant, c’est de cela qu’il s’agit quand la révélation parle du : vin d’impudicité avec lequel se sont enivrés les habitants de la terre. Tels des animaux abrutis, ils ont transgressés et violés constamment les lois et ordonnances divines, jusqu’à atteindre le point de non-retour. Comme pour Sodome… lorsque son impiété s’éleva jusqu’au ciel.
Or, si je demandais au monde : qui est sage ? On me donnera des noms des philosophes et penseurs ; des vainqueurs des prix Nobels de la paix, ou que sais-je encore… alors que le sage selon Dieu, c’est celui qui Le crains et garde Ses commandements. Si je demandais au monde qui est intelligent ? On me donnera des noms des savants, physiciens, chimistes, etc. ; alors que selon la Parole de Dieu, l’intelligent c’est celui qui cherche Dieu ; et qui connaît Sa sagesse mystérieuse et cachée.
Et, pour ceux qui ont encore des doutes à ce sujet, voici pourquoi le jugement de Dieu tombe sur la terre :
«Voici, l’Eternel dévaste le pays et le rend désert, Il en bouleverse la face et en disperse les habitants. Et il en est de même du sacrificateur comme du peuple, … le pays est dévasté, livré au pillage ; car l’Eternel l’a décrété. Le pays est triste, épuisé ; les habitants sont abattus, languissants ; les chefs du peuple sont sans force. Le pays est profané par ses habitants ; car ils transgressaient les lois, violaient les ordonnances, ils rompaient l’alliance éternelle. C’est pourquoi la malédiction dévore le pays, et ses habitants portent la peine de leurs crimes… » (Es.24 :1-6)
… La terreur, la fosse, et le filet, sont sur toi, habitant du pays ! Celui qui fuit devant les cris de terreur tombe dans la fosse, et celui qui remonte de la fosse se prend au filet ; car les écluses d’en haut s’ouvrent, et les fondements de la terre sont ébranlées. La terre est déchirée, la terre se brise, la terre chancelle. La terre chancelle comme un homme ivre, elle vacille comme une cabane ; son péché pèse sur elle ; elle tombe et ne relève plus »(Es.24 :17-20)
Les habitants de la terre l’ont profanée, en transgressant les lois divines et en violant Ses ordonnances. Ils ont rompus l’alliance éternelle, en rejetant ou se détournant de la Parole qui est sortie de la bouche de Dieu ; ainsi que de Son Esprit qui donne de l’entendement à l’homme (Es.59 :21). La terre, désormais tombée dans un état d’ivresse, chancelle et tombe. Mais, qui a enseigné aux hommes à transgresser les lois et à violer les ordonnances divines ? Qui les a incités à rompre l’alliance éternelle ? La révélation de la Parole nous dévoile le vrai coupable de tout cela: LA GRANDE PROSTITUEE. C’est elle que Dieu tient pour responsable de cet état d’ivresse généralisée qui a engendré la corruption spirituelle de l’humanité.
De la contamination au paganisme installé dans l’Eglise chrétienne, voici comment la Grande Prostituée, par l’esprit de Jézabel, a enseigné ses propres doctrines qui ont engendré la prostitution spirituelle sur la terre en total violation et transgressions des lois et ordonnances divines ; trois siècles après Jésus-Christ :

Dès ce moment, il est regardé comme le représentant de Dieu ; et peut légiférer à Sa place. Car, sa voix est aussi égale à la voix de Dieu.
"Le pape a le pouvoir de changer les temps et de révoquer les lois, de dispenser toutes choses, jusqu'aux préceptes du Christ". DECRETAL DE TRANSLAT, EPISCOP. CAP.   
Cette église, par la voix de son Pape, peut donc annuler le commandement de Dieu au profit des traditions catholiques romaines (les dogmes de l’église de Rome). Etant « assise sur les eaux » elle peut donc entraîner des multitudes, peuples, langues et nations dans la transgression du commandement de Dieu à cause des traditions inspirées du paganisme romain ; dans une vaine adoration. (Mat.15 :7,8). Car, il est évident que vous ne trouverez rien de ces dogmes dans les traditions que nous ont laissées les pères de la foi apostolique.
« … Le pays (ou la terre) est profané par ses habitants ; car ils transgressaient les lois, violaient les ordonnances, ils rompaient l’alliance éternelle. C’est pourquoi la malédiction dévore le pays(ou la terre), et ses habitants portent la peine de leurs crimes… »

 

------------------------------------------------------------