LE VÉRITABLE COMBAT DE SAMSON
(Juges 16:17-19)

Ef.6: 12: "Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes."
           
Ce que Samson ne pouvait pas discerner ce jour-là, c'est que derrière les insinuations ou flatteries de Dalila, se dérouler UN COMBAT ENTRE SAMSON ET LES PRINCES DES PHILISTINS PAR L’INTERMEDIAIRE DALIDA. Voici le mystère d'iniquité qui opère!
En prêchant sur "La perte de la vocation" de l'Eglise chrétienne, j’ai dénoncé les trois stratégies du diable pour la destruction de la foi, notamment: la séduction, la persécution (ou recours à la violence) et la contamination. Peu importe la ruse que le diable utilise dans les moyens de séduction (qui sont nombreux… il faut le reconnaître), son action contre l'Eglise du Christ et le peuple de Dieu s’encadrent dans ces trois stratégies qui résument son style de lutte dans notre combat de la foi. Parfois, agissant d'une manière, tantôt de l'autre.
         Nous pouvons voir une fois de plus cette chose ici dans le cas de Samson. À plusieurs reprises les princes des Philistins ont essayé d’en finir avec Samson, qui était un obstacle évident à la concrétisation de leur domination sur Israël. Seulement, pendant que Dieu était avec lui, le naziréen a toujours pris le dessus sur eux. C’est ainsi que, les princes des Philistins décidèrent de changer de stratégie: étant donné qu’il était impossible de vaincre Samson sur le champ de bataille, ils décidèrent (profitant de sa passion pour la femme étrangère) d’abandonner l’usage de la force ou le recours à la violence, au profit de la ruse. Samson n'était-il pas un homme fort? Cependant, dans cette chambre-là se déroulait la plus grande de toutes les batailles que Samson eusse jamais livrée: le combat de la foi. Or, ce genre de combat n'est jamais charnel, mais plutôt spirituel. Opposant la Parole de Dieu à la «voix de la femme". Il arriva donc que, tourmenté et importuné tous les jours par les instances de Délila, le Nazaréen fut littéralement harcelé et pour la première fois, sentit «son âme angoissée à la mort. »
         Celui-là donc qui, jusqu'à présent, n’avait perdu aucune bataille, fut vaincu par les "paroles" d’une femme. Ceux qui ont de l’entendement savent ce que ceci veut dire. Aujourd'hui aussi, j’ai observé attentivement ce phénomène, en particulier dans les églises de réveil: quand il s'agit de combattre les ruses du diable, nombreux sont ceux qui, présumant utiliser «le pouvoir qui leur a été accordée" crient, gesticulent, tapent du pied sur le sol, entrent en transe, et autres choses semblables à celles-ci ... Si bien qu’ils achèvent la prière complètement épuisé... physiquement fatigué. Mais personne ne se rend compte que la bataille contre le diable a été déjà perdue à partir du moment où nous avons ouvert nos cœurs... c’est-à-dire, prêter foi  aux "ainsi dit l'église" dont les doctrines flatteuses nous ont poussé à rejeter la Parole de Dieu.
Nous sommes clairement ici devant la manifestation de l'Esprit de Jézabel : la tolérance des enseignements de la femme, la fausse prophétesse, qui séduit les serviteurs et les enfants de Dieu et les plonge dans l'idolâtrie. Comme il est écrit: «Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l'Éternel, il te rejette aussi… » (1Sam.15: 22)

Malheur à toi, ô homme, si tu ne comprends pas aujourd’hui que ton église n'est pas la prophétesse de Dieu. JAMAIS! Dieu est Prophète de Lui-même (Es.46 :9-10). La vérité est choquante: votre église, vaincue par l'esprit de Jézabel, s’est autoproclamée prophétesse pour séduire les âmes mal affermies dans la Parole de Vérité avec ses propres enseignements. La véritable Eglise du Christ n'enseigne pas ses propres doctrines. Elle reçoit la doctrine du Christ, telle une semence, et porte des fruits à la ressemblance de l'Epoux. Tel Il est (Fils de Dieu), nous le sommes aussi.
         Samson endormi sur les genoux de Délila: une figure de ceux qui, par manque de vigilance et de prudence se laissent bercer et endormir par les doctrines séduisantes et les enseignements de leurs églises, envoûtés par la fausse sensation de sécurité que ces églises produisent auprès des âmes ignorantes de la Vérité de la Parole de Dieu. Jusqu'à ce que la mort les emporte...
Encore une fois, Prov.7: 21, 22: «Elle le séduisit à force de paroles, Elle l'entraîna par ses lèvres doucereuses. Il se mit tout à coup à la suivre, Comme le bœuf qui va à la boucherie, Comme un fou qu'on lie pour le châtier, Jusqu'à ce qu'une flèche lui perce le foie, Comme l'oiseau qui se précipite dans le filet, Sans savoir que c'est au prix de sa vie. »

C'est ce qui s'est passé avec le nazaréen: il a aveuglément fait confiance à cette femme étrangère, et se mit à la suivre, comme un bœuf à l'abattoir ... jusqu’au châtiment de la captivité. Il fut dérouté dans cette chambre-là ; dans les bras de Dalila. Exactement comme cela arrive à beaucoup aujourd'hui: ceux-là qui n’ont pas encore compris qu'il ya des églises qui sont en vérité des sentiers qui conduisent directement vers les demeures des morts.
Prov.7: 26, 27: « Car elle a fait tomber beaucoup de victimes, Et ils sont nombreux, tous ceux qu'elle a tués. Sa maison, c'est le chemin du séjour des morts; Il descend vers les demeures de la mort
Oui! Tous les philistins s’étaient mis d'accord en Délila pour vaincre Samson.
Personnellement, j'ai compris la gravité de ce mal quand un jour j'ai reçu une invitation à prêcher dans une église « de réveil». Mais quel fut mon étonnement quand le pasteur de cette même église  me dit: «Ces jours-ci les offrandes dans l’église ont considérablement baissées. Tout le monde sait que vous êtes un docteur, venez et faites un séminaire sur "le secret de la bénédiction» qui consiste à «donner et recevoir» ; ils vous croiront. Et comme toute personne qui travaille à l'autel mange de l'autel, à la fin vous prenez votre part et Vous nous laissez la nôtre. » C'en était trop pour moi! Trop grave pour que je puisse supporter cela: former un complot pour mentir et séduire le peuple de Dieu, voici l'invitation qui m’a été adressée ce jour-là! Ne sommes-nous pas tous des hommes entourés des faiblesses ? Ne bronchons-nous pas tous, d’une manière ou d’une autre ? Mais de cette manière-là… franchement non !
Je me demande : combien de serviteurs ont reçu de telles invitations et se sont mis d’accord ou comploter pour séduire et tromper les croyants qui affluent dans ces congrégations-là, croyant être dans la maison de Dieu? Combien pensent-ils qu’en prêtant foi en ces "prophéties matérialistes" qui leur promettent bonheur et félicité, ils seront entrain d’adorer et de servir Dieu?
         Mes frères, je ne dis pas cela pour dénigrer quelqu’un ; mais plutôt, pour que vous compreniez ce que la Bible dit, au sujet de ces églises que la parabole de Dieu (Proverbes) nous présente dans la métaphore d'une femme étrangère  dont la maison est le chemin de l’enfer et conduit les prosélytes à la mort.
Une autre fois, j'ai reçu un autre appel pour annoncer l'Evangile au cours d’une convention biblique. En arrivant sur le lieu, quelle ne fut ma surprise de voir de nombreux serviteurs de Dieu assis, et  des femmes à la chaire : une à la présidence du culte et l'autre à interprétation. Comme on s’approchait du moment où je devais intervenir, je fis savoir à l'un des serviteurs de l’église qui a organisé l'événement que je ne pouvais pas m’approcher de l'autel, avec ces femmes, en accord avec l’écriture de 1Tim.2: 11,12. La réponse de cet homme m'étonna: «Ne vous inquiétez pas homme de Dieu, on nous a déjà informé que n'aimez pas les femmes. Lorsque viendra votre tour, elles seront remplacées par des hommes. » Et, c'est ce qui arriva! Lorsque je quittai la chaire, l'homme qui a présidé, ainsi que mon traducteur s’assirent aussi, et les femmes reprirent leur place.
Qui peut comprendre cela? Comment puis-je ne pas aimer les femmes, quand Dieu Lui-même les appelle aussi au salut? Comment puis-je ne pas aimer les femmes étant moi-même un homme marié? Je proteste énergiquement contre cette génération adultère qu'il ne s'agit pas de «la doctrine de Tiago » comme certaines mauvaises langues essayent d'insinuer, pour détourner de moi ceux qui veulent atteindre le salut. Je suis juste un messager de la restauration… l'un de ces petits et derniers ouvriers loués à la dernière minute par le Seigneur, pour réparer les brèches que l'ennemi a fait dans la doctrine primitive de la foi, en vue de préparer l'Epouse de Christ pour le jour de Sa venue. C’est cela Sa volonté qui m’a été révélée, lorsque Sa Parole, me fut ainsi adressée: «Va dire à mon peuple: Voici, Je viens bientôt».Et comme la venue du Seigneur est précédée d’une grande apostasie, selon la prophétie, Il me dit aussi: "Dénoncer l'action des esprits séducteurs et rétablir la Vérité, voici l’œuvre à laquelle je t’ai appelé."
Voici ce que je fais! Voici ce que je suis entrain de faire dans cette prédication! Voici tout ce que je sais faire! Je ne sais pas raconter les histoires des serviteurs qui m’ont précédé à l’œuvre; imiter leurs ministères ou répéter leurs sermons. Je ne sais pas dire «untel a dit»; je ne sais dire qu’"Ainsi parle le Seigneur." Et quand vous m'entendez parler ainsi, croyez, ô peuple de Dieu, qu'Il m'a dit vraiment envoyé dire ça! Heureux ceux qui ne nous jugent pas à l’apparence !
         Je ne me tairais point! Car, si sous le rapport humain, je peux être méprisé ; comme ministre de l’Evangile, je ne me sens en rien inférieur (du moins jusqu’à ce jour) par rapport à tous ceux-là qui épient ma liberté de servir Dieu et cherchent en moi occasion pour justifier leurs calomnies. Je confie encore et bien plus, dans la fidélité et miséricorde de Dieu pour me justifier et me donner ma part de l'héritage qu’Il a réservé à tous les saints ... même dans la mauvaise réputation quand je suis regardé comme un menteur.
En fait, je suis devenu l'ennemi des «bâtisseurs d'églises" qui m'évitent comme s'il s'agissait d'une peste. Ils se passent le mot «Attention! Si vous laissez la chaire à cet homme, il vous détruira l'Église et éparpillera le troupeau. » Pourquoi cette agitation? Parce qu’ils se rassemblent également contre le Seigneur et Ses oints. Afin d’accomplir les desseins du diable pour détruire la foi de ces adorateurs qui ne sont pas des disciples du Christ ; mais plutôt des fidèles déclarés… des fanatiques sans discernement de leurs groupes religieux respectifs. Semblables à tous ces princes des Philistins qui se rassemblèrent en Délila pour détruire la foi de Samson, ainsi plusieurs de ces ouvriers trompeurs se rassemblent en conventions, séminaires, campagnes, etc. pour dresser des obstacles à l'unité de la foi des saints. Et, à cause de leurs mensonges et autres falsifications, les voies du Seigneur sont blasphémées.
Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui confient en ces églises pour avoir la vie, même si les doctrines et les pratiques de ces maisons de prière contredisent de manière scandaleuse la saine doctrine de la foi ; et excitent à la rébellion à l'égard de Dieu et de Sa Parole. C'est exactement ce qui arriva le jour où, Samson aveuglé par l’amour de Délila, lui ouvrit son âme : il se rebella contre Dieu et fut emmené en captivité avec l'aide de Délila.
Voici donc notre exhortation: Ne vous endormez pas comme Samson, ô homme! Réveillez-vous et veillez! Maintenant plus que jamais, les élus savent qu'il est temps de se réveiller du sommeil. Ne cherchez pas refuge dans vos églises, et ne vous laissez pas bercer et assoupir  par leurs paroles « tendres » et « doucereuse » ; pareil à Samson blotti sur les genoux de Dalila. Car, la vraie sécurité n’est qu’en Christ. C’est Lui le véritable refuge pour les saints.

-----------------------------------------------------------