6.  LE SEPTIEME ANGE ET LA SEPTIEME TROMPETTE 


La plus grande ruse du diable consiste à détourner les gens de ce que Dieu a dit dès le commencement. C’est comme cela qu’il a reçu son coup devant Eve à Eden. Aujourd’hui encore, nombreuses sont les mouvements religieux qui ont été corrompus d’entendement et se sont éloignés de Dieu et de Sa Parole pour prêter foi aux esprits séducteurs qui enseignent d’ « autres évangiles ». Les groupements religieux, en véritables prostituées, non seulement se sont enivrés du vin d’impudicité de Babylone la grande, mais aussi se sont édifiées selon le modèle de la « mère » (Apoc.17 :1,2). En effet, le système religieux d’adoration inspiré par l’anti-christ et qui caractérise ces églises a amené les gens à se détourner de la Bible pour prêter foi à leurs propres interprétations de la Parole. Rejetant la sagesse béréenne (Act.17 :11), personne dans ces milieux ne se soucie d’examiner les prédications produites à la lumière de ce qui est écrit. Le fanatisme aveugle a bannit tout discernement ; si bien que les gens prennent plaisir aux mensonges de leurs prophètes qui prophétisent avec fausseté des choses abominables et blasphématoires en flagrante contradiction avec le Plan de Dieu pour le salut révélé dans les écritures.
C’est ainsi que de nos jours, bien des gens ont littéralement « avalé » le dogme selon lequel le septième ange qui sonne de la trompette et le septième ange - messager de l’église de Laodicée sont une seule et même personne. Archifaux !
Le mystère des sept étoiles dans la main droite du Seigneur et qui représentent les anges de sept églises est dévoilé dès le commencement par le Seigneur Lui-même (Apoc.1 :20). Et, tout de suite après (au chapitre 2 et 3), les écritures révèlent leurs ministères, ainsi que la nature et le contenu du message adressé à chacun d’eux pour l’édification de l’Eglise de Jésus-Christ. Par contre les sept anges qui sonnent de la trompette et qui n’apparaissent qu’à l’ouverture du septième sceau ne sont pas dans la main droite du Seigneur Jésus, mais se tiennent plutôt devant le trône de Dieu. Vous saisissez la grande différence ! Et, je ne cesse de répéter depuis le commencement de cette prédication que l’Epouse du Christ n’est plus sur la terre lorsque se déroulent les événements révélés sous le septième sceau, car l’enlèvement vient tout de suite  après le quatrième sceau. Le sixième sceau révèle la détresse qui s’abat sur la terre au jour de la colère et tout de suite après (au chapitre 7), deux groupes de ceux qui sont rachetés au travers de la grande tribulation, et qui échappent à la vengeance de Dieu : « ceux qui gardent le commandement » (les élus d’Israël – Apoc.7 :1-8), et puis après « ceux qui ont le témoignage de Jésus » (le reste de l’église – Apoc.7 :9-17). Ces deux groupes qui subissent la colère du diable chassé du ciel peu après l’enlèvement et contre lesquels le dragon a fait la guerre (Apoc.12 :13-17).
Regardez maintenant ce qui arrive quand ces sept anges commencent a sonner leurs trompettes ! Non seulement des terribles fléaux s’abattent sur la terre quand les quatre premiers anges font retentir leurs trompettes (Apoc.8 :6-12), mais aussi il est expressément dit ceci dans le verset suivant (13) ceci : « malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette des trois anges qui vont sonner !». C’est-à-dire quoi ça ? Que ces sept anges ne sont pas des messagers des Eglises et que leurs trompettes ne représentent nullement des messages de l’Evangile. Car l’Evangile c’est la bonne nouvelle du salut par la grâce qui a été faite aux hommes par Dieu.
Serai-ce une bonne nouvelle ce que venons de lire au v.13. Loin de là ! Aussi, je vous le dis aujourd’hui par la Parole de la Vérité : les sept trompettes que sonnent les sept anges n’ont rien à voir avec l’Eglise du Christ. Ce ne sont pas des messages dirigés aux disciples de Jésus Christ.
 Alors, c’est à mon tour de poser certaines questions à ces « prophètes » qui affirment que le septième ange qui sonne de la trompette (Apoc.10 :7) est le messager de Laodicée :
Nous avons vu jusque-là les quatre premiers anges sonner leurs trompettes : maintenant quelle similitude trouvez-vous ou quelle parallélisme faite-vous entre Apoc.8 :7 et le message donné à l’ange de l’église d’Ephèse ? Apoc.8 :8 et le message de l’âge de Smyrne ? Apoc.8 :10 et le message de l’âge de Pergame ? Apoc.8 :12 et le message l’âge de Thyatire? Car, si vous affirmez que le messager de Laodicée est l’un de ces sept anges qui se tiennent devant le trône de Dieu, le même raisonnement doit être logiquement appliqué aux six autres qui l’ont précédé. Et, en le faisant vous témoignez contre le Seigneur Jésus Lui-même qui dit autre chose en Apoc.1 :20 ; faisant de Lui un menteur.
Et si ces trois derniers anges (y compris le septième) sont porteurs d’un message pour l’édification de l’église (car, c’est cela la mission des sept étoiles dans la main du Seigneur), pourquoi mets-on alors la terre en garde contre leurs ministères ?  (Notez que le mot « malheur » a été prononcé trois fois de suite).
Ne croyez pas n’importe quoi, chers frères, croyez seulement en la Parole de Dieu. Je le dis dans votre intérêt. En acceptant ce dogme sans fondement dans la Parole de Dieu, mais basés sur des interprétations des hommes sans esprit et qui n’ont jamais reçu mandat de la part du Seigneur pour parler de ces choses, il se pourrait que vous n’ayez jamais fait attention à ceci : LA BIBLE REVELE CLAIREMENT CE QUI ARRIVE LORSQUE LE SEPTIEME ANGE SONNE SA TROMPETTE.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

7. LA SEPTIEME TROMPETTE  

« Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à Son Christ ; et Il régnera aux siècles des siècles. Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, en disant : Nous te rendons Seigneur Tout-puissant, qui es, et qui était, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts, de récompenser  tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. Et le temple de Dieu dans le ciel fut ouvert, et l’arche de son alliance apparut dans son temple. Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, un tremblement de terre, et une forte grêle »(Apoc.11 :15-19).

Prêtons maintenant attention et voyons comment ces choses s’emboîtent si parfaitement, révélant le bienveillant dessein de Dieu qui s’accomplit comme Il l’a annonce à Ses saints prophètes. Lorsque la septième trompette sonne, alors s’accomplit les prophéties suivantes :
« Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à Son Christ ; et Il régnera aux siècles des siècles » : Notez ici qu’il n’est pas dit « le royaume des cieux », mais plutôt « du monde », cet héritage qui jusque-là était entre les mains du diable (Lc.4 :5-7). C’est alors que le Plan de soixante-dix semaines est donc consommé, et le Seigneur Jésus est couronné : « pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints »(Dan.9 :24). Le Mystère du Dieu est donc accomplit ; révélant le bienveillant dessein que Dieu S’est formé en Lui-même  de réunir toutes choses en Christ lorsque ces temps seront accomplis (Eph.1 :10). C’est maintenant que s’accomplit la prophétie de la Pierre qui se détache de la montagne sans le secours d’aucune main et qui détruit les royaumes alliés du monde – les pieds de fer mélangé avec de l’argile - (Dan.2 :34, 35,44 : « Dans les temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera  un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; Il brisera et anéantira tous ces royaumes-la, et Lui-même subsistera éternellement ».
« …Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, se prosternèrent sur leurs faces, et ils adorèrent Dieu, en disant : Nous te rendons Seigneur Tout-puissant, qui es, et qui était, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne ».
Vous comprenez maintenant pourquoi avant que ces choses n’arrive l’Aigle qui volait au milieu du ciel, s’est écrié : « malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de la trompette… » ? Parce que c’est aux jours de la voix du septième ange, quand il sonnerait de sa trompette que les royaumes du monde seront détruits POUR TOUJOURS. Amen ! La Vérité prophétique est aujourd’hui rétablie au milieu de nous !
 C’est ici l’explication prophétique de Apoc.10 :7 : LE MYSTERE DE DIEU S’ACCOMPLISSANT AUX JOURS DE LA VOIX DU SEPTIEME ANGE !
Puisque nous y sommes, ne manquez pas la suite. Lorsque la septième trompette a sonné, Jean a distinctement entendit les vingt-quatre vieillards dire aussi ceci :« Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue… »
Quand est-ce que les nations se sont irritées ; et contre qui se sont-elles irritées ? Sinon lors du règne de l’Anti-christ et ses alliées (les pieds de fer et argile mélangés ou encore la bête et les dix cornes, représentants les dix rois) qui se liguent contre l’Agneau (Apoc.17 : 12-14). Mais, il est arrêté que l’Agneau les vaincra. Et après nous avons vu l’Agneau se venger et déverser Sa colère (Voici ce que veux dire : Les nations se sont irritées ; et ta colère est venue).Nous en avons la confirmation en Dan.7:7-14 et 24-27. Et, nous comprenons une fois de plus que CE SEPTIEME ANGE QUI SONNE DE LA TROMPETTE N’EST NULLEMENT LE MESSAGER DE LAODICEE. La septième étoile est un ange de l’église alors qu’il est clairement démontré ci que  aux jours où la septième trompette fait entendre sa voix, nous sommes dans l’établissement du millenium, après la manifestation de l’Anti-christ et la grande tribulation, et aussi le Jour de la vengeance du Seigneur . Alors, le grand dessein de Dieu révélé dans Gen.1 :26-28 et qui ne s’est pas accomplit dans le premier Adam, s’accomplit dans Celui-là qui est regarde comme le Second Adam. Méfiez-vous de ceux qui vous enseignent qu’il existe un troisième Adam. Ceux-là n’ont pas reçu de l’intelligence pour connaître le Secret (Mystère) de Dieu.
La suite de la Vérité est encore contenue dans la louange des vingt-quatre vieillards :

« … et le temps est venu de juger les morts »

Act.10 :40-43 confirme que c’est Lui, Jésus-Christ qui a été établit par Dieu JUGE des vivants et des morts. Or, Il ne peut exercer ce jugement que lorsqu’Il entrera manifestement dans Son règne ; lorsqu’Il prendra possession de TOUTES choses. Et au commencement… dans Gen.1 :26-28, bien qu’Eve n’aie pas encore été manifestée, il est écrit à la création de l’homme ceci : «Dieu créa l’homme(pas la femme)à Son image, Il le créa à l’image de Dieu, Il créa l’homme et la femme ». Or, en Vérité, Eve n’apparaît qu’en Gen.2 : 21-23). Et, Dieu révéla qu’en Vérité ils ne sont qu’une même chair. Ce mystère est grand en effet, en rapport à Christ qui régnera avec Son Eglise sur la terre ! Car, il est vrai qu’Adam et sa femme Eve ne règnent pas sur la terre. Alors que l’on croie que tout est perdu ; que Satan  a détruit le Conseil de Dieu... la Parole de Dieu peut-elle être annulée ? Loin de là ! Le Mystère (Secret) de Dieu dont il est question dans la présente prophétie révèle le VERITABLE HERITIER de Dieu : Son CHRIST ! C’est Lui, la véritable Image du Dieu Invisible ; le Reflet de Sa gloire, Empreinte de Sa personne  (Col.1 :15 ; Heb.1 :1,2). Voici le véritable Fils de Dieu : Celui qui est dès le commencement(Jn.1 :1,14 : 1Jn.1 :1,2). Celui que Dieu a bénit éternellement ! Amen !
Et la prophétie de Ps.2 :1-8 nous révèle tour à tour ces vérités qui s’accomplissent aux jours de la voix du septième ange: les nations s’irritent contre l’Héritier de Dieu (v.1 à 3) ; la colère de Dieu s’abat sur les nations (v.4) puis Dieu donne à Son fils l’autorité des nations (v.6-9).

     « … de récompenser  tes serviteurs les prophètes, les saints et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands et de détruire ceux qui détruisent la terre»
             
         Notons que, dans la prophétie de Genèse, Dieu dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul ». Souvenez-vous qu’Il le créa homme et femme ; et que cette femme, fut tirée de l’homme ? Voici donc le Mystère du Christ révélant, non seulement l’Héritier de toutes choses, mais aussi  l’Eve du second Adam par l’Eglise rachetée par Sa mort sur la croix lorsque la lance perça sa côte (imagée dans la prophétie de Genèse par le sommeil d’Adam et la côte enlevé). Au millenium, Christ régnera donc avec Ses saints en accomplissement de la promesse : « A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu'à la fin mes œuvres, Je donnerai autorité sur les nations. Il les paîtra avec une verge de fer, comme on brise les vases d’argile, ainsi que moi-même J’en ai reçu le pouvoir de Mon Père »(Apoc.2 :26,27). Au commencement, ce n’est pas Dieu qui a donné l’autorité à Eve. Il les créa homme et femme, mais donna l’autorité à Adam, et c’est ce dernier qui partagea son autorité avec sa femme (Gen.2 :23) ; aussi Christ fait de même avec Son Eglise (Eph.5 :30,31) en entrant dans Son règne, après les jours de détresse comme le confirme la prophétie de Mat.24 :29,31.  
     La prophétie de Mat.25 :31 à 46 nous montre de façon on ne peut plus clair, le Fils de l’homme entrant s’asseyant sur le trône, récompensant les justes et détruisant les méchants qui détruisent la terre.
Oui, en ces jours-là, les saints jugeront le monde, le Seigneur Jésus et ses rachetés : les élus qui composent l’Epouse des nations ; tous Ses serviteurs, les prophètes qui avaient été immolés à cause de la Parole de Dieu, et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu (ceux-là qui sont révélés sous le cinquième sceau - Apoc.6:9-11), ensemble avec les 144.000 élus d’Israël qui suivent l’Agneau partout. Car, alors le mur de l’inimitié sera brisée et nous les prémices de l’Eglise des nations, ainsi que le reste d’Israël selon l’élection de Dieu formeront UN CORPS UNIQUE : le Corps du Christ qui régnera sur les nations.
Personne ne sera oublié en ce jour-là : les grands prophètes de Dieu et nous aussi, les moindres de tous Ses serviteurs. En ce temps-là tous le monde sera contemplé : petits et grands.
Aussi, n’ai-je jamais perdu l’espérance de revoir ce fils aîné que j’ai perdu lorsque dans la fournaise de l’adversité, j’ai été durement éprouvé ; résistant au diable qui cherchait à détruire ma foi dans cette vocation. Au plus profond de ma détresse, Dieu me révéla que pour Lui, TOUS CEUX QUI DORMENT SONT VIVANTS. Aussi, je crois que l’heure viendra où l’Agneau récompensera ceux qui craignent Son Nom : grands et petits.
Et, je vous exhorte à résister au mal ; à ne pas perdre courage devant l’action de Satan dont l’esprit agit dans ces loups cruels qui enseignent des hérésies de perdition pour détruire notre foi. Souffrez avec moi les afflictions, en bons soldats de Christ. Combattant le bon combat en gardant notre foi et une bonne conscience que beaucoup des gens, séduites par l’esprit de mensonge dans la bouche des prophètes ont perdu.
Craignez Dieu ; sanctifiez Son Saint Nom et gardez Sa Parole ! C’est là ce que doit faire tout homme. Tout le reste est vanité des vanités, pour la ruine des âmes (Ecl.12 :15). Laissez ce peuple marcher au nom de leurs « dieux » et marchons, nous, au Nom de Notre Seigneur, maintenant et toujours.