1. LE SAINT-ESPRIT N’OPERE PLUS !         UN DOGME GÉNÉRALISÉ    

La mauvaise interprétation de la prophétie biblique dans son essence (annonce) comme dans son accomplissement a donné naissance à nombreux dogme que je considère comme extrêmement dangereux et préjudiciable à l’oeuvre de l’édification de l’Église; ainsi que le perfectionnement des saints dans la connaissance parfaite de CELUI qui est l’AUTEUR et le CONSOMMATEUR de la foi qui mène au Salut que Dieu a préparé pour tous les peuples ; à savoir : Jésus-Christ, le Témoin fidèle et Véritable, qui S´est Lui-même révélé en ce  dernier âge : l’Amen de Dieu. Quoi donc? En lisant avec l’aide du Saint-Esprit Apoc.3 :14, nous comprenons ceci : Celui qui est le commencement de la création de Dieu est aussi l'achèvement de la prophétie. Voici donc l’Alpha et l’Omega !
Nombreuses sont les organisations religieuses qui ont mis un terme au ministère du Saint-Esprit à l’entendement de leurs adeptes. En effet, nombreux sont les groupes religieux qui enseignent que le Saint-Esprit n’agit (n’opère) plus au travers des prédicateurs oints ou inspires et que désormais la foi qui mène a la Vie éternelle ne provient plus (contrairement a Rom.10 :17) de ce qu’on entend la prédication (message) inspirée de la Parole de Dieu, mais plutôt de études et autres lectures de ce qu’ont dit ou écrit ceux-là qui sont regardés comme les « fondateurs » de ces mouvements. Et, que ce soit chez les catholiques ou les luthériens, les témoins de Jéhovah ou les branhamistes, kimbanguistes, tocoistes, mormons, scientistes chrétiens, ou que sais-je encore… et peu importe les raisons avancées et soutenues ici ou là; toutes ces tendances religieuses concourent a un but unique dicté par le malin : LA NEGATION DU SAINT-ESPRIT comme Seule autorité capable d’édifier l’Eglise dans TOUTE la Vérité, et conduire l’ Epouse glorieuse vers Son Epoux ; a savoir Christ (Jn.16 :13).
Or, les âmes mal affermies dans la Parole de la Vérité ne se rendent pas compte qu’elles sont devant un faux enseignement dicté par l’esprit anti-christ. Et, c’est justement ici qu’opère le mystère de l’iniquité pour la séduction, puis la corruption et la destruction d’une Eglise dépourvue de Son Unique Consolateur qui, selon la promesse du Seigneur, doit demeurer avec nous ETERNELLEMENT… jusqu'à ce qu’Il revienne nous chercher.
Oui, en niant ou rejetant la direction du Saint-Esprit dans l’œuvre de l’édification de l’Eglise dans la foi et le perfectionnement des saints dans la connaissance parfaite du Fils de Dieu, c’est à Jésus-Christ qu’on refuse de donner gloire. Car, dans Son ministère au service de l’Eglise, le Seigneur a dit expressément que le Saint-Esprit : « Me glorifierai ». Et voici, l’origine des cultes des personnalités dans tous ces mouvements qui ont usurpés la gloire du Christ en faveur de ces hommes qui sont regardés et exaltés comme l’«Esprit-Saint» du groupement religieux. La Vérité de Dieu est ainsi changée en mensonge et la gloire de Dieu incorruptible donnée a l’homme corruptible. Et, tous ceux-là qui ont reçu l’entendement de la promesse de Jn.14 :17,18, ainsi que la révélation de la divinité Unique savent parfaitement que Jésus-Christ et le Saint-Esprit sont UN. Voici comment « cette petit mensonge » apparemment inoffensif, a finit par jeter le Seigneur à la porte de Sa propre Eglise. Heureux donc ceux qui entendent Sa voix en ce jour de la restauration de toutes choses et se libèrent des liens de la séduction ! Et a mon entendement, on ne peut parler d’une VERITABLE RESTAURATION que lorsque premièrement la gloire du propre Seigneur est restaurée dans Son Eglise, et qu’il Lui y est donnée la place qu’Il mérite, selon les promesses de Zac.4 :7 et Apoc.3 :20.
Beaucoup d’âmes en mal de discernement ne se rendent pas compte que l’acceptation de ce dogme, surtout en ce qui concerne le fameux « message du temps de la fin » ou « message de l’heure » par certains esprits bornés ; comme des biens d’autres encore, falsifient l’entendement du Grand Dessein de Dieu dans Son exécution et nous placent en-dehors de cette heure dans laquelle nous prétendons vivre actuellement.
Et de quelle manière ! Tout celui qui affirme que le Saint-Esprit a finit Son ministère, serait en même temps (directement ou pas) en train d’affirmer que l’enlèvement de l’Épouse a déjà eu lieu. Et, nous vivons quelle heure maintenant ? Dans la grande tribulation ou le millenium ? Confusion !
Sinon dites-moi, si l’enlèvement a déjà eu lieu, a quoi sert encore notre foi, si Le Consommateur est venu et reparti ? Et vous qui vous dites « épouse », vous êtes épouse de qui ? Pas de Christ certainement, parce que celle-là est déjà partie dans l’enlèvement. Et vous attendez quoi ? La grande tribulation ? Et à quoi servent vos pasteurs, docteurs, apôtres et que sais-je encore… si nous sommes déjà dans la grande tribulation ou au millenium ? Car, selon les écritures, tous ces dons-là, Christ les a donné par le Saint-Esprit, en vue de l’œuvre du ministère et l’édification de Son corps. Et, vous chers prédicateurs, vous êtes oints de quel esprit, car le Saint-Esprit a cessé d’opérer selon votre propre « évangile» ? Et, si vous n’êtes pas oints du Saint-Esprit, de qui êtes-vous ministres alors? Vous avez oublié que l’Evangile a été donné aux nations comme moyen de salut ? Et que selon l’écriture de Romains 11, une fois les temps des gentils consommé, il n’y aura plus ni évangile, ni évangélistes ? Car, lorsque les temps des nations seront accomplit, Jésus-Christ se tournera vers Israël et se fera connaître Lui-même aux juifs, tout comme Joseph l’a fait en son temps avec les fils de Jacob (Gen.45 :1), selon qu’il est écrit : « Le Libérateur viendra de Sion et Il détournera de Jacob les impiétés ». Pas avec l’Evangile ! (Israël est ennemi de Dieu à cause de l’Evangile qui révèle la gloire des païens) Israël est sauvé par l’ ELECTION. Qui peut me convaincre de l’erreur, ô, docteurs des insensés ?
C’est pourquoi, je vous exhorte à ce jour de renoncer au mensonge et de parler selon la Vérité.
Souvenez-vous de l’avertissement de l’apôtre Paul en 2 Thes.2 :1-7 en ce qui concerne la venue du Seigneur et notre réunion avec Lui pour l’enlèvement : QUE PERSONNE NE VOUS SEDUISE ! Il faut que premièrement l’apostasie soit venue (voici l’heure dans laquelle nous vivons) et que soit manifesté l’homme du péché ou le fils de la perdition. Or, en ce qui concerne la venue de l’Anti-christ, la prophétie biblique nous révèle clairement qu’il ne sera manifesté qu’en son temps. Car, il y a encore du milieu du monde, UN qui résiste. Voyez-vous celas ? Qui est donc cet « UN » qui résiste, alors que l’esprit anti-christ par le mystère de l’Iniquité agit déjà et séduit les multitudes? Sinon le Saint-Esprit agissant en faveur de l’Eglise pour que les élus du Seigneur ne soient pas séduits, selon qu’il est écrit : « Celui qui est en nous (Le Seigneur agissant par le Saint-Esprit) est plus grand que celui (Satan agissant par l’esprit anti-christ) qui est dans le monde » .
Nous avons vu cela dans la prophétie de Apocalypse 12 : Satan ne peut descendre et donner son pouvoir à la bête que lorsque l’Eglise – Epouse sera mise à l’abri (enlevé vers le trône de Dieu).
Or, si nous parlons encore du Saint-Esprit, nous devons nous rappeler qu’Il est le CONSOLATEUR de l’Eglise ; pas du monde. Le Seigneur a dit que le monde ne peut Le recevoir, parce qu’il ne Le voit, ni Le connaît. Donc, si le Saint-Esprit résiste encore, c’est parce que l’Epouse est encore sur la terre. Et Dieu ne peut permettre que Ses élus soient séduits !
Voici pourquoi dans la brèche qui sépare la fin du septième age de l’église de la venue de l’Epoux, une puissante manifestation du Saint-Esprit (l’Esprit de Vérité) est annoncée : C’EST LE CRI AU MILIEU DE LA NUIT ! Ce puissant message de la restauration qui réédifie l’Eglise dans la foi primitive, loin de tout dogmatisme religieux.
C’est ici le dernier grand réveil de l’église, appelée à aller  à la rencontre de Son Epoux ! C’est ici le vrai  « Message de l’heure ». Mat.25 :6 confirmant Es.60 :1,2.
Et tout ceci signifie que l’Eglise est encore sur la terre. Aussi, il est bon que l’élu connaissent ces événements prophétiques du temps de la fin dans leur ordre chronologique d’accomplissement. Nous avons ainsi à la fin du dernier âge de l’Église :

  1. La grande apostasie ;
  2. L’enlèvement de l’épouse ;
  3. La manifestation de l’Anti-christ dans la première moitié de la soixante-dixième semaine (trois ans et demie ; mil deux cent soixante jours ; quarante-deux ou encore un temps, des temps et la moitié d’un temps) ;
  4. La grande tribulation dans la seconde moitié de cette même semaine ;
  5. Le grand jour du Seigneur dans lequel les sept coupes, de la colère de Dieu, sont déversées sur la terre ;
  6. Le Millenium pendant lequel Satan est enchaîné et mis en prison ;
  7. Le jugement dernier devant le Grand trône blanc.  
  8. Le Nouveau ciel et la nouvelle terre

De ces choses, nous parlerons en détails dans une autre prédication, si Dieu le permet.
Heureux donc, le peuple qui connaît le son de cette trompette, il marchera a la clarté de la face de Dieu ! (Ps.89 :16).
 Aussi, notre message de l’Evangile est un puissant témoignage de la fidélité de Dieu dans l’accomplissement de Ses arrêts et aussi la preuve irrécusable que le Saint-Esprit opère encore au milieu de nous. La prédication de ce jour en fait foi. Car, nous prêchons aujourd’hui PARMI LES PARFAITS, la sagesse mystérieuse et cachées de Dieu ; parlant avec EXACTITUDE de ces choses que l’œil n’a jamais vues, que l’oreille n’a jamais entendues et qui ne sont jamais montées au cœur, ni à l’intelligence de l’homme. Or, ces choses que Dieu a préparées d’avance pour Ses élus, ont été scellées aux yeux du commun des mortels. Et, c’est seulement par la REVELATION de L’Esprit qu’on peut en prendre connaissance. Et, convenez avec nous que ce n’est nullement par l’esprit du monde que nous vous annonçons ces choses. C’est tout simplement IMPOSSIBLE et IMPENSABLE.
Or, si vous avez reconnu  que nous annonçons les paroles de Dieu (je m’adresse aux « parfaits » à qui notre témoignage est destiné), croyez donc que c’est par l’Esprit qui vient de Dieu que nous connaissons ces choses qu’Il nous a données par Sa grâce. (1Cor.2 :7-16). Et c’est ici la preuve irréfutable que le Saint-Esprit continue encore Son ministère au service de l’Epouse du Christ. Et, c’est par ce Saint-Esprit que le Seigneur Jésus a fait de moi Son ambassadeur et ministre de l’Evangile de Vérité. Mandaté comme docteur  de Son Eglise; non pas selon la lettre pour réciter ce que les autres prophètes de Dieu envoyés avant moi ont dit ou écrit, comme si j’étais un témoin de ces hommes-lá (je défends mon ministère), mais plutôt pour parler selon l’onction de l’Esprit, afin que l’église, par notre ministère, entende la voix de son  Consolateur.
Heureux donc celui pour qui je ne serais pas une occasion de chute !

♦♦♦♦♦♦♦♦♦