LE MYSTERE DE L’INIQUITE AGISSANT DANS LE FAUX ENSEIGNEMENT

 

Les voies du Seigneur ont plusieurs fois été corrompues par les rêveries de ces hommes enflés d’orgueil et leurs interprétations particulières de ces songes et visions appliquées à certaines écritures. Que dit la Parole de Dieu en 1Thes.5 :20-22 ?
«Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon ; abstenez-vous de toute espèce de mal».
Oui, le seul moyen de s’abstenir de la corruption des voies du Seigneur – ce qui est un grand mal – c’est d’examiner ces choses (prophéties, visions, songes, etc.). Comment ? Sinon à la lumière de ce qui est écrit. Or, quand quelqu’un se place au-dessus de la Bible, il refuse tout simplement que ses enseignements soient soumis à l’examen de la Parole. C’est le mystère du cheval blanc révélé à l’ouverture du premier sceau : le couronnement d’un faux enseignement, par lequel l’adversaire qui se fait passer pour Christ revêtu d’une apparence de vérité et de piété, sort en vainqueur et pour vaincre. Nous parlons donc d’une doctrine dominatrice ou conquérante.

 

Or, tout celui qui veut conquérir ou dominer doit inévitablement répandre du sang. Voici donc le cheval rouge agissant dans le zèle amer et l’esprit de dispute qui caractérise les adeptes de ce faux enseignement qui s’oppose à tous ceux-là qui ne reçoivent pas cette doctrine. C’est cet extrémisme religieux que j’ai dénoncé ici et qui, par la violence spirituelle, répand du sang innocent à ce jour. Et que dire de cette doctrine ? Sinon une véritable épée qui ôte la paix et fait que les gens qui se disent tous disciples du Christ s’égorgeassent les uns les autres (comprenez cela dans le sens que vous voulez).        

 

Si la Vérité est la lumière, que représenterait donc le mensonge ? Sinon les ténèbres. Voilà là où nous conduit une doctrine qui ne repose pas sur la Parole de Dieu : dans les profondeurs de Satan. L’obscurité spirituelle enveloppe désormais tous ceux-là qui ont reçu et cru en cette chose. C’est ici le mystère du cheval noir. Le cheval est un animal, et tous ceux qui sont instruits sur ces choses savent qu’un animal représente une puissance. Mais, détrompez-vous ! La puissance et l’efficacité qui caractérisent cet enseignement ne viennent pas de Dieu ; mais plutôt du diable pour la séduction. Lisez Mat.24 :24 et 2Thes 2 :9 et vous comprendrez.
Cependant, cette doctrine qui est marchandée dans l’église en ces jours de la fin, ne peut nullement nuire à ces vierges sages qui ont de l’huile dans leurs lampes et marchent dans la lumière ; à la rencontre de l’Epoux. Alors que les vierges folles dépourvues de cette même onction qui vivifie la Parole, marchent dans le sens opposé et plongent dans les ténèbres. A bon entendeur salut !

 

Oui, même cachée sous l’apparence de l’humilité, la multitude ensorcelée qui est tombée sous le charme de cette fausse doctrine est conduite, par elle, en enfer. Comme nous le révèle le mystère du cheval pâle.  De l’Évangile,  Paul affirme en Rom.1.16, que: « c'est une puissance de Dieu POUR LE SALUT de quiconque croit ». Donc, l’évangile pervertit produit de ces faux enseignements serait donc en ce cas, et selon toute évidence : une puissance du diable POUR LA RUINE de quiconque y prête foi.
Aussi, la révélation du quatrième sceau nous apporte la lumière sur l’iniquité qui se cache sous ces fausses doctrines et ces faux enseignants :
« Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l'accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l'épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre. ». (Apoc.6 :8)
Je l’ai dit plus d’une fois et je le répète encore : quand vous lisez ces choses comme faisant partie de l’histoire de l’Eglise ; ou que vous en fassiez une application seulement aux églises « des autres », vous ne saurez jamais comprendre où et comment opère le mystère de l’iniquité. Mais en vérité,  selon l’enseignement des écritures, l’iniquité opère partout… dans n’importe quel milieu où la Vérité de Dieu a été renversée, puis abandonnée au profit des fables et dogmes.
Aujourd’hui, selon cette prophétie d’Apoc.6 :8, il est vrai que les gens meurent par l’épée, la famine, la mortalité et par les bêtes sauvages de la terre. Cependant, tous ceux qui ont de l’intelligence ont compris que les hommes ne meurent pas sur la terre seulement des causes naturelles, mais aussi de l’épée de l’Esprit qu’est cette Parole de Dieu qui juge les sentiments et pensées cachées du cœur ; de la famine et mortalité spirituelle ; ainsi que  sauvages qui sont ces loups cruels qui n’épargnent point les brebis du Seigneur.
Alors, si quelqu’un vous dit aujourd’hui : Christ est ici ! Ne le suivez pas ! Si on vous dit : Il est là-bas, ne le croyez pas ! Eloignez-vous de ces pervers.
Que Dieu bénisse tous ceux-là qui ont reçu l’amour de la Vérité pour être sauvés !

Dr. Tiago Moisés