LE CHEMIN QUI MÈNE A DIEU

Quand on parle  du Plan de Dieu pour le salut, c'est bien plus que ce que peut nous présenter une religion humaine. Il s'agit ici du chemin qui conduit à Dieu. Souvenez-vous au commencement, l'homme a été séparé de Dieu à cause du péché. Le grand but de Dieu est donc de ramener dans sa gloire première, cette créature qu'Il a créée à Son image et selon Sa ressemblance. C'est cela la "bonne nouvelle" qui se traduit littéralement par "Evangile": DIEU EST VENU CHERCHER ET SAUVER CE QUI ETAIT PERDU. C'est exactement ainsi que Jésus a définit Sa mission sur la terre.
Voilà la Vérité! Alors que la religion de l'homme est basée sur ses efforts à la recherche de Dieu, et est caractérisée par les superstitions, dogmes populaires et autres credo qui définissent ses croyances; le Plan de Dieu pour le Salut de l'homme nous révèle le CHEMIN, la VOIE qui reconduit Ses rachetés vers la gloire éternelle. Selon qu'il est écrit dans les prophètes:   
"Il y aura Là un CHEMIN FRAYE, une ROUTE, qu'on appellera la VOIE SAINTE; nul impur n'y passera; elle sera pour eux seuls; ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s'égarer. Sur cette route, point des lions; nulle bête féroce ne la prendra, nulle ne s'y rencontrera; les délivrés y marcheront.  Les rachetés de l'Éternel retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête…" (Es.35:8-10)
De même qu'au jour de la grande délivrance, il y eut un chemin frayé dans la mer rouge, par lequel les rachetés d'Israël retournèrent à Canaan à la sortie de l'Egypte. Chemin  caché aux yeux du commun des mortels et DÉVOILÉ à Moise par la REVELATION DE LA PAROLE DE DIEU; aussi, il est vrai que dans ce désert qui caractérise le monde privé de la Vérité de la Parole de Dieu (l'eau de vie)… au beau milieu de toute cette fausseté religieuse engendrée par les interprétations particulières qui, en vérité, sont des histoires de salut mal contées, Dieu a préparé pour Son peuple à Lui, qu'Il a connu d'avance UN CHEMIN FRAYÉ. Chemin caché aux yeux de la multitude et révélé aux saints.  Pas n'importe quel chemin, car il s'agit de la VOIE SAINTE.
Or, selon la Parole, la sainteté est produit de la Vérité (Jn.17:17). Donc, ce CHEMIN FRAYÉ; encore appelé la VOIE SAINTE est une figure de la SAINE DOCTRINE: la Vérité de Dieu qui est venue par Jésus-Christ (Jn.1:17b) et qui constitue l'unique moyen par lequel l'homme peut se réconcilier avec Dieu. Or, c'est justement cette Vérité de la Parole que les bâtisseurs et édificateurs des églises ont rejetées au profit des traditions religieuses et des commandements d'hommes, fondés sur des choses agréables aux oreilles de ces hommes sensuels  qui ne peuvent supporter la vraie doctrine de Dieu (2Tim.4:3,4).
Il est dit que seuls les délivrés y marcheront; les rachetés de l'Eternel retourneront vers la gloire avec joie éternelle et allégresse; alors que la douleur et les gémissement s'enfuiront.
En Jn.14:6, le Seigneur Jésus-Christ confirme cette prophétie, en disant: "Je suis LE CHEMIN, la Vérité et la Vie, nul ne vient au Père QUE PAR MOI". C'est ici le chemin frayé; la voie sainte qui nous reconduit les rachetés de Dieu à la maison. C'est ici le SALUT! Vous ne pouvez manquer ceci: le salut ne se trouve pas dans une religion, une dénomination ou une organisation ecclésiastique quelconque. Le salut que Dieu a préparé pour nous a un Nom: JÉSUS-CHRIST. Sans cette révélation, le peuple marche sans frein et tombe dans la corruption et est vaincu par les hommes trompeurs par leurs ruses dans les moyens de la séduction.
            Aussi, lorsque Siméon, divinement révélé, vit le petit enfant Jésus entrant dans le temple, il le prit dans ses bras, bénit Dieu et dit: "… Mes yeux ont vu TON SALUT, SALUT QUE TU AS PRÉPARÉ DEVANT TOUS LES PEUPLES" (Lc.2:26-31). C'est ici la confirmation de ce que l'ange du Seigneur dit à Joseph (Mat.1:21). Si vous avez saisi cela, alors vous confesserez avec nous cette Vérité permanente: c'est qu' "il n'y a de salut en AUCUN autre";  comme l'a affirmé aussi l'apôtre Pierre aux jours du commencement (Act.4:12).
Aussi, en ce jour de la fin, au milieu de ces faux plans de salut qui exaltent des prophètes, pasteurs, évêques ou archevêques… qui nous sont présentés par des hommes dépourvus d'entendement sur les choses de Dieu, LE MESSAGE DE LA RESTAURATION qui caractérise notre prédication ramène la vraie église à la vraie pentecôte; et nous reconduit selon la promesse de Es.35:8 dans le chemin frayé; la voie sainte. Alors, Jésus-Christ est de nouveau  glorifié par le Saint-Esprit envoyé du ciel sur les "prophètes" de la dernière heure (voir la parabole des ouvriers loués à la dernière heure – Mat.20:1-16) par la pluie de l'arrière-saison qui doit mûrir la semence pour la récolte; avant le retour du Christ. (Ja.5:7).
C'est ici le retour au fondement originel! Sur le bon et vieux chemin qu'on emprunté, en leur temps, nos pères. Alors, la Pierre de faîte jusqu'alors rejetée par les bâtisseurs des églises des hommes et ensevelie sous les décombres des dogmes, rites et autres credo liturgiques réapparaîtra au milieu des acclamations de élus, comme Dieu l'a annoncé d'avance par la bouche de Zacharie, le prophète: "Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel? Tu seras aplanie. Il posera la pierre principale au milieu des acclamations: Grâce, grâce pour elle!” (Zac.4:7). Voici la promesse qui s'accomplit sous vos yeux!
N'a-t-Il pas été dit à Daniel, le prophète, au sujet du temps de la fin ceci? "Les méchants feront le mal, et aucun des méchants ne comprendra, mais ceux qui auront de l'intelligence comprendront" (Da.12:9,10); aussi, ce chemin frayé sera à peine pour les délivrés, les rachetés l'Eternel qui retourneront vers l'Éternité.
Cette chose nous est faite en figure lors de la sortie d'Israël d'Egypte: la promesse fut faite par Dieu à Abraham, qu'au temps marqué, sa descendance rentrerait à Canaan. Donc, Canaan représentait le fondement originel sur lequel Dieu avait établit Israël. Peu importe les temps qu'ils sont demeurés loin de cela, la Parole de la promesse dit que Dieu les ramènerait. Personne ne pouvait annuler cela. Et, lorsque cette promesse s'accomplit, Pharaon, le type de Satan, dressa une grande et puissante armée pour détruire le peuple de Dieu sur le chemin de retour. Voyez-vous cela? C'est la même chose en ce temps de la fin, caractérisé par la grande apostasie dominante par la puissance et l'efficacité de Satan, qui essaye de détruire si possible, même les élus de Dieu. Cependant, n'est-il pas écrit que Christ en nous, c'est l'espérance de la gloire? Réjouissez-vous donc, ô élus de Dieu, Ses rachetés. Car, avec Dieu, NOUS FERONS DES EXPLOITS.
Et, Israël marchait avec Dieu, sur le chemin de retour. Voyez cela? Aussi, Dieu dit à Moise: "Parle aux enfants d'Israël; qu'ils se détournent; et qu'ils campent devant Pi-hahiroth, entre Migdol et la mer, vis-à-vis de Baal-Tsephon; c'est en face de ce lieu que vous camperez, près de la mer" (Ex.14:1). Quoi donc? Il y avait là UN CHEMIN FRAYÉ que Dieu avait préparé avant l'accomplissement des temps, et qui devait reconduire les rachetés avec des chants d'allégresse vers la terre  promise. Ce que l'armée de Pharaon ne comprit pas, ce que CETTE VOIE SAINTE OUVERTE A TRAVERS LES EAUX ETAIT SEULEMENT POUR LES DELIVRES, ET POUR EUX SEULS. Et, qu'aucun impur ne pouvait y passer; aucun lion; aucune bête féroce ne pouvait la prendre. Aussi, CE QUI ETAIT POUR ISRAËL LE CHEMIN DE LA VIE, SE TRANSFORMA EN SENTIER DE LA MORT POUR LES EGYPTIENS. Il en sera de même en ce temps de la fin: LA VERITE DE DIEU QUE NOUS PROCLAMONS AURA UNE ODEUR DE LA VIE POUR LES RACHETES DE DIEU, ET EN MEME TEMPS UNE ODEUR DE LA MORT POUR CEUX LA QUI N'ONT PAS REÇU L'AMOUR DE LA VERITE POUR ETRE SAUVES. Ils n'accepteront pas la Vérité de l'Évangile que nous prêchons en ce jour de la restauration. Ils s'y heurteront, et seront brisés. Aussi, quand la bonne voie leur est indiquée, ils disent: "Nous n'y marcherons pas"; quand la trompette de Dieu sonne pour avertir Son peuple, ceux-là qui prennent plaisir au mensonge disent: "Nous n'y serons point attentifs". Et, la Pierre principale, élue et précieuse devant Dieu, deviendra pour eux, un objet de scandale; selon qu'il est écrit! (Jer.6:16-21; 1Pi.2:6-8).
Malheur à moi, si je ne parle pas de cette manière! Tous ces faux messages de l'Évangile falsifié ont donné naissance à des faux plans de salut. Là où les âmes mal affermies déposent leur foi dans ces églises qui sont devenues, en réalité, des royaumes humains où la Vérité de Dieu a été changée en mensonge qui exalte dans une idolâtrie clairement déclarée ou mal dissimulée, les messagers de Dieu, et autres leaders spirituels élevés à la dignité de Christ, dans leurs dénominations respectives.
Dans l'entre-temps, ils se vantent tous d'être remplis du Saint-Esprit. En vérité, ils ont abandonné la foi originelle dans une claire manifestation de l'apostasie pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines des démons (1Tim.4:1). Car, le Saint-Esprit ne donnera la gloire du Christ à personne d'autre! Fuyez l'idolâtrie! Fuyez la séduction!
Dieu n'a jamais envoyé un prophète sur la terre pour fonder son propre royaume. Or, c'est en cela que se sont transformé toutes ces églises qui exaltent des hommes et tirent leur gloire dans leurs noms. Un vrai prophète (prédicateur) ne parle pas de lui-même; il parle sous l'inspiration du Saint-Esprit. Il apparaît au milieu d'une génération d'adorateurs pour leur indiquer le chemin (ou la voie) du salut qui mène à Dieu. Et, ce chemin unique qui mène à Dieu, c'est JÉSUS-CHRIST: "Je suis LE CHEMIN, la Vérité et la Vie, nul ne vient au Père QUE PAR MOI". Aussi, est-il écrit: "le témoignage de Jésus est l'Esprit de la prophétie" (Apoc.19:10).
Voici le salut que Dieu a préparé pour TOUS les peuples. C'est ici la Vérité qui était au commencement. C'est ici les temps de rafraîchissements qui viennent de la part du Seigneur: LE RETOUR A LA VRAIE PENTECOTE. Heureux êtes-vous si vous comprenez ces choses que Dieu a préparées, en ce jour de la fin, pour ceux qui L'aiment!
 Quand un prédicateur dans l'église rend essentiellement témoignage d'un homme, pour vous persuader à croire en cet homme comme condition de salut, ce n'est pas un prophète de Dieu; il ne parle pas par le Saint-Esprit. Ce n'est pas moi qui le dis: c'est LA PAROLE! Gardez-vous des faux prophètes.