LA VISION DE DANIEL EXPLIQUÉE

"Lorsque tu as commencé à prier, la parole est sortie, et je viens pour te l'annoncer; car tu es un bien-aimé. Sois attentif à la parole, et comprends la vision! Soixante et dix semaines ont été fixées sur ton peuple et sur ta ville sainte, pour faire cesser les transgressions et mettre fin aux péchés, pour expier l'iniquité et amener la justice éternelle, pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints. Sache-le donc, et comprends! Depuis le moment où la parole a annoncé que Jérusalem sera rebâtie jusqu'à l'Oint, au Conducteur, il a sept semaines; dans soixante-deux semaines, les places et les fossés seront rétablis, mais en des temps fâcheux. Après les soixante-deux semaines, un oint sera retranché, et il n'aura pas de successeur. Le peuple d'un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu'au terme de la guerre. Il fera une solide alliance avec plusieurs pendant une semaine, et durant la moitié de la semaine il fera cesser le sacrifice et l'offrande; le dévastateur commettra les choses les plus abominables, jusqu'à ce que la ruine et ce qui a été résolu fondent sur le dévastateur". (Dan.9:23-27)

Dieu a établit soixante-dix semaines pour le peuple de Daniel (Israël) et sa ville sainte (Jérusalem) pour:

  1. Faire cesser les transgressions mettre  fin aux péchés,
  2. Expier l'iniquité et amener la justice éternelle,
  3. Sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints.

 

Celui qui lit la prophétie (ou la vision) sans faire attention à ce que dit toute la Parole de Dieu, croira que ce qui a été annoncé par le prophète Daniel touchant l'abomination de la désolation établie en lieu saint, s'est déjà totalement accomplit avec la destruction de Jérusalem et de son temple ou sanctuaire par l’empereur romain et ses armées. C'est faux!
Voici maintenant la Vérité que le Seigneur veut enseigner à Son Église en ce jour de la fin où les paroles tenues secrètes et scellées du temps de Daniel, sont aujourd'hui rendues lisibles et compréhensibles à l'entendement des élus par la Parole révélée et vivante de Dieu: le "Ainsi dit le Seigneur" donné au temps marqué; nous donnant ainsi la connaissance de ces choses qui sont en train de s'accomplir en ce moment sous nos yeux. Aussi, ma prédication ne repose pas sur l'imitation de ce que quelqu'un aurait dit ou enseigné avant moi à ce sujet.
Maintenant, avant de nous perdre dans les interprétations particulières de ce qui vient après, essayons premièrement de comprendre les révélations ci-dessus. Voyez-vous… c'est comme dans le cas de la question qui a été faite au Seigneur Jésus-Christ par les disciples en Mat.24:3, lorsque Il leur annonça la destruction du temple de Jérusalem: "Dis-nous quand cela arrivera-t-il et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde"? Le lecteur distrait pourrait croire que la destruction du temple coïnciderait avec l'avènement du Seigneur et la fin du monde. Que non! Il s'agit ici de trois évènements prophétiques successifs dont l'accomplissement appartient à des temps différents, arrêtés d'avance. La preuve en est que le temple a déjà été détruit, et presque deux mil ans après, la prophétie touchant l'avènement du Seigneur ne s'est pas encore accomplie. Et quand elle s'accomplira, ça ne sera pas encore la fin du monde. Voyez-vous cela? Et, en méditant la réponse du Seigneur Jésus, celui qui lit doit faire attention pour ne pas confondre ces choses dans leur accomplissement.
C'est aussi la même chose avec la prophétie de Dan.9:243-27: les évènements annoncés dans les soixante-dix semaines fixées sur Israël et Jérusalem s'accomplissent en des temps différents et éloignés, comme le confirme la démonstration du Saint-Esprit à travers cette prédication. Retenons cependant une chose: ce n'est nullement mon intention dans mon message de ce jour, de parler en détails sur toutes ces choses touchant les soixante-dix semaines fixées dans cette prophétie. C'est ce que nous ferons un jour si Dieu le permet. Souvenez-vous que Celui qui m'a mis à part pour annoncer ces choses m'a dit: "Dénoncer l'action des esprits séducteurs et rétablir la Vérité: voici l'œuvre à laquelle Je t'ai appelée". Telle est la dispensation de la grâce de Dieu qui m'a été faite pour l'Église du Christ, afin de faire connaître aux saints le mystère de l'iniquité qui opère déjà parmi nous et agit à travers les ruses du diable dans les moyens de la séduction de l'Église du Christ qui se débat dans les liens de l'apostasie. Les âmes mal affermies tombent dans l'enchantement de ce grand mensonge qui a pris la place de la Vérité dans bien des mouvements religieux et sont écartés de l'enlèvement où prendront part seulement les vrais adorateurs. Alors que la grande multitude se dirige directement vers l'adoration du "veau d'or": l' "ANTI-CHRIST" qui doit venir. Voici pourquoi il est dit que: "il fera cesser le sacrifice perpétuel". Ce qui veut littéralement dire que l' AGNEAU IMMOLE sera écarté de l'autel perpétuel et substitué par un VEAU D'OR (comme cela arriva au désert). L'or symbolisant la richesse et l'opulence de ce prince qui règne sur le monde et de son organisation représentée par la femme prostituée parée d'or, de pierres précieuses et de perles en Apoc.17.
Ô, que Dieu dans Son amour vous aide à comprendre ces choses qui sont déjà en train de s'accomplir!

  1.  

 

  1. "Pour faire cesser les transgressions mettre  fin aux péchés…"

Cette prophétie s'accomplit à la première venue de Messie, manifesté en Jésus-Christ et s'arrête à la croix.  Là où Jésus, l'Agneau immolé selon Esaïe 53, a été blessé pour les péchés des Siens; brisé pour leurs iniquités et transgressions. Se chargeant de leurs douleurs et portant leurs souffrances. Mais quoi donc? Sa première venue n'a nullement expié l'iniquité, ni apporter la justice éternelle au peuple de Daniel (Israël). Pourquoi donc? Parce que: "Il est venu chez les Siens, et les Siens ne L'ont point reçu…". Les juifs, zélés pour Dieu, mais sans intelligence, cherchèrent à établir leur propre justice et ne se soumirent point à la justice de Dieu. En rejetant donc le Christ, ils rejetèrent ainsi la "justice éternelle" (Rom.10:2-4). Alors, Israël tomba dans l'endurcissement.
Nous sommes à la fin de la soixante-deuxième semaine où selon la prophétie, "un Oint est retranché". Jérusalem est investie par les armées romaines et détruite en accomplissement de la prophétie: "Le peuple d'un chef qui viendra détruira la ville et le sanctuaire, et sa fin arrivera comme par une inondation". Exactement comme le Seigneur Jésus l'a aussi prophétisé en Luc 21:20-24:
"Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche… Car ce seront des jours de vengeance, pour l'accomplissement de tout ce qui est écrit… Car il y aura de la détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple…".
N'ont-ils pas dit eux-mêmes: "que son sang retombe sur nous et sur nos enfants"? (Mat.27:25). Aussi, leur maison leur fut laissée déserte. Et, selon la prophétie biblique, les juifs furent emmenés captifs parmi les nations et Jérusalem foulée aux pieds jusqu'à ce que le temps des nations soit accomplit.
 Le Messie rejeté se tourne alors vers les nations, et le mystère de Dieu, caché aux yeux des prophètes de l'ancienne alliance révèle la vocation des païens.

  1.  

 

  1. "Pour expier l'iniquité et amener la justice éternelle…"

Cette prophétie s'étend de la résurrection du Christ, à l'enlèvement de l'Épouse d'abord. Puis, connaît une prolongation jusqu'à la fin de la grande tribulation où le reste d'Israël selon l'élection de Dieu (les cent quarante-quatre mille), ainsi que les rescapés des nations (voir Apoc.7) sont sauvés et conduit devant le trône. La première période, c'est-à-dire, celle qui va de la résurrection du Christ à l'enlèvement, représente le temps (ou année) de la grâce. Nous sommes maintenant dans la brèche qui sépare la fin de la soixante-neuvième semaine du début de la dernière semaine. Souvenez-vous de cela! Cette brèche-là n'a été ni vu, ni connu d'aucun des prophètes de l'Ancien Testament. Voici pourquoi, même Daniel lui-même ne comprit pas la vision. Aussi lui fut-il dit: "Ces paroles seront tenues sécrètes et scellées jusqu'au temps de la fin".
C'est ainsi qu'à la fin des temps, le Seigneur révéla à l'apôtre Paul, le "mystère de la vocation des païens", cachés dans les siècles précédents et qui s'accomplit dans cette brèche. Le prophète Daniel, bien que prophétisant sur la grâce qui nous a été réservée à nous (comme le confirme la prédication de l'apôtre Pierre ; 1Pi.1:9-12), ne compris cependant que ce qui allait arriver à son peuple à lui, ainsi qu'à sa ville sainte et son sanctuaire. Et, quand il voulut faire la question au sujet de ce qu'il ne comprenait pas, il lui fut dit de sceller ces choses et ces paroles parcequ'elles appartiennent au temps de la fin. Voyez-vous cela?
Donc, dans cette période de temps scellée dans la prophétie, le Messie rejeté se tourne vers les gentils et expie l'iniquité de ceux-là qui jusqu'alors, étaient enfermés dans la désobéissance. Après avoir conduit tous ceux qui ont été appelé selon le dessein de Dieu parmi les nations païennes à la justice éternelle par l'Église (Rom.8:28-32), Il se tourne de nouveau vers le peuple de Daniel et sa ville sainte (Jérusalem ou Sion). C'est alors qu'Il expiera leur iniquité, et Israël sera sauvé et conduit aussi à la justice éternelle. Mais notez bien ceci: seulement après l'enlèvement de l'Église; quand l'Épouse sera assis à la table de fête, lors des noces de l'Agneau. Selon qu'il est écrit: "Le libérateur viendra de Sion. Et il détournera de Jacob les impiétés…". Voici l'alliance de Dieu avec eux. C'est cette chose qui nous est faite en figure dans le type de Joseph. Rejeté par les siens, il devient en Egypte le support et garant de la vie. Il prit en mariage une femme païenne. Et lorsque Joseph se fit connaître à ses frères, fils d'Israël, il avait déjà une famille à lui À L'INTERIEUR DE SON PALAIS. N'oubliez pas cela! Tous ceux qui enseignent que Israël sera enlevé sont dans le faux!  Le repas était servi séparément: les égyptiens qui mangeaient avec Joseph à sa table d'un côté, et ses frères israélites de l'autre. Séparément! Et quand, Joseph se fit connaître à ses frères, IL N'Y AVAIT PERSONNE DE CE QUI LUI APPARTENAIT EN EGYPTE AVEC LUI (Genèse aux chap. 43,44 et 45).
Et, quand est-ce que cette rencontre a eu lieu? Au moment où une grande famine et détresse s'étaient abattues sur toute la terre. Voyez-vous? C'est ici une figure de la grande tribulation qui s'abattra en son temps sur toute la terre. C'est donc en ce moment-là que Israël sera sauvé: à la fin de la grande tribulation, c'est-à-dire, bien après l'enlèvement de l'Église-épouse. Lisez donc avec attention la prophétie de l'Apocalypse aux chapitres 7 et 14. Là, vous verrez que c'est à la fin de cette période de la grande détresse qui s'abat sur la terre que les cent quarante-quatre mille de douze tribus d'Israël sont reconnus et scellés au front du sceau de Dieu, et que la rencontre de l'Agneau avec les rachetés d'Israël n'a pas lieu au ciel (c'est-à-dire: dans la maison du Père, selon la promesse faite à Son Église en Jn.14:2,3), mais plutôt sur la montagne de Sion.
C'est en ce moment-là que Celui – Dieu – qui a renfermé tous les hommes dans la désobéissance, fera miséricorde à tous pour les conduire à la justice éternelle.
Mais, avant ces temps-là… (Souvenez-vous que nous sommes encore dans la brèche qui caractérise la dispensation de l'Église des nations, où le Messie est rejeté par Israël). Quel sera donc le sort des juifs (le peuple de Daniel) avant l'achèvement du temps des nations? "Il est arrêté que les dévastations – qui ont débuté le jour où Jérusalem et son temple furent détruits par les armées romaines – dureront jusqu'au terme de la guerre". Quelle guerre? La SECONDE GUERRE MONDIALE bien sûr! Soyez intelligents et comprenez ces choses! La seconde guerre mondiale fameuse par le tristement célèbre HOLOCAUSTE DES JUIFS conduite par Hitler sous l'influence occulte et la bénédiction de l'Église de Rome. Ne ratez pas cela! Je ne suis pas en train de faire une accusation! C'est confirmé par l'histoire universelle! Informez-vous de ces choses et reconnaissez la prescience de Dieu ainsi que Sa sagesse infinie dans l'accomplissement de Ses arrêts (Es.46:9-11). L'holocauste des juifs à la seconde guerre mondiale consomma donc la vengeance et la colère divine contre ce peuple selon ce qui est écrit. À la fin de cette guerre donc, commence le grand "mouvement sioniste" (de Sion, la montagne sainte) qui aboutit trois ans plus tard - en 1948 - au retour des juifs en Palestine et à la création ou "renaissance" de la nation d'Israël.
Quoi donc? C'est ici l'accomplissement de la prophétie d'Ez.34:11-13. Ces brebis éparses ou dispersées, de nouveau rassemblées en troupeau représente le peuple juif bien sûr. Selon qu'il est écrit: "Vous mes brebis, brebis de mon pâturage, vous êtes des hommes; moi, Je suis votre Dieu, dit le Seigneur, l'Eternel" (Ez.34:31).
Dieu n'a-t-Il pas dit dans cette prophétie de Ez.34 que:"Elles ne seront plus au pillage parmi les nations, … elles habiteront en sécurité"? Aussi, ni la haine de ses voisins, ni l'opposition palestinienne, encore moins le terrorisme actuel dont Israël est victime ne sauront troubler la sécurité de la "maison" (nation) d'Israël. L'issue des historiques batailles entre le petit État d'Israël et les armes arabes unies de ses voisins confirment cette prophétie biblique. Israël ne sera plus jamais arraché de la judée. Amen!
Mais, je veux ici attirer l'attention des élus sur cette chose: le Seigneur Jésus n'a-t-Il pas dit que: "Jérusalem sera foulé aux pieds par les nations, jusqu'à ce que les temps des nations soient accomplis"? (Lc.21:24). Ceci sous-entend que le retour d'Israël en Judée est aussi un signe avant-coureur ou précurseur du temps de la fin pour l'Église des nations. Aussi nous donna-t-Il cette comparaison:"…Voyez le figuier, et tous les arbres. Dès qu'ils ont poussé, vous connaissez de vous-mêmes, en regardant, que déjà l'été est proche… Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n'arrive" (Lc.21:28,32).
Oui, l'avènement du Seigneur est proche. Personne ne connaît le jour, ni l'heure! Mais, moi, j'ai cru que cette génération qui est la nôtre ne passera point, sans que tout soit accomplit. J'ai cru, aussi j'ai parlé! Annonçant le message du temps de la fin, non par imitation de qui que ce soit, mais plutôt comme ayant été divinement avertit et rendu témoin de ces choses en cette dernière heure. Et en lisant ces lignes sans fanatisme ni esprit de parti, vous pourrez vous rendre compte de l'intelligence qui nous a été donnée pour parler au sujet de ces choses-ci.

  1.  

 

  1. "Pour sceller la vision et le prophète, et pour oindre le Saint des saints"

La rédemption est accomplie pour tous ceux que Dieu a connu d'avance, et appelés selon Son dessein; ayant été prédestinés à être semblables à l'Image de Son Fils (Rom.8:28-30). La prophétie touchant l'Agneau est arrivé à sa fin. N'est-il pas écrit que "le témoignage de Jésus est l'Esprit de la prophétie" ? Or, ce témoignage prendra fin un jour: lorsque le Seigneur Jésus-Christ (le Saint des saints) sera couronné: Roi des rois et Seigneur des seigneurs, dans le ciel! Et après ces choses viendra le Millenium, puis Satan lui-même sera détruit, et Christ remettra toutes choses entre les mains de Celui qui les lui a soumises (1Cor.15:22-26). Car, le dernier ennemi qui doit être soumis sera la mort, n'est-ce pas vrai? Eh bien! Tous ceux qui ont été rachetés par l'Agneau et qui prennent part à la première résurrection ne meurent plus (Apoc.20:5,6). Ce qui vient après est l'œuvre de l'Eternel. C'est Lui, l'Eternel, qui fait descendre le feu du ciel comme au jour d'Elie pour consumer les armées lors de la guerre de Gog et Magog. C'est encore Lui qui conduit la terre au jugement dernier ou le jugement du grand trône blanc… les nouveaux cieux et la nouvelle terre, etc. La vision prophétique s'arrête donc, lorsque l'œuvre de la rédemption est totalement accomplie. "Le Prophète" annoncé dans l'ancien testament et révélé dans le nouveau en Jésus-Christ a achevé Sa mission et rentre dans la gloire qu'Il détenait avant que le monde ne soit. Avez-vous maintenant compris ce que signifie "sceller la vision et le prophète"?