LA PROMESSE DU GRAND PROPHETE

"L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, UN PROPHETE COMME MOI: vous l'écouterez! Il répondra ainsi à la demande que tu fis à l' Éternel, ton Dieu, à Horeb, le jour de l'assemblée, quand tu disais: Que je n'entende plus la voix de l' Éternel, mon Dieu, et que je ne voie ce grand feu, afin de ne pas mourir. L'Éternel me dit: Ce qu'ils ont dit est bien. Je leur susciterai du milieu de leurs frères UN PROPHETE COMME TOI, je mettrais Mes paroles dans Sa bouche, et il leur dira tout ce que Je Lui commanderai. Et si quelqu'un n'écoutes pas Mes paroles qu'Il dira EN MON NOM, c'est Moi qui lui en demanderai compte". (Deut.18 :15-19)

La supériorité de Jésus-Christ sur tous les autres envoyés de Dieu n’est discutable qu’à l’entendement de ceux-là qui n’ont pas reçu l’amour de la Vérité pour être sauvés. Or, en ce jour de la fin, cette supériorité est contestée (pas en paroles mais dans le comportement) à l'entendement de beaucoup d'adorateurs qui ont vu des hommes… prophètes, évêques, et autres leaders spirituels élevés à la place du Christ ou à ses côtés dans l'œuvre du salut prêché dans leurs mouvements religieux.
Il est connu de tous qu'en Deut.18:15-19, Dieu a fait la promesse à Moïse, de susciter au milieu de ses frères (Israël donc), UN PROPHÈTE semblable à lui. En quoi ce Grand Prophète promis serait-Il semblable à Moise? Souvenez-vous que Dieu est ici en train de répondre à une demande du peuple (Ex.20:19-23) qui, incapable de supporter la gloire divine, voulait désormais entendre la voix et les paroles de Dieu sans avoir besoin de s'enfuir devant la terrifiante gloire de la majesté divine: le Grand feu dévorant.
Pour ce faire, il fallait que la gloire de Dieu soit reflétée dans une image supportable à la vue des hommes
Je vous donne ici une illustration, voyez-vous? C'est pareil avec le soleil… vous ne pouvez fixer vos yeux sur cet astre. Mais si vous prenez un corps matériel comme un miroir, vous pouvez à l'aide de cet instrument vous faire un reflet du soleil sur une surface donnée. Alors… la gloire du soleil devient supportable à vos yeux à travers le reflet de son image. Vous saisissez maintenant? C'est exactement cela le problème d'Israël en ce jour-là… Moise s'approchait de la gloire de Dieu manifestée dans la nuée, il écoutait Ses paroles et les transmettait au peuple. Or, Moise n'était pas éternel. Il était une créature mortelle. Aussi, après son départ, Dieu devait trouver un autre instrument qui serait le reflet de Sa gloire… et en même temps le porteur de Sa Parole. Voici pourquoi cet instrument est appelé "Prophète".
Considérez maintenant ceci! Lorsque l'Écriture dit dans cette promesse: "Un prophète comme toi", les âmes mal affermies pense directement à un faiseur des miracles puissants. Que non! Le monde a vu et connu beaucoup des serviteurs de Dieu dont les ministères ont été confirmés et marqués par des signes puissants et extraordinaires dans l'ancien comme dans le nouveau testament. Cependant, aucun d'eux n'était le Grand Prophète promis. Ce n'est nullement de cela qu'il s'agit dans la promesse de Deut.18.
Moise était plus qu'un simple faiseur des miracles, il était dans l'ancienne alliance: le médiateur d'une alliance entre Dieu et les hommes. Donc, en toute logique, le Grand Prophète promis "semblable à Moise" devait être reconnu à travers les caractéristiques suivantes:

Voici la Vérité, ô Église du Christ! LORSQUE LES TEMPS FURENT ACCOMPLIS, DIEU TENU PROMESSE EN NOUS FAISANT UNE REPRESENTATION DE LUI-MEME EN JESUS-CHRIST, AFIN QUE NOUS PUISSIONS SUPPORTER SA GLOIRE. Toutes les autres représentations que les hommes font dans des églises sont des fausses images de la divinité; donc des idoles. Selon qu'il est écrit:
"Lequel (Jésus-Christ)existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à s'arracher d'être égal avec Dieu, mais s'est dépouillé Lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme" (Phil.2:6,7).
Le Grand Prophète promis dans l'Écriture est donc Jésus-Christ. Pas un autre. C'est Lui, "l'Image du Dieu Invisible" (Col.1:15). Seul Lui, Jésus, est l'EMMANUEL. Et cette Vérité est incontournable. Car, comme nous le confirme les caractéristiques du Prophète semblable à Moise que nous avons énumérées ci-dessus, Jésus-Christ est (tout comme Moise) l'Unique médiateur dans la nouvelle alliance. Retenez bien cela: entre Dieu et les hommes, il y a UN médiateur: Jésus-Christ. Cependant entre Jésus-Christ et l'Église, AUCUN! Méfiez-vous de la fausse semence.
Aussi, la promesse de Deut.18:15-19 trouve sa confirmation en  Heb.1:1-3: "Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, Dieu, dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu'Il a établi héritier de toutes choses, par Lequel Il a crée le monde, et qui, étant LE REFLET DE SA GLOIRE et L'EMPREINTE DE SA PERSONNE…".
C'est donc de Jésus-Christ dont il est question ici. Pas d'un quelconque autre prophète ou messager de l'Église comme l'enseigne les esprits séducteurs.
Dans les milieux du christianisme organisé, là où la Parole de Dieu est annulée au profit des traditions humaines et où la foi est basée sur l’obéissance aux commandements des hommes,  la Vérité de Heb.1 :1,2 a été renversée à l’entendement des croyants et adeptes de ces religions humaines. Dans les milieux branhamistes par exemple, ce passage des écritures a été faussement interprété, si bien qu’on enseigne à ces gens qu' "après avoir parlé à plusieurs reprises et de plusieurs manières dans le passé, Dieu nous a parlé en ce temps de la fin par "le prophète".
Ils vous disent: "Écoutez pour être sauvés vous devez "manger le prophète"… C'est un mensonge, voyez-vous…
Le dimanche 25 février 2006, pendant que j'étais encore entrain d'écrire cette prédication, je me préparai pour aller partager la Parole de Dieu dans une assemblée où je fus invité… En sortant de ma douche, je pensais encore à ce dogme, lorsque la Parole de Dieu me fut dirigée en ces termes: "Vas leur dire qu'au désert, Israël fut conduit par Moise, cependant Dieu leur donna à manger l'Agneau dans la totalité. Ils n'ont pas mangé Moise". C'est AINSI DIT LE SEIGNEUR! Croyez-Le, chers frères! Dieu est témoin que je n'essaye pas de créer quelque chose par moi-même.
Moise leur donna à manger la nourriture qui vient de Dieu, mais en aucun moment Dieu leur ordonna de s'alimenter de Moise. Or, l'Agneau dont Israël s'est alimenté au jour de leur délivrance figure Christ. Voilà le PAIN DE VIE. Selon qu'Il l'a dit Lui-même: "Celui qui me mange vivra par Moi" (Jn.6:57). Il faut savoir faire la différence entre "s'alimenter de", et "s'alimenter par". C'est plus qu'un jeu des mots; une Vérité fondamentale. LORSQUE VOUS DITES: "IL FAUT MANGER LE PROPHETE". VOUS CONFESSEZ DANS LA LOGIQUE DE LA PAROLE QUE VOUS VIVEZ PAR LUI. EN CE MOMENT VOUS FAITES DE CET HOMME "UN SAUVEUR". OR, DANS LE PLAN DE DIEU, UN SEUL EST SAUVEUR: JÉSUS-CHRIST. DONC, VOUS FAITES DE VOTRE PROPHETE UN "ANTI-CHRIST". Ne prêtez pas foi à n'importe quoi! Si vous avez jusque-là agis par ignorance, repentez-vous et sauvez votre âme. Dans le cas contraire, vous mourrez à cause du mauvais fruit de votre propre pensée. Ne confessez jamais, ce que Dieu n'a pas dit dans Sa Parole. Si Dieu n'avait parlé par nous en ce jour, peut-être que vous n'auriez pas de péché, mais maintenant…
Dans  les autres "ismes", le "Fils" dont il est question dans ce passage de l’épître aux Hébreux a été remplacé par le nom du fondateur du mouvement et autres pères spirituels. Si bien que la prédication de l'Évangile en ces milieux ne repose plus sur le "Ainsi dit le Seigneur", mais plutôt sur le "ainsi a dit (ou fait) untel ou un tel autre"… dont le culte a consacré la personnalité d'un homme qui est regardé comme le prophète infaillible de Dieu et la divinité incarnée dans le mouvement religieux. 
Voici ce que j'entend, lorsqu'un prédicateur dit: "Ainsi dit le Seigneur".  Je conçois sa prédication comme étant la révélation de Jésus (le même hier, AUJOURD'HUI et éternellement) donnée au temps convenable. Mais, quand vous dites: "Ainsi a dit untel…", ce n'est plus Dieu qui fait quelque chose à nos yeux. C'est de l'histoire ancienne. Or, comme je l'ai toujours dit dans mon témoignage de la Parole de Dieu, la prédication de l'Évangile n'est pas une leçon d'histoire, mais plutôt la révélation de la volonté de Dieu à Son peuple qui se rassemble au jour que le Seigneur a fait pour eux. La vraie prophétie est celle qui révèle au peuple de Dieu, l'accomplissement des promesses divines au temps marqué. C'est ici LA NOURRITURE AU TEMPS CONVENABLE.
Et, nous savons tous fort bien que toute créature qui usurpe la dignité et la place du Christ dans l’Église se présente aux yeux des élus dans la condition d'un anti-christ. Car le Fils dont il est question dans Heb.1:1,2, par Lequel le Père nous parle est aussi l’Héritier de toutes choses et Celui par Lequel Dieu a crée le monde.
Il est pourtant connu de tous que c’est par SA PAROLE que tout ce qui existe a été créé. Lorsque les temps furent accomplit, cette même Parole a été faite chair et a habitée parmi nous. Et nous avons contemplé Sa gloire sur la face du Fils Unique venu du Père. Qui peut donc nous convaincre de l’erreur? DIEU NE PARLE À L’ÉGLISE QUE PAR JESUS-CHRIST. Celui-ci, en s’absentant du monde ne nous laissa pas orphelin car, Il nous envoya Son propre Esprit (le SAINT-ESPRIT) comme Consolateur dans la condition du Grand Enseignant et Conducteur dans la Vérité. C’est donc cet Esprit qui parle aux églises, telle que la chose nous est confirmée dans les lettres aux sept églises (Apoc.2 e 3) qui représentent les messages de Dieu aux sept générations prophétiques de l’Église des nations. Dans chacune d'elle, le Seigneur Jésus qui est absent du corps, se révèle à l'Église, mais à la fin Il attire notre attention sur ceci : "Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux églises".
Le Saint-Esprit envoyé du ciel ne s’exprime qu’à travers les dons du Seigneur Jésus-Christ sur ces hommes appelé selon le dessein de Dieu comme : apôtres, prophètes, docteurs, pasteurs et évangélistes. Vous voyez maintenant là où interviennent les hommes de Dieu? Ils ne peuvent parler que sous l’inspiration de l’Esprit Saint. Et quand chacun d’eux s’exprime… alors Emmanuel est au milieu de nous, selon la promesse de Mat.28:20b.
Mais… comment pouvez-vous donc placer celui qui a reçu le don à côté ou au-dessus de Celui qui a fait le don; ou même les comparer, ô, hommes insensés? Comment pouvez-vous comparer ou mettre en pied d'égalité une étoile qui se trouve dans la main du Seigneur avec le propre Seigneur  qui la tient dans la main? Sauvez-vous de la séduction, chers frères. Car, en cette dernière heure de la fin, plusieurs anti-christs sont apparus dans le monde, selon que la chose a été annoncée d’avance (1Jn.2 :18).
Retenez ceci une fois pour toute: JESUS-CHRIST EST L'IMAGE QUE DIEU A PROMIS DE FAIRE DE LUI-MEME; LE REFLET DE SA GLOIRE ET L'EMPREINTE DE SA PERSONNE. C'est par Lui que Dieu s'est fait connaître aux hommes. Toutes les autres personnalités élevées dans des églises sont des fausses images de la divinité mal comprise. Fuyez l'idolâtrie!
Aussi est-il écrit: "Nous savons aussi que le Fils de Dieu est venu, et qu'Il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable, et nous sommes dans le Véritable en Son Fils Jésus-Christ. C'est Lui le Dieu Véritable, et la Vie éternelle. Petits enfants, gardez-vous des idoles" (1Jn.5:20,21).
Vous avez notez cela? Vous n'êtes pas sauvés à travers les credos et dogmes de votre dénomination. Vous faites bien de croire en ce que les messagers de Dieu vous disent de Sa part. Cependant, vous n'êtes pas dans le Véritable à travers vos prophètes, vos pères et guides spirituels… vous ne pouvez être dans le Véritable qu'en Son Fils Jésus-Christ. Quelqu'un y trouve-t-il à redire?
En disant: "Et si quelqu'un n'écoutes pas Mes paroles qu'Il dira EN MON NOM, c'est Moi qui lui en demanderai compte", Dieu nous révèle que ce Prophète différent de tous les autres était en même Celui par Lequel Dieu devait JUGER les hommes. Oui, la vie et la mort était dans le pouvoir de Ses paroles. Voyez à ce point comment Deut.18:19 trouve confirmation en Jn.3:16-19 et Act.17:30,31.
Voici pourquoi Jésus enseignait comme ayant AUTORITÉ. Et là où les autres prophètes de Dieu disaient: "Ainsi dit le Seigneur", Lui disait: "En Vérité, en Vérité Je vous le dis". Ou encore: "Les cieux et la terre passeront, mais Mes Paroles ne passeront point".
Voyez ceci… Jean-Baptiste était un véritable prophète de Dieu. Et, il le savait fort bien. Cependant, lorsqu'on lui demanda: "Es-tu le Prophète"? Il répondit: "Je ne le suis point!". Et, plus loin il dit: "Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit que je ne suis pas le Christ, mais que j'ai été envoyé devant Lui". Donc, il était établit que le Grand Prophète promis dans l'Écriture sera le Christ Lui-même: le MESSIE. La femme samaritaine aussi a confirmé cela (Jn.4:25). Aussi, Jean-Baptiste démontre clairement dans sa prédication, la grande différence qui existe entre le ministère des prophètes de Dieu tirés de la terre et le ministère de ce Prophète qui est venu d'en haut en disant:" CELUI QUI VIENT D'EN HAUT EST AU-DESSUS DE TOUS; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. CELUI QUI VIENT DU CIEL EST AU-DESSUS DE TOUS." (Jn.3:31)  
Et pour que ce Grand Prophète de Dieu sans pareil ne soit confondu avec personne d'autre, Dieu Lui-même Lui rendit témoignage et en donna la preuve EN LE RESSUSCITANT DES MORTS. C'est ici le témoignage du Saint-Esprit sur les prophètes de Dieu; confirmé au jour de la pentecôte au milieu des juifs d'abord  (Act.2:22-36; 10:40;43); et auprès des nations ensuite par la prédication de Paul, l'apôtre des païens (Act.17:30,31; Rom.1:1-4).
Méditons attentivement, sous  la puissance du Saint-Esprit 2Cor.5:17,18 et comprenons une fois pour toute ceci: Dieu était avec Moise devant Pharaon; c'est Lui qui a mis Ses paroles dans la bouche de Son homme (Ex.3:12)… Dieu était avec Jérémie (Jer.1:7,8). Il était au Mont-Carmel avec Elie au jour de la confrontation et bien avant cela… Bien avant cela Il a marché avec Hénoc, Abraham et bien d'autres encore…  Jésus Lui-même affirme que le Père qui L'a envoyé ne Le laisserai jamais seul. Dieu marche toujours avec Son homme ou instrument appelé à accomplir Ses desseins; dans l'ancien comme dans le nouveau testament. Il ne change pas! Chacun de Ses instruments est un porteur de Sa Parole à Son peuple. C'est une sentinelle que Dieu place dans une génération donnée; dans une église donnée; dans un lieu donnée; au milieu d'un groupe donné… pour avertir Son peuple et leur donner de l'instruction sur Ses préceptes; afin de les détourner du mal. Cependant, la différence entre ces serviteurs (les sentinelles du peuple) et Jésus-Christ réside en ceci: quand il s'agissait de réconcilier les hommes… le monde avec Lui-même; de ôter les péchés de Son peuple, Dieu n'est pas venu à travers qui que ce soit; SINON EN CHRIST. Oui, pour apporter LE SALUT dans le monde, il est écrit: "DIEU ÉTAIT EN CHRIST réconciliant le monde avec LUI-MÊME".
Et que signifient ces paroles: "Si quelqu'un est Christ, il est une nouvelle Créature"? Sinon la confirmation que Seul Jésus-Christ détient le pouvoir de régénération. Dans la condition du Second Adam, Il est un ESPRIT VIVIFIANT; c'est par Lui que Dieu nous a régénérés et fait de nous une nouvelle création spirituelle. Afin que la race humaine qui meurt en Adam (l'ÂME VIVANTE du commencement) puisse par Ce puissant Esprit Vivifiant et Régénérateur revivre en Christ(1Cor:15:20-22). Et dis-moi donc, toi le docteur des insensés, où as-tu trouvé le troisième Adam que tu présente à l'Église dans ta prédication? Quelle est l'essence de sa mission? Gardez-vous des esprits séducteurs et de ces doctrines des démons!
Aussi, en ce jour de la fin… parlant selon la promesse de la restauration de toutes choses qui précède et prépare l'avènement du Seigneur, nous ne parlons pas au nom des mouvements religieux et de leurs prophètes. Mais, faisant plutôt fonction d'ambassadeurs pour Christ, nous vous annonçons LE SALUT DE DIEU QUI EST ACCOMPLIT EN CHRIST; et non dans les hommes, messagers de Dieu. C'est ici la vraie pentecôte! Le retour à la saine doctrine. La vraie semence revivifiée par la prédication de l'Esprit par la dernière pluie qui doit préparer le précieux fruit de la terre pour la récolte. Toute la différence réside en ceci: Lui, Il est le SAUVEUR du peuple de Dieu, tandis que tous les autres sont des SENTINELLES de ce même peuple. Que l'intelligent comprenne!
Ainsi donc, à Christ Seul, soit la gloire aux siècles des siècles! Selon qu'il est écrit: "Celui qui fait des Ses anges des vents, et de Ses serviteurs une flamme de feu, a dit au Fils: Ton trône, ò Dieu, est éternel; le sceptre de Ton règne est un sceptre d'équité; Tu as aimé la justice, et Tu as haï l'iniquité; c'est pourquoi, ô Dieu, Ton Dieu T'a oint d'une huile de joie AU-DESSUS de Tes égaux" (Heb.1:6-9)