LA PEUR DU DIABLE

         Aujourd'hui, il y a beaucoup de prédicateurs dans les églises qui, en véritables ambassadeurs de Satan, nous fatiguent les oreilles avec les enseignements sur la démonologie et d’autres choses semblables à cela; dans une véritable exaltation à la puissance de Satan, à sala force et à tout ce qu’on pense qu’il est capable de faire contre les enfants de Dieu. Entretemps, personne ne nous parle de la peur de Satan.
         Or, nous avons vu tout au long de cette prédication que derrière toute cette agitation contre les oints de Dieu, se tient Satan qui a peur d'être démasqué par la révélation de la Vérité. Et Satan sait très bien qu'au milieu de cette grande confusion spirituelle qui caractérise la grande apostasie dans les derniers temps, il y a une glorieuse promesse de la restauration qui va ramener l'Eglise dans la Vérité primitive et renversera le fondement de la fausse religion. Or, c'est ici que Satan se voit dépouillé du manteau de la sainteté avec lequel il se couvre pour séduire par le mystère de l'iniquité qui est déjà en train d’opérer dans le monde. C'est ici que le diable voit son royaume déstabilisé. Comme il est écrit:
"Qui es-tu, grande montagne, devant Zorobabel? Tu seras aplanie. Il posera la pierre principale au milieu des acclamations: Grâce, grâce pour elle. "
         Ne vous y trompez pas! Satan n'est pas renversé par la puissance de la prière, les jeûnes multipliés, les retraites et d'autres sacrifices, comme cela est enseigné aujourd'hui dans les églises. Il est vaincu par la prédication de la Vérité révélée par l'Esprit de Dieu envoyé du ciel sur les témoins fidèles et véritables de Jésus.
C'est de cela que Satan a peur! C'est pourquoi il provoque ce tumulte parmi les peuples sans discernement.
         Souvenez-vous du tête-à-tête Jésus - Pilate: "Ne me réponds-tu pas? Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te libérer? " Jésus lui dit: «Tu n'auras aucun pouvoir sur moi si cela ne t’a été donné du ciel. » Comme quoi: Ce qui est écrit est écrit!
Par conséquent, nous ne devons pas perdre courage dans cette bataille parce que, tout ce qui est écrit sur nous doit s’accomplir. L'Eglise du Christ n'est pas protégée par le pouvoir politique, ni par aucune loi ou statut juridique, mais plutôt par la Parole de la promesse. Rappelez-vous que Pilate, manipulé par les chefs religieux juifs, livra Jésus pour être crucifié, même convaincu de son innocence.
Rappelez-vous surtout que: le ciel et la terre passeront, mais les paroles du Seigneur ne passeront jamais. Dieu accomplira en  nous, et sur la terre, tout Son Conseil; en dépit des contrariétés (Sal.2:1-4). Parce qu'Il veille sur Sa parole pour l’accomplir (Jer.1:12). C’est près de Lui que nous devons chercher refuge quand la tempête se lève contre nous, et que les tribulations nous affligent.
Que vous en semble? Pourquoi tous les prophètes de Dieu ont-ils été morts ? Parce que le diable avait peur de leur témoignage de la Vérité ou des Paroles de Dieu que attestaient de la victoire final du bien sur le mal e de la destruction du Satan. Pour quels motifs, plusieurs saints et fidèles témoins de la Parole de Dieu ont-ils été lapidés, sciés, morts au fil de l’épée, jetés dans les fosses aux lions, etc. ? Parce que le diable avait peur de la Vérité de Dieu que travaillait en eux e qui témoignait que les œuvres du monde, non seulement étaient mauvaises, comme aussi incapables de les séduire.  
La vie des saints prouve que l’homme a été racheté du pouvoir du mal e peut, au contraire de Caïn, dominer sur le péché qui couche aux portes de nos vies. C’est de ce témoignage vivant que le diable a peur. Pour quelles raisons, constatons-nous une faible fréquentation de gens, là où la véritable Parole de Dieu est annoncée ? Parce que le diable a peur que ces gens ne connaissent la Vérité et que cette Vérité ne les délivrent de son joug. Cette peur nous est faite en figure dans le comportement de Jeoroboam qui édifia, à l’époque, plusieurs autels ou lieux d’adoration en Samarie, seulement pour empêcher les fils d’Israël de monter à Jérusalem, de découvrir la Vérité et de convertir leurs cœurs à Dieu (1R.12 :27-31). Aujourd’hui aussi, le diable a multiplié des lieux d’adorations seulement pour empêcher les enfants de Dieu de discerner le chemin qui mène à Dieu. Ce qui était, c’est ce qui sera !
Pour quelles raisons les justes souffrent-ils les afflictions, sont privés des biens et maltraités ? Pour que ces saints se découragent e ne persévèrent pas dans les voies du Seigneur ou de la Vérité, à cause des afflictions des temps présents. N’est-il pas écrit que : « L’oppression rend insensé le sage, et les présents corrompent le cœur » ? Le diable sait cela. Aussi, par crainte de la Vérité, il opprime les vrais adorateurs en toutes choses pour les désorienter ; alors qu’il suborne les faux cultes avec la multitude des biens (les soi-disant « bénédictions matérielles » qui corrompent les cœurs de ces hommes qui aiment plus les plaisirs que Dieu, et les éloignent de la voie de la Vérité. C’est dans cela qu’opère le mystère de l’iniquité ! 
Il ne s’agit nullement de la puissance du diable contre nous, l’Eglise du Christ, mas plutôt en vérité, de la peur de nous voir marcher sur les traces du Christ e hériter avec Lui, après avoir dérouter le malin. Aussi, j’exhorte tous les saints, selon Jos.1 :6-9, à se fortifier et à prendre bon courage pour agir fidèlement selon tout ce qui nous est révélé dans la Parole de Dieu, sans nous laisser effrayer ou épouvanter devant rien. Car, Dieu Lui-même est avec nous dans tout ce que nous entreprenons, pour nous garantir, réussite, succès et… à la fin, la vie éternelle.
Figurez-vous que ni la mort d'Abel, ni celle des prophètes de Dieu ; ni même la crucifixion de Jésus ou la lourde pierre et les gardes à l'entrée de la tombe, ont réussi à détruire, neutraliser ou maintenir la Vérité de Dieu captive dans tous ces siècles qui nous ont précédés.
Par conséquent, je le répète: Nous ne devons pas perdre courage! Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
         Louez soit le Nom du Seigneur que nous remercions, pour le privilège qui nous a été fait de nous approcher de Son trône de la grâce ; afin d'entendre les paroles telles qu’elles sont sorties de Sa propre bouche, selon la promesse de l’heure dans laquelle nous vivons. Nous permettant ainsi de nous libérer des liens de la séduction et d’échapper à la corruption généralisée, par la ruse du diable dans les moyens de séduction, visant à nous éloigner de la glorieuse promesse de l'enlèvement, par la venue du Seigneur - Époux qui est imminente.
Combien à ce jour ont conscience de la séduction ou de la tromperie qui opère déjà au milieu de nous? C'est ici le but de notre message d’Evangile: réveiller l’attention des élus sur l’action de cet esprit de mensonge qui agit dans l'Église et en même temps rétablir la Vérité primitive qui nous met en communion avec Dieu par son Fils Jésus-Christ. Cette communion qui n'est possible que dans la saine doctrine (1Jn.1 :1-4).
En ce temps de la fin, alors que de nombreux «sauveurs» nous sont présentés et exaltés dans l'Eglise, je tiens à attirer l'attention des élus sur quelque chose qui est soulignée dans ce passage, et par laquelle se réalise la communion des saints dans toutes les générations. Jean a dit: «Ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont  touché.... ». Or, il est notoire que Jean n'a pas vécu dans les mêmes époques que les fondateurs du christianisme moderne dans leurs diverses confessions ou groupes religieux chrétiens. Il est donc juste de dire que les yeux de Jean n’ont pas vu un souverain pontife ou pape. Peu importe lequel d'entre eux.
Et, quand bien même Pierre serait l'un d'eux comme l’affirme les catholiques, Jean ne rendrait JAMAIS témoignage de Pierre pour le salut des hommes. Jean n’a pas vu, ni ne parle pas ici de John Smith et de l'ange Moroni, de Kimbangu ou Toco, de James Booth, John Wesley ou Martin Luther. Leurs mains n’ont pas touché William Branham, T.L. Osborn, ou qui sais-je encore... Je parle de cette manière pour que les élus puissent rentrer dans l’UNIQUE fondement qui a été posé dès le commencement, à savoir: JESUS-CHRIST (1Cor.3:11). Parce qu'il n'y a de salut en aucun autre nom (At.4:12)
         C’est donc sur ce fondement que nous devons demeurer, QUOI QU’IL ARRIVE ! Comme je l’ai aussi reçu un jour de notre Seigneur.
Et je ne puis me taire face à ces mensonges, au nom d'une fausse humilité ou de la modestie. La vie des élus dépend de ces vérités qui doivent être dites de cette façon. Car, il s’agit d'un dur combat entre la chair et la promesse. Je ne suis pas en train, ni de chercher, ni d’éviter des conflits avec qui que ce soit. Je rends juste témoignage à la Vérité. Afin que de l'obscurité qui couvre les peuples, les élus voient et reçoivent cette lumière qui leur a été promise. Et si notre prédication n’apporte pas la paix, mais plutôt la guerre, dans un groupe déterminé ou rassemblement religieux, ceci confirme la continuité du ministère du Fils de l'homme, selon ce qu'Il fit Lui-même dans les jours de Sa chair (Mat.10: 34-36; Lc.19: 45,46).
Souvenez-vous de la dispensation de la grâce de Dieu sur moi, Son serviteur, pour vous Son église : c’est pour dénoncer l’action des esprits séducteurs et rétablir la Vérité. Donc, c’est pour combattre l’apostasie de l’Eglise que nous avons été appelés à l’œuvre du ministère. Aussi, par nous, le mystère de l’iniquité est révélé. Parce que, la Parole de Dieu dans nos bouches est vivante et efficace ; plus tranchante qu’une épée. Car, nulle créature n’est cachée devant Dieu, selon qu’il est écrit (Heb.4 :12,13). 
Heureux ceux-là pour qui nous ne serons pas une occasion de chute!

Que Dieu vous bénisse!

Dr. Tiago Moisés