LA DERNIÈRE BATAILLE DE SAMSON
(Juí. 16:23-30)

«Cependant les cheveux de sa tête recommençaient à croître, depuis qu'il avait été rasé.»
Qui fait pousser des cheveux, sinon Dieu lui-même? LES CHEVEUX DE SA TETE RECOMMENÇAIENT A CROITRE. C'est ici la révélation de la fidélité de Dieu dans Son alliance avec les hommes de Sa volonté. DIEU EST FIDELE, et l'infidélité de certaines personnes ne peut pas annuler la fidélité de Dieu.
La faiblesse de Samson, ainsi que sa passion pour les femmes étrangères était notoire (Juí.14:1-3; 16:1,4). Mais, ce jour-là... quand ces cheveux recommencèrent à pousser, l'Esprit de Dieu revint sur Samson. Après avoir perdu les yeux de la chair par lequel opérait la débauche, le nazaréen n'était plus intéressé par la beauté extérieure et apparente de ces femmes-là. Et... lorsque la splendeur du monde s’éclipse devant la lumière divine, alors opère une fois de plus de discernement.
Oui ! Les cheveux de Samson recommençaient à croître et avec ça… le discernement de la Volonté de Dieu. Samson s'humilia devant Dieu et pria. Il demanda à Dieu la force nécessaire pour vaincre les philistins. Et voilà, dans le combat spirituel, la victoire qui triomphe du monde est notre foi. Nous comprenons donc ceci : avec la croissance de ses cheveux, la foi de Samson en Dieu a été restaurée.
Ce jour-là donc…, Samson cru de nouveau qu’il pourrait vaincre les philistins. Non pas parce que ses muscles se sont grandement développés à force de tourner la meule en prison ; mais plutôt parce que les cheveux étaient de nouveau sur sa tête. C'était cela le signe de l'Alliance.
Ô, si seulement les princes des philistins le savait ! Ne leur avait-il pas été révélé ce jour-là que le secret de la force du nazaréen était dans son alliance avec Dieu, et que cette Alliance a été scellée par les sept tresses des cheveux de sa tête ? Cependant, ce jour-là de la fin, ils se réunirent et firent venir Samson pour se divertir avec lui. (Exactement comme font les princes de ce monde, quand les églises et leurs chorales sont invités pour agrémenter les fêtes païennes, pendant lesquels ils s’enivrent et se prostituent, et dans leur folie, se moquent même de Dieu).
Ce jour-là donc, ils se moquèrent de Samson. Peut-être regardaient-ils à ses muscles: « pauvre Samson, comme il a maigrit en prison et devenu inoffensif … ». Pourtant, les muscles n’étaient nullement le signe de l'Alliance, mais plutôt les cheveux. Et, peu importe sa condition physique du moment, en se dirigeant et prenant position entre les deux colonnes pour la bataille finale, Samson se souvint de ce qu'il avait entendu dès le commencement. Il était sûr que Dieu était là ce jour-là … à cause des cheveux sur sa tête. C'était cela le signe de l'Alliance avec le nazaréen, pour son ministère.
Affaibli et aveugle, il se présenta au milieu de ces puissants princes. Et, ses ennemis  jubilaient : « Il est aveugle, il ne peut rien contre nous… il ne peut même pas nous voir... ». Et moi, encore une fois, je veux que les enfants de Dieu comprennent que le signe de l'Alliance n'était pas dans les yeux de Samson ; mais que, dès le début, cette alliance de Dieu a été affermie DANS LES CHEVEUX DE SA TETE.
La fin de la captivité s’approchait, et la victoire final aussi; pour le peuple de Dieu. Eux (les philistins) criaient… exultaient d’avoir triomphé de Dieu et de Son oint… jusqu’à ce qu’une ruine soudaine les surprit ; tous.
Ce qui était, c’est ce qui sera ! Dieu ramène les mêmes choses. Cependant, il arrive que dans une génération déterminée, personne ne se souvient des choses anciennes.
Ecl.1:10,11: « Ce qui a été, c'est ce qui sera, et ce qui s'est fait, c'est ce qui se fera, il n'y a rien de nouveau sous le soleil. S'il est une chose dont on dise: Vois ceci, c'est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.  On ne se souvient pas de ce qui est ancien; et ce qui arrivera dans la suite ne laissera pas de souvenir chez ceux qui vivront plus tard. »
         Nous avons ici une figure du TEMPS DE LA RESTAURATION du peuple de Dieu dans l’alliance qui fut rompue dans les autres générations qui nous ont précédées. Car, aujourd’hui, l’Esprit de Dieu est de nouveau répandu sur les fils de la promesse, comme dans l’âge primitif. (Cette chose nous est faite en figure à la fin de l’âge de Laodicée, lorsque Jésus-Christ, la Parole qui était avec Dieu, et qui était Dieu, vient de nouveau frapper à la porte de l’Église  - Apoc.3 :20)    
Dans la prison où il se trouvait, les cheveux de Samson se mirent à croître de nouveau… Dans la captivité babylonienne où nous nous sommes retrouvés tous, Dieu a renouvelé l’alliance avec Seus élus et leur donna Sa Parole. 
         Aujourd’hui, les fils de la promesse ont perdu toute passion pour les religions prospères et les belles églises. La seule chose qui les intéresse, c’est : la Parole de Dieu et l’accomplissement de Sa volonté dans leur vie. Afin de pouvoir se libérer des liens de l’iniquité et vaincre le combat de la foi.
Le Dieu qui a fait la promesse, a encore répandu l'Esprit de la promesse sur les fils de la promesse, pour qu’ils  reçoivent et croient en la parole de promesse.
Act. 3:19-21: « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur, et qu'il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ, que le ciel doit recevoir jusqu'aux temps du rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé anciennement par la bouche de ses saints prophètes. »

Aujourd'hui, le monde et ses princes méprisent la parole de Dieu et ceux qui adorent encore en Vérité. De la fête organisée par les princes des philistins dans le temple de leur Dieu, nous avons une image du triomphe du mal et des ennemis de la Vérité qui se réjouissent de la voir trébucher publiquement. C’est l'apostasie généralisée. Cependant, comme aux jours de Samson personne ne se souvint (même en voyant les cheveux sur sa tête) de la Parole qui scellait l'alliance du nazaréen avec Dieu, aujourd'hui aussi personne ne se rappelle de la promesse de la restauration de toutes choses faite par le Seigneur lui-même, par la bouche de Ses saints prophètes depuis le début.
La véritable église est considérée comme une « secte » pernicieuses, aux idéologies caduques et rétrogrades. Cependant, la force de l'église n'est pas dans le pouvoir financier, intellectuel ou dans le patrimoine que la dénomination détient. Mais plutôt, dans la présence du Seigneur au milieu d'elle. Et, notre alliance avec Dieu n'est pas dans les bâtiments que nous avons construits, des prêtres éminemment formés, les paroisses et nombre de croyants éparpillés dans le monde entier, mais uniquement dans la Parole que Dieu qui est sortie de la bouche de Dieu dès le commencement.
         Et, en ce temps de la restauration de toutes choses dans lequel les élus se repentent du dogmatisme religieux et se convertissent de nouveau à Dieu par la foi en Sa parole. Dieu nous a envoyé des temps de rafraîchissement pour restaurer nos forces en vue de la bataille et la victoire finale. Et, nous savons que Dieu est parmi nous, pas en raison de la croissance nos organisations religieuses en nombre et en biens, mais plutôt parce que les véritables paroles de Dieu (l'Évangile du Royaume) est à nouveau annoncé au milieu de nous. Par conséquent, si pour Samson  les cheveux étaient un signe… un présage ; pour nous le sceau de l'alliance c’est la Parole... la parole que Dieu a dit dès le commencement !
Même si certains sont infidèles, Dieu dans sa fidélité accomplira la promesse de la restauration. Car, Il est fidèle et ne peut donc se renier Lui-même.
Les habitants de la terre et leurs rois, ivres du vin de la prostitution de Babylone la grande, peuvent se moquer… et crier: « Paix et sécurité ». Ce qu’ils ne savent pas, c'est que la ruine s'approche … une ruine soudaine comme celle qui a surpris les philistins et leurs princes.
Car, personne ne se moque de Dieu !

 

----------------------------------------------------