JESUS: UN SIGNE QUI PROVOQUE LA CONTRADICTION  ENTRE LES PEUPLES.  

CETTE PROPHETIE S’EST ACCOMPLIE !

 

          Siméon les bénit, et dit à Marie, sa mère: “Voici, cet enfant est destiné à amener la chute et le relèvement de plusieurs en Israël, et à devenir un signe qui provoquera la contradiction” (Lc.2: 34).


I

 l y a de cela environ deux milles ans, dans une de plus petites villes d’ Israël s’accomplissait le plus grand mystère de tous les temps. Jéhovah, le Dieu fort, le Père d’éternité se manifestait dans la chair d’une manière tant simple qu’incompréhensible à la raison de tout celui qui aurait entendu parler de Ses hauts faits, lorsque à bras étendu et par des grands jugements, Il appela Son peuple hors d’Egypte.

            Le lieu choisi de  Sa manifestation (cette crèche de Bethlehem) ne correspondait pas à Sa grandeur. La pauvreté de ses parents aussi; étant donné les grandes richesses du Créateur à qui appartient toute chose. Cependant, dans ce “petit enfant” s’accomplissait les glorieuses prophéties au sujet du Sauveur qui devait venir et qui était selon les écritures: Dieu Lui-même (Es.7: 14; 9: 5, etc.)

            Quoi donc? Dieu ne fait rien sans avoir révéler Son secret à Ses serviteurs, les prophètes (Am.3: 7). Il y avait, à Jérusalem un homme juste  appelé Siméon. Beaucoup se tromperaient à croire que celui-ci appartenait à quelque hiérarchie ecclésiastique ou sacrificatoire d’une des religions de son temps. Rien du tout! Il est seulement dit de lui qu’il était pieux et attendait la consolation d’Israël et que l’Esprit-Saint était sur lui. (Cet Esprit que Dieu donne seulement à ceux qui Lui obéissent). Aussi lui fût-il révélé qu’il ne mourra point sans voir de ses propres yeux le salut que Dieu a préparé pour Son peuple. De même pour cette dernière génération qu’est la nôtre, le Seigneur a promis que certains ne verront point la mort avant Son avènement. Sera-t-Il un homme

pour mentir? Voici là un sujet de méditation pour tous les adorateurs de notre âge.

            Cependant, il est bon de savoir à la lumière de Act.10: 34,35, que le salut ne provient pas des credos, dogmes et liturgies ou encore rites; mais plutôt de la foi en LA PAROLE DE DIEU. Dieu n’a jamais utilisé une religion (n’importe laquelle) comme moyen de salut. Mais depuis toujours, IL FAIT UNE EXPERIENCE PERSONNELLE DE SALUT AVEC QUICONQUE LE CRAINT et pratique la justice qui vient de la foi en la révélation de Son plan de salut mis à jour au moyen d’un instrument oint pour la circonstance et à propos; loin de toute philosophie théologique des religions humaines.

            Ce jour-là donc, Siméon vint au temple, et devant cet “enfant” que ses propres parents mal connaissaient, il prophétisa et… aujourd’hui cette prophétie s’est accomplie! Premièrement pour Israël: Jésus s’est révélé un véritable signe de contradiction. D’aucuns pensaient qu’Il était en vérité le Messie promis: Christ, le Fils du Dieu vivant, le Prophète, Seigneur et Dieu; d’autres pour leur part croyaient sincèrement avoir affaire à un blasphémateur, un imposteur qui usurpait pour Lui-même la divinité; chassait les démons par la puissance de Belzébul leur prince; séduisait les foules etc.

            Si en ces jours-là, les vallées (ces humbles et pauvres en esprit, homme sans instruction, publicains et prostituées) furent exhaussées et admises dans le glorieux royaume des cieux; les montagnes et  collines (sacrificateurs, docteurs de la loi, scribes et autres sages et intelligents et anciens des juifs qui cherchaient d’eux-mêmes une loi de justice à travers les oeuvres définies par des cérémonies, dogmes et credos de leur propre philosophie religieuse) furent abaissées (Es.40: 4; Rom.9: 31-33). Oui! Jésus fut destiné à amener la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Les principaux sacrificateurs juifs édifiaient leurs religions sans Lui: LA REVELATION DE LA VERITE DE DIEU; la Vie; la seule et unique voie de réconciliation avec Dieu. Ils l’amenèrent là, à Golgotha et le crucifièrent. Après, ils retournèrent dans leur temple et synagogue pour célébrer et sacrifier une pâque cérémonielle et dogmatique, dans un culte purement charnel. Parce que là, hors du camp et de la porte de Jérusalem se célébrait la vraie pâque. Là où le Vrai Agneau de Dieu était immolé pour la rémission des péchés de tous ceux qui croyaient en Lui. Et dans leurs temples? Une cérémonie sans vie; dépourvue de vérité et de sens.

            Aujourd’hui, l’église des nations a aussi corrompu ses voies. Les religions et dénominations dites “chrétiennes” l’amenèrent (Lui, la VERITE DE DIEU) là, dans leurs séminaires, instituts bibliques et théologique,  conférences, conciles et autres rassemblement oeucumeniques et, Le crucifièrent pour leur part (Heb.6). Puis, ils rentrèrent dans leurs temples, paroisses, basiliques ou “églises” si vous voulez, pour célébrer des cultes selon des rites propres. Méprisant au profit de la sagesse et intelligence “acquise” charnellement, la révélation de la vérité par le ministère de l’Esprit qui glorifie Christ (l’Epoux) auprès de l’Eglise glorieuse, sainte et sans tâche (l’Epouse) qui attend patiemment Sa venue.

            Plusieurs opinions se font entendre aujourd’hui au sujet de ce Jésus. Opinions qui témoignent pour certains, de l’engourdissement spirituel dans lequel ces “églises” se sont enlisées après avoir rejeté la lumière de la Parole. D’aucuns disent qu’Il est le Dieu unique et véritable venu dans la chair; d’autres croient qu’Il est  la seconde personne d’une divinité trinitaire; certains par contre affirment qu’Il n’est qu’un “envoyé” exclusivement pour les juifs; tout comme chaque race peut avoir son “sauveur”. Autres sont ceux qui enseignent qu’Il est déjà venu et aurait commencé à régner, tandis qu’il y en a encore qui espèrent et attendent Sa venue. Toutefois, que ce soit en bien ou en mal, Il est devenu une référence obligatoire. Car, l’humanité ne peut faire son histoire sans Lui.

            Jésus-Christ, un signe qui provoque la contradiction entre les peuples. Oui, CETTE PROPHETIE EST ACCOMPLIE! Il a été rejeté par les édificateurs de tous les temps (Mat.21: 42-44). Lui, la pierre de faîte, est devenu un rocher de scandale, une pierre d’achoppement pour les rebelles, juifs comme non-juifs. Ils s’y heurtent ainsi, parce qu’ils ne croient pas à ces choses qui sont révélées par notre prédication (Es.53: 1): L’Evangile de la révélation de Son conseil. Ils ont préféré à la place, une sagesse théologique. Etant désobéissants réprouvés et vases destinés à la colère du grand jour du Seigneur. L’honneur est donc pour vous qui croyez à la Parole révélée par l’ Esprit qui parle aux églises par notre ministère (celui de l’ Esprit : 2Cor.3:6) et non de la lettre morte qu’est la théologie. Aussi vous disions-nous: Eloignez-vous des ces gens-là! Sauvez-vous de cette génération perverse!

            Mais, qu’est ce que la VÉRITÉ? Où se trouve-t-elle cachée? Lc.17:37: “Où sera le corps, là se rassembleront les aigles”.

            Heureux celui pour qui je ne serai pas une occasion de chute!

                                       Dr. TIAGO MOISÉS
_______________________________

Bº Augusto-N’gangula \ Cacuaco
E-mail: tiagomois@hotmail.com
Telephones: 912 52 37 05 / 912 62 82 59
924 69 76 16
LUANDA \ ANGOLA

DISTRIBUTION GRATUITE

www.ministeredutempsdelafin.org