IL Y A PARMI NOUS  QUELQU’UN QUI CONNAIT LE SECRET DE DIEU

 Quelqu’un qui vit parmi nous en cette même heure. Ceci c’est la vérité. Croyez-moi! Nous avons plusieurs preuves dans la Bible que confirme cette affirmation: Lorsque Dieu condamna Sodome et Gomorrhe, la révélation en fut donné premièrement à Abraham; mais lorsque les temps furent accomplis pour que Dieu mette à exécution Son dessein, Loth fut avertit d’une façon surnaturelle sur ce qui allait arriver. Pourquoi? Parce qu’il était un héritier de la promesse du salut. Il était l’instrument par lequel Dieu condamnait ces villes impénitentes; un signe pour sa génération.
         L’exode d’Israël de l’Egypte vers Canaan fut révélé aussi à Abraham (Gen.15:12,13). Tout Israël savait que la chose arrivera un jour. Joseph donna l’ordre pour ses os. Mais lorsque les temps furent accomplis, Dieu fit connaître la chose à Moise, puis à Aaron, ensuite aux anciens d’Israël; chacun à son rang. Pourquoi? Ils étaient les héritiers de cette promesse. Quelqu’un devrait être à mesure de dire aux autres que la chose que Dieu avait annoncée était en train de s’accomplir. Et Moise était l’instrument par lequel la promesse de délivrance s’accomplissait. Aussi fût-il avertit en premier.
Avant la déportation à Babylone, Dieu annonça à Jérémie ce qui alla arriver et détermina le temps (70 ans) de la captivité après lequel les juifs devraient rentrer dans leurs pays. A bout de ce temps, Daniel premièrement reçut la lumière sur cette chose et supplia Dieu selon la promesse. Ensuite l’Esprit de Dieu se mit à agir dans des hommes comme Zorobabel, Josué le sacrificateur, Néhémie…voyez-vous? La chose a été annoncée à l’avance, mais quand le moment est là, Dieu le fait connaître à certaines gens qui vivent au temps d’accomplissement de la promesse. La même chose est arrivée avec la venue du Seigneur et de Son ange. Tous les prophètes jusqu’à Malachie annoncèrent cela, mais lorsque les temps furent accomplis, Dieu, avant d’opérer publiquement, fit connaître la chose en privé à des hommes de Son choix. Alors que tout Israël et le monde entier ignoraient ce que Dieu était en train de préparer, certaines gens entrèrent dans le “secret de Dieu” et connurent Son décret. Aux bergers de Bethléem, l’ange annonça: “Un sauveur vous est né”; les mages d’orient virent l’étoile du Grand Roi; Siméon et Anne divinement avertit, reconnurent dans le bras de sa mère, l’enfant sur lequel reposait la domination; Joseph, Marie, Elisabeth, Zacharie surent la chose par l’ange Gabriel. Pourquoi? Parce que la promesse s’accomplissait en eux et par eux.
Il en est de même de cette importante heure à laquelle nous vivons. Beaucoup de choses touchant le Conseil de Dieu ont été annoncées comme devant s’accomplir en notre temps, et les gens savent cela. Or, à chaque fois que nous parlons d’un temps d’accomplissement d’une promesse, il est convenable et sensé de ne pas oublier le ou les instruments d’accomplissement de cette promesse. En lisant avec attention Es.46:10-11, nous comprenons cette vérité: Dieu annonce la fin dès le commencement et depuis les temps anciens, les choses qui ne se sont pas encore accomplies. Ces choses doivent s’accomplir infailliblement, tel qu’Il l’a prévu dans Sa prescience. Au temps marqué, Il fait venir d’abord un HOMME DE SON CONSEIL avec la mission d’accomplir Ses desseins. Et lorsque cet instrument est manifesté, Dieu agit soudain – par lui – pour accomplir Lui-même tout ce qu’Il avait arrêté à l’avance. C’est ici la vérité!
Un homme par lequel Dieu agit dans le temps d’accomplissement d’une promesse est en toute logique, la premièrement personne à recevoir la révélation sur ce qui va arriver. Il fait partie du dessein de Dieu dans son accomplissement. Voici pourquoi à lui est révélé premièrement le secret de Dieu. C’est par cet instrument que Dieu parle aux autres et agit publiquement.
Et étant donné tout ce que les prophètes de Dieu ont annoncé touchant la fin de temps que nous vivons, s’il est vrai que Dieu a  une oeuvre à accomplir avant l’enlèvement de l’Epouse du Christ, il est aussi  absolument vrai qu’à cette heure-ci, Dieu ait parmi les vivants de cette génération, un ou des instruments avec la mission d’accomplir Ses desseins, et qui sont au courant de ce que Dieu va faire exactement. Ceux-là que Dieu à connu d’avance et qui font partie de cette promesse qui va s’accomplir. Un ou des hommes qui sont rendus témoins de ces choses dès le commencement (quand ces choses étaient encore annoncées) et qui rendent témoignage selon la vérité. Ni par la puissance, ni par la force ou les études théologiques, mais par l’Esprit qui a engendré cette Parole qui les animent; celui de la prophétie. Tout le reste est basé sur l’erreur, le tâtonnement, l’imitation, la prédiction.
Cette voix ou ce ministère: c’est ici “les rafraîchissements” promis; c’est ici “la présence de Dieu” promise avant le retour du Christ. Heureux êtes-vous si vous comprenez ces choses. Pourquoi cherchez-vous Le vivant parmi les morts? Ne troublez pas la mémoire des serviteurs de Dieu qui dorment. Ecoutez les vivants qui vous parlent de Sa part (Lc.16:29-31). Oui, il doit y avoir parmi nous… (Maintenant même) quelqu’un qui connaît le secret de Dieu pour le transmettre aux autres. C’est ABSOLUMENT vrai! Mais comme il est écrit: “Qui a cru à notre prédication; à ce qui nous a été révélé?”. Heureux ceux qui ne seront pas scandalisés de ceci.