I-KABOD : LA GLOIRE EST BANNIE !

            "Elle appela l'enfant I-Kabod, en disant: La gloire est bannie d'Israel! C'était à cause de la prise de l'arche de Dieu, et à cause de son beau-père et de son mari. Elle dit: La gloire est bannie d'Israel, car l'arche de Dieu est prise!" (1Sam.4:21,22)


           


C'

était vraiment un jour de malheur pour toute la maison d' Israel et celle de Eli, le prophète. Les philistins venait d'infliger une terrible défaite au peuple de Dieu. Hophni et Phinée, sacrificateurs d'Israel sont tombés sur-le-champ de bataille et l'arche de Dieu a été prise.
            La nouvelle de la défaite provoqua une grande tristesse dans la ville et la femme de Phinée qui était enceinte et sur le point d'accoucher, fut surpris par les douleurs et accoucha, alors que la mort battait déjà à sa porte. Malgré les encouragements de ces femmes qui se sont rassemblées auprès d'elle, elle savait que sans l'arche de Dieu au milieu d'eux, Israel et tous ses fils ne valaient que peu de chose, voire rien. Aussi donna-t-elle au nouveau-né un nom significatif: I-KABOD, ce qui veut dire: "La gloire est bannie d'Israel..."
            Tout comme la femme de Phinée, les églises d'aujourd'hui sont dans un état avancé de croissance car, nombreux sont ces "croyants" engendrés par elles. Mais une chose est certaine, même si cela ne plaît pas à certains que la vérité soit dite à pròpos: En considerant le nombre sans cesse croissant de "chrétiens" nouveaux convertis dans les campagnes et croisades de nos églises e malgré le sentiment d'auto satisfaction qui peut animer certaines églises à ce sujet, l'homme spirituel qui discerne toute chose constate la triste vérité : I-KABOD! La gloire est bannie de l'église! Oui, de l'église la gloire est bannie parceque l'arche de Dieu n'est plus au milieu de nous. I-KABOD! Car, Satan a remporté une grande victoire par l'apostasie qui règne à ce jour, provoquant la mort (spirituelle) de beaucoup de croyants et leurs sacrificateurs, ministres ou conducteurs des églises; et l'evangile de la révélation de la Parole de Dieu pleine de grâce et de vérité (Jn.1:14,17) a été enlevé du milieu de nous. Le chandelier a été oté de sa place.
            Aujourd'hui, cette église vaincue par un evangile dogmatique, rituel et cérémoniel inspiré par les doctrines etrangères, a abandonné sa vocation celeste et a détourné l'oreille de la vérité primitive. Trompée par l'éclat diabolique d'un monde temporel par les enseignements du serpent ancien (Satan, le séducteur), elle meprisa la Parole de la revelation qui nous a été donné au
commencement et regarda au "nouveau" evangile comme à un arbre bon à manger, agréable à la vue, et précieux pour ouvrir  l'intelligence (Gen.3:6). La philosophie mondaine a manifestement triomphé dans l'église.
            Comme les compagnes de la femme de Phinée, les églises se rassemblent, se convoquent et se consultent en conventions, conciles, conférences et autres rassemblements à caractère oeucuménique pour se consoler de leurs travaux, apparemment satisfaites de voir naître leurs "enfants" (membres, adeptes, fidèles...). Mais, la voix de la raison crie: I-KABOD! La gloire est bannie, parceque l'Arche de Dieu n'est plus au milieu de nous. Car, tous ces "croyants" nouveaux convertis dans ces doctrines etrangères et engendrés dans l'apostasie, ne le sont pas par la volonté de Dieu, mais plutôt celle de la chair et de l'homme dont l'esprit dirige ses églises (Jn.1: 12,13) qui se livrent à ce jour, à une véritable conquête ou recrutement des adeptes et membres pour leurs organisations, utilisant toute sorte de súbterfuges.
            Et, comme c'est seulement la Parole de Dieu qui donne aux hommes le pouvoir de devenir enfants de Dieu, la vérité dans ce cas est: I-KABOD!
            A ce jour, cette église orgueilleuse, présume en elle-même : "Je suis riche, je me suis enrichie, je n'ai besoin de rien", le Seigneur la réprend : "parceque tu ne sais pas que tu es malheureuse, miserable, pauvre, aveugle et nue". (Apoc.3: 17)
            Nous ne pouvons continuer à prétendre être ses ministres, pendant que nous faisons des compromis avec la Parole de Dieu, anulant ses préceptes et commandements pour chercher à plaire aux hommes soi-disant croyants, ayant la démageaison d’écouter à peine des choses agréables à leurs  oreilles (2Tim.4:3,4) Un ministre de Dieu est un defenseur de Sa doctrine, même au péril de sa propre vie. Comme Elie au jour de la confrontation au Carmel ! Nous ne pouvons pas continuer à présumer être de Christ, pendant qu’au nom de l’évolution ou de la modernisation, nous réformons à notre guise et mésure la Parole de Dieu, enseignant des choses perverses ou prêtant foi aux esprits trompeurs (1Tim.4:1,2), qui amènent dans l’église les vents des doctrines de démons qui dominent et influencent le siècle présent, comme: l’intelectualisme, le matérialisme, la femme et son émancipation etc… et qui sont toutes contraires aux enseignements du Christ (1Cor.2: 5-8,14; Mat.6: 19-21,24; Ja.2: 5,6a; 1Tim2: 9-15…) Nous ne pouvons pas faire ainsi, chers frères, parceque la Bible affirme : “Celui qui dit qu’il demeure en Lui doit marcher aussi comme Il a marché Lui-même”(1Jn.2:3-6) Tout, oui, tout peut changer ou évoluer: le monde, les systèmes politiques, économiques, etc… mais Dieu est IMMUABLE (Ja.1: 17); comme Son évangile aussi (1Pi.1:24,25); Jésus est le même hier, aujourd’hui et éternellement (Heb.13: 8).
            Une chose est certaine: l’Eglise ne peut pas parvenir à la gloire pendant que l’ARCHE DE DIEU N’EST PAS AU MILIEU DE NOUS. Parceque Dieu ne peut accepter une adoration faite en dehors de Sa volonté. Dieu ne veille pas sur les paroles et interprétations des hommes, mais plutôt, sur Sa propre Parole pour l’accomplir (Jer.1: 12)
            Que ferons-nous donc chers frères? Sachant en quel temps nous sommes, c’est l’heure de nous réveiller enfin du sommeil! Supplions le Bon Dieu pour que l’arche nous soit restituée. Cependant, nous ne pouvons reconnaître cette arche de Dieu si nous ne savons au préalable ce que la Bible dit d’elle:  Heb.8: 4 nous révèle les trois témoignages (la manne, la verge fleurie d’Aaron et les deux tables de la loi) qui se trouvaient gardés dans cette arche, et qui sont l’ombre des choses dont le corps est Christ, car la véritable arche de l’alliance c’est Ce Jésus-Christ, la révélation de la Parole de Dieu. Il est le Pain de vie (manne) qui est descendu du ciel; la nourriture donnée en son temps (Jn.6: 51). Il est l’homme choisit par Dieu (comme le fût Aaron – Heb.5:1-5),  établit sur les hommes  et justifié par l’Esprit (Mat.17:5). Jésus-Christ, la Parole faite chair, celle qui est écrite par le ministère de l’Esprit, non sur les tables des pierres, mais plutôt sur celles de la chair du coeur (2Cor.3:3,4) Cette Parole qui nous a été annoncée par l’Evangile. Cette Parole qui ne se conforme pas au siècle présent (Rom.12: 1,2)
            Jésus est le même! Il a promis, disant: “Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde” (Mat.28: 20). Comment donc cette arche peut-elle encore être au milieu de nous à ce jour? Ce même Jésus étant monté en haut, a fait des dons aux hommes (Eph.4:10-12) De même que les sacrificateurs transportaient l’arche de Dieu et marchaient devant le peuple dans son pélérinage et ses batailles, aujourd’hui l’église ne peut vaincre ses batailles spirituelles contre les forces des ténèbres ni connaître les voies du Seigneur (dans notre pelérinage vers la patrie celeste) sans que ces hommes oints de l’Esprit du Christ, marchent au-devant du peuple avec le message de la Parole de Dieu dont ils sont porteurs pour l’édification de l’Eglise et le perfectionnement des saints; jusqu’à parvenir à l’unité de la foi et à la connaissance parfaite du Fils de Dieu.
            Et, nous reconnaissons dans leur actuation par l’onction qu’ils auront réçu de LUI-MEME, les trois témoignages de l’arche de l’alliance: la manne qui caractérise le message de l’heure, la Parole de la révélation de l’accomplissement, en son temps, du dessein de Dieu. C’est ici l’aliment pour le peuple de Dieu, car ce n’est pas le peuple qui choisit la nourriture spirituelle qui lui semble bon, mais plutôt Dieu Lui-même qui révèle ce qui est convenable au temps déterminé, en accomplissement de ce qui est écrit (Mat.24: 45) ; la verge fleurie d’Aaron qui symbolise l’onction (Dieu témoignant avec Son homme) qui caractérise le choix du Seigneur, parceque les porteurs de l’arche de Dieu ne sont pas produits de l’intelectualisme réligieux ou ordonnances sacerdotales etc…, car personne ne peut s’atribuer cette dignité de servir Dieu, en-déhors ou contre Sa volonté (Heb.5: 4); les deux tables de la loi ou les commandements de Dieu, écrits avec l’encre de l’Esprit sur les tables du coeur (Heb.8:8-10), par le ministère de la nouvelle alliance, non pas de la lettre (théologie) mais plutôt de l’Esprit, par la révélation qui leur a été confié, pour connaître ces choses qui font l’objet de leur prédication (2Cor.3:5,6 ;1Jn.2:27).
            Tout le reste est I-KABOD! Pour la ruine de l’âme de celui qui parle comme de ceux qui écoutent. Ô, bien-aimés, retournez à la Parole, retournez dans le fondement originel!
            Es.8: 20: “A la loi et au témoignage! Si l’on ne parle pas ainsi, il n’y aura point d’aurore pour le peuple”.
            Aujourd’hui, si vous entendez cette voix qui crie pour vous au temps de la fin, n’endurcissez pas vos coeurs. Répentez-vous pendant qu’il est encore temps et soyez restaurés dans la saine doctrine par la Parole de Dieu. Celle qui demeure INCHANGEABLE, éternellement.
            Vous êtes bienheureux, vous qui entendez ces paroles, si vous les mettez en pratique!
                            Dr. TIAGO MOISÉS

             
MINISTERE DU TEMPS DE LA FIN
Bº Augusto-N’gangula \ Cacuaco
E-mail: tiagomois@hotmail.com
Telephone: 912 52 37 05 / 912 62 82 59/ 924 69 76 16
LUANDA \ ANGOLA

DISTRIBUTION GRATUITE

www.ministeredutempsdelafin