LE FAUX CONCEPT DU LOGOS 
DANS « LES EGLISES DES PROPHETES » AU TEMPS DE LA FIN

         Je dénomme « églises des prophètes », toutes ces églises qui, bien que s’identifiant au Dieu de la Bible et à Son Christ ; se rassemblent portant autour de la personne et du nom de son « prophète » ; fondateur ou précurseur auquel ils s’identifient. 
Je parle des « églises des prophètes », non pas pour cibler singulièrement telle église ou telle autre. Non ! Le concept « église des prophètes » est extensif à toutes ces églises qui, en ce jour de la fin ont leur modèle de foi fondé sur un principe simple et identique à toutes elles, et qui se définit ainsi : « Nous croyons en Dieu et reconnaissons que « untel » est son prophète ». Ce prophète est imposé (ou s’impose lui-même) sur le système d’adoration et à la foi des croyants. A les entendre parler, on a la nette impression que même la foi en Jésus Lui-même aurait du mal à sauver quelqu’un, s’il ne croit pas d’abord au « prophète ». Un culte où le « prophète » nous est présenté  comme le chemin obligatoire qui conduit au salut et à Dieu. Peu importe si ce prophète s’est élevé en Afrique ou aux Amériques, en Asie, en Europe ou dans l’Océanie ; dans « son » église, ses disciples le regardent comme un intermédiaire entre Dieu et les hommes. Voilà
Dans les « églises des prophètes » au temps de la fin, le concept du LOGOS a connu un véritable dérapage. Non seulement nous assistons à une véritable banalisation de la divinité du Christ ; mais aussi à l’apparition des « faux christs », en confirmation de la mise en garde du Seigneur Lui-même lorsqu’Il attirait notre attention sur les signes précurseurs de Sa seconde venue ; donc du temps de la fin.
« Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. »(Mat.24.24)
Oui, les grands prodiges et miracles qui se sont manifestés dans le ministère de certains prédicateurs ont servi des prétextes à l’apparition des nouveaux « fils de l’homme » dans l’Église du Christ. Et, la prédication des « disciples –fanatiques » de ces nouveaux messies, non seulement est un affront contre la Vérité des écritures (je parle de l’Ecriture qui ne peut être annulée par des révélations reçues par des hommes aujourd’hui) ; mais aussi une violence contre notre foi en Ce « Fils Unique », Seul Auteur et Consommateur de notre foi pour le salut.
Malgré les signes puissants qui peuvent accompagner et confirmer le ministère d’un serviteur de Dieu, sachez et retenez que : Dieu ne s’est pas incarné plus d’une fois ; avant ou après L’avoir fait en Jésus de Nazaré. Voilà « LE LOGOS » venu dans la chair.
Dieu était avec Moïse. Il a marché avec Elie et avec Hénoc avant lui. Il était avec chacun de Ses prophètes ; chacun de ses envoyés (Ex.3 :12a ; Jos.1 :5 ; Jer.1 :8).Selon qu’il est écrit : « la main de l’Eternel était avec lui… ».Ou encore :« l’Esprit du Seigneur était sur lui… ». Il était avec Jean-Baptiste et tous les apôtres. Cependant, Il était « EN » Jésus-Christ pour réconcilier le monde avec Lui-même (2Cor.5 :19).
Avant Lui (Le Christ), tous les prophètes qui ont prophétisé sur la terre ont dit : « Ainsi dit le Seigneur ». Mais, lorsque « Le LOGOS » vint sur la terre, Il dit : « En Vérité, en Vérité JE vous le dis ». C’est ici le pouvoir d’infaillibilité de la Parole de Dieu qui S’est Elle-même révélée dans la chair. Personne avant Lui n’a osé dire : « Celui qui me voit, voit le Père » ; ou : « Moi et le Père sommes UN ».
La question que nous devons nous poser est la suivante : Quelqu’un peut-il affirmer dans cette génération : « Celui qui me voit, voit Le Fils de l’homme » ? Ou encore : « Moi et Le Christ sommes UN » ? Non ! À moins qu’il ne soit un insensé… un anti-christ.  Car, en Vérité, LE LOGOS ne s’est plus jamais incarné dans un homme quelconque… dans aucune autre chair. Aujourd’hui, Il (Jésus-Christ) se manifeste avec tous Ses ministres d’Eph.4 :11, qui font fonction d’ambassadeurs du Christ (2Cor.5 :20) ; selon qu’Il a dit : « Celui qui vous reçoit Me reçoit et celui qui me reçoit, reçoit le Père qui m’a envoyé »(Mat.10 :40). Et, tous Ses envoyés qui prêchent ou prophétisent dans Son Eglise ; à l’endroit de Son peuple, disent : « Ainsi dit le Seigneur Jésus ». Mais personne ne peut dit : « En Vérité, en Vérité JE vous le dis ». Seul LE LOGOS (Le Verbe de Dieu) peut parler de cette manière-là. Car, LE LOGOS qui était au commencement avec Dieu ; étant Lui-même Dieu est INFAILLIBLE pour faire cette affirmation. C’est par Lui (LOGOS) que toutes choses ont été créées et rien n’existe en dehors du LOGOS (Jn.1 :1,2). Il est venu dans la chair et a fait cette déclaration : « Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois AI-JE voulu rassembler tes enfants… » (Mat.23 :37). Vous comprenez cela ? Il existait avant de venir dans la chair. Et, quand LE LOGOS est venu dans la chair, la Bible (Parole révélée et écrite) révèle que : « et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du FILS UNIQUE venu du Père. ».Voici Le Fils de l’Homme !
Et, Ce Fils ainsi engendré est selon le témoignage de la Parole en Heb.1 :1-3: L’Héritier de toutes choses. Étant donné que c’est par Lui que Dieu a créé toutes ces choses. Il est le reflet de la gloire de Dieu et l’empreinte de la personne divine. C’est encore  « Le Fils de l’homme » qui soutient toutes par Sa parole puissante et qui est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts (pas enterré dans quelque tombeau que ce soit d’un cimetière quelconque ou mausolée).
Je rends témoignage à ce « Fils de l’homme » qui est d’autant plus supérieur aux anges, et qui a hérité un Nom plus excellent que celui de n’importe quel ange. Ce Fils de l’homme qui est le premier-né de toute la création et que tous les anges de Dieu adorent ; comme l’a sublimement témoigné l’ange qui était avec l’apôtre Jean a Pathmos, et que ce dernier voulait adorer :
« Et je tombai à ses pieds pour l'adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. -Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie. » (Apoc.19 :10)
Méfiez-vous des faux enseignants et de leur levain. Affirmer qu’il y ait eu une autre manifestation du Fils de l’Homme que Jésus ; équivaudrait à affirmer que LE LOGOS serait venu sur la terre dans une autre chair que celle de Jésus. C’est nier Le FILS UNIQUE. Car, s’il y en a plus qu’un, on ne peut même plus parler d’ « UNIQUE ». C’est une aberration !
Quelqu’un m’a dit : « nous nous croyons que la divinité s’est incarné dans notre prophète … Il est l’absolu dans notre âge ». Ecoutez, chers amis, vous avez le droit de croire tout ce que vous voulez. D’ailleurs, on retrouve cette croyance-là en l’absolutisme du prophète dans beaucoup des « églises prophétiques »  qui se sont déviés de la simplicité de la Parole, pour l’interpréter à leur propre manière. Là où tous les fanatiques regardent leurs « prophètes » comme des incarnations de Dieu.
On entend donc par-ci, par-là des gens affirmer : « Jésus a encore foulé de ses pieds la terre et a été vue dans les rues de l’Amérique… ». Ou encore :« Jésus est né une seconde fois en Afrique… », «Aujourd’hui Jésus ne manifeste dans le monde que par untel ou untel autre ; Son unique envoyé en qui vous devez croire si vous voulez être sauvé… », Etc.  J’aimerais bien moi-même être anathème et séparé du Christ ; pour vous croire aussi, mais CE N’EST PAS VRAI ! Aussi, souffrez que je vous dise que c’est anti-christ. C’est ici LE MENSONGE pour la séduction dont parlait Jésus-Christ en Mat.24 :24 !
Car, les élus savent que l’ « Absolu » : c’est « Celui » (pas « ceux ») en qui repose toute la plénitude de la divinité corporellement.
Le Seigneur Lui-même, parlant de sa seconde venue, a promis : « Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi. » (Jn.14.3)
Quelle est donc cette seconde venue du « Messie » dont le but serait autre que l’enlèvement ? C’est contraire à la Parole. Et voici ce que Le Seigneur a dit :
« Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant: C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. (…)Si quelqu'un vous dit alors: Le Christ est ici, ou: Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance ». (Mat.24 :4, 5, 23-25)
Oui, nous ne pouvons ; ni devons croire en ces interprétations particulières de la prophétie biblique par des gens dépourvus d’entendement. Car, à cela que Le Seigneur Jésus faisait référence, lorsqu’Il dit : « Voici, je vous l'ai annoncé d'avance »  

--------------------------------------