L'ESPRIT DE PRÉSOMPTION

Jui.16: 20: "Et il se réveilla de son sommeil, et dit: Je m'en tirerai comme les autres fois, et je me dégagerai. IL NE SAVAIT PAS QUE L'ÉTERNEL S'ETAIT RETIRE DE LUI."

Quelle leçon peut-on encore tirer de la folie temporaire de Samson? En sortant de sommeil profond dans lequel l’avait plongé Delila, Samson était encore convaincu de la victoire: «Je m'en tirerai comme les autres fois et je me dégagerai. » Samson aurait-il pensé que Dieu peut honorer celui qui Le méprise? Pas du tout! Il présumait ainsi... mais en réalité: IL NE SAVAIT PAS QUE L'ÉTERNEL S'ETAIT RETIRE DE LUI.
         Considérons maintenant que c'est la même chose qui se passe dans la relation entre Dieu et Son peuple aujourd'hui! Combien sont ceux qui ont  méprisé la doctrine du Christ et fait naufrage à la foi, mais continue à croire que le Seigneur est toujours au milieu d'eux? Or, ceci arrive justement à cause de l'influence d'un mauvais esprit: celui de la PRESOMPTION.
Oui! Cette PRESOMPTION (ou prétention) empêche les hommes de discerner leur véritable condition spirituelle, et les plonge dans une autojustification inculquée par la fierté et l'orgueil de l'esprit. Comportement qui se justifie par une haute opinion que l’on a faussement de soi-même. Or, "L'arrogance précède la ruine, Et l'orgueil précède la chute."(Prov.16: 18)
C'est ce qui s'est passé avec Samson quand il se réveilla de son profond sommeil ce jour-là! C‘est aussi la même chose  qui arriva dans la période antérieure à la première venue du Seigneur Jésus-Christ. Lorsque ce mauvais esprit aveugla Israël et empêcha les gens de reconnaître la Vérité. Dieu a envoyé son ange Jean-Baptiste avec le message de la repentance pour "aplanir les voies du Seigneur." Pourquoi? Encore une fois, Israël avait abandonné le chemin de Dieu. Ils ont annulé la parole de Dieu au profit de leurs traditions. La nouvelle forme d’adoration ou culte n’était plus que simple hypocrisie religieuse (Mat.15 :3-9). Malgré cela, ISRAËL CROYAIT ENCORE QUE L'ETERNEL ETAIT AVEC EUX. D’où, la censure du prophète de Dieu
Mat.3 :7-9: "Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? Produisez donc du fruit digne de la repentance, et ne prétendez pas dire en vous-mêmes: Nous avons Abraham pour père! Car je vous déclare que de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham."
Ce qui été c'est ce qui sera! Aujourd'hui, à la veille de la seconde venue du Seigneur, la fierté et l'orgueil de l'esprit sont clairement manifestés dans L'ESPRIT DE LAODICEE qui caractérise une église vaincue par la présomption.
Apoc.3: 17: "Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu"

Quoi donc? Les catholiques ont abandonné la doctrine primitive de la foi chrétienne et sont tombés dans l'idolâtrie et le paganisme romain, dans un mélange du mysticisme mythologique avec la nécromancie; les protestants tombèrent à leur tour dans  un dogmatisme à multiples facettes, en fonction de la dénomination et la sagesse charnelle de leurs chefs spirituels ; les pentecôtistes, à leur tour, apporté toutes sortes des «feux étrangers» sur l'autel ; les branhamistas se sont déviés de la révélation et sont tombés dans l'idolâtrie du prophète élevé au-dessus de tous et adoré comme si d’un sauveur il s’agissait... le temps me manquerait pour en parler en détails. Cependant, chaque religion ou église pense (comme Samson) être plus forte ... meilleure que les autres. Ce qu’ils ne savent pas, c'est que LE SEIGNEUR S’EST DEJA RETIRE. Car, chacune d'elles a brisé le pacte de Dieu, en rejetant le commandement du Seigneur ; tel qu’il a été donné dès le commencement.
Et les intelligents savent qu’IL SE TIENT A LA PORTE ET FRAPPE à travers le message de la restauration que nous annonçons en ce temps de la fin, et dont le seul but est la reconquête de la foi primitive pour le renouvellement de l'alliance avec Dieu ; mais non pas l'adhésion à une nouvelle église ou dénomination naissante en ce temps de la fin.
Apoc.3: 20: " Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi."

-------------------------------------------