L'ÉPOUX ET L'AMI DE L'ÉPOUX


“Jean répondit: Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit: Je ne suis pas le Christ, mais j'ai été envoyé devant Lui. CELUI À QUI APPARTIENT L'ÉPOUSE, C'EST L'ÉPOUX; mais l'ami de l'Époux qui se tient là et qui L'entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l'Époux: aussi cette joie qui est la mienne , est parfaite. Il faut qu'Il croisse, et que je diminue. Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous; celui qui est de la terre est de la terre, et il parle comme étant de la terre. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous." (Jn.3:27-31)  


       Je suis venu pour rendre témoignage à la vérité, afin que tous ces élus que Dieu a choisis dès le commencement pour le salut, ayant reçu de Lui, l'amour de la Vérité qu'enseigne le Saint-Esprit sur les prédicateurs suscités en cette heure de la fin selon la promesse, en accomplissant du Grand Dessein de Dieu (Es.59:21), apprennent en ce qui concerne tous les vrais serviteurs de Dieu envoyés au service de l'Église de Son Christ, à ne pas aller au-delà de ce qui est écrit en concevant de l'orgueil pour un instrument de Dieu contre d'autres (1Cor.4:6,7). C'est ici où agis le mystère de l'iniquité qui opère déjà pour la séduction de l'Église, en cette dernière heure de la fin, où plusieurs anti-christs se sont levés au milieu de nous et par des fausses interprétations de la Parole, ont engendré des faux messages de l'évangile qui ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible et nous ont présentés d'autres Jésus. Si bien que les âmes mal affermies dans la Parole de Vérité qui adorent dans ces milieux, ont fini  par recevoir un autre esprit (l'esprit de l'homme auquel ils s'identifient au lieu de l'Esprit de Jésus-Christ qui assiste et console la vraie Épouse – Phil.1:19b), se sont égarés dans leurs propres pensées et leur cœur dépourvus d'intelligence (c'est-à-dire: foi sans discernement) a été plongé dans les ténèbres. S'attirant de ce fait, la colère, le jugement et la condamnation divine, selon ce qui est écrit (Rom.1:18-23, 28-32). Car, à la lumière du premier et du plus grand de tous les commandements de Dieu, il n'y a rien de plus abominable et blasphématoire qu'un homme puisse faire, que de changer la Vérité de Dieu en mensonge, en adorant et servant une créature à la place du Créateur. Ce Dieu Unique a dit à Son peuple de toutes les générations: "Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face… Car, Je suis un Dieu jaloux… " (Ex.20:1-5).
       Chaque fois que des hommes charnels et sans discernement s'approche d'un prédicateur véritablement envoyé de Dieu, portant la véritable semence de la Parole de Dieu, ils se meurent d'admiration et tombe dans le fanatisme aveugle; dans le cas où cet homme de Dieu n'est pas, par eux, rejeté. C'est la même réaction que l'apôtre Jean eut devant l'ange de Dieu qui lui transmettait les véritables paroles de Dieu (Apoc.22:6-9). Et tel cet ange du Seigneur, moi aussi je me tiens en ce jour devant l'Église du Christ, au nom de tous ces serviteurs qui m'ont précédé à l'œuvre pour vous dire la même chose: Gardez-vous de faire telle chose, chers frères! Adorez Dieu et Dieu seul (Apoc.22:6-9). Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel.Et, étant de la terre, il parle comme de la terre: il ne sera jamais égale, ni comparable à Celui qui vient d'en-haut. Car, il est écrit que Celui qui vient du ciel est AU-DESSUS DE TOUS. Aussi Jean-Baptiste protesta-t-il devant Israël et tous ceux-là qui se sont approchés de Dieu par son témoignage: Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit: Je ne suis pas le Christ, mais j'ai été envoyé devant Lui. Cela va sans dire, car nous ne rendons pas témoignage de nous-mêmes (je m'identifies aux serviteurs de Dieu, croyant de tout cœur être l'un d'eux, même si cela n'est pas l'avis de ceux-là qui nous regardent comme menteurs et usurpateurs), mais plutôt du Seigneur Jésus-Christ: Voici L'ÉPOUX À QUI APPARTIENT L'ÉPOUSE. C'est Lui que nous présentons à l'Église, dans notre prédication. Exactement comme Eliezer rendit fidèlement témoignage d'Isaac auprès de Rebecca.
       Il est écrit dans les prophètes: "À la loi et au témoignage! Si l'on ne parle pas ainsi, il n'y aura point d'aurore pour le peuple".  Point d'aurore, c'est-à-dire: point de lumière pour ces adorateurs qui tombent ainsi dans d'épaisses ténèbres (Es.8:20-22). Or, dans la loi qui contient l'ombre des choses à venir, il est dit que "tous les prophètes ont prophétisé par l'Esprit de Christ (et non d'un homme)  qui était en eux" (1Pi.1:10,11); et ont tous rendu témoignage de Lui selon l' "Ainsi dit le Seigneur" (et non pas l'ainsi dit Moïse), lorsque la Parole de Dieu leur fut dirigée particulièrement à chacun d'eux.Cette loi qui nous présente un Seigneur Unique élevé en adoration au milieu de Son peuple (car nous ne trouvons nullement une représentation des plusieurs divinités dans le propitiatoire du lieu Très Saint), nous est confirmée, premièrement par le Seigneur Jésus-Christ Lui-même (Lc. 24:25-27; Jn.5:39,40, etc.), et ensuite par le témoignage des apôtres (Jn.1:45; Act.2:36, 4:12, etc.).
       La véritable église édifiée sur le fondement des apôtres et des prophètes, ne peut nullement s'éloigner de ce témoignage unique qui caractérise le vrai Évangile de Christ selon le message de la Parole de Dieu, qui dans beaucoup des dénominations religieuses a été substitué par des messages exaltant des hommes. Si bien que la gloire de ces hommes a finit par éclipser la propre gloire du Seigneur Jésus-Christ à l'entendement de beaucoup des ces enfants spirituels qui n'ont pas l'expérience de la Parole de justice, et qui ne savent juger ce qui est bien et ce qui est mal. La nature nous ne enseigne-t-elle pas que, lorsque un astre laisse sa position habituelle pour se placer entre le soleil et la terre, il devient un voile qui cache à la terre la lumière du soleil donnant lieu à un ECLIPSE qui plonge la terre dans l'obscurité? Donc, en disant: Je ne suis pas le Christ, mais j'ai été envoyé devant Lui. Jean confirme ce que la Bible dit, non seulement de Lui, mas de tous les autres "hommes" envoyés de Dieu, comme serviteurs du Christ. Et, qui ne sont pas eux-mêmes des sources de lumière, mais plutôt des témoins de cette Lumière véritable qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme (Jn.1:6-9). Mais, aujourd'hui dans nos cultes, combien d'entre ces serviteurs ont-il été placés entre Dieu et Son peuple; abandonnant la position de serviteur pour prendre celui du Christ dans des églises, au point d'éclipser totalement le Soleil de justice aux yeux et à l'entendement des adeptes? C'est ici la leçon de l'éclipse du Soleil! Dans certains mouvements, cette éclipse est totale; dans d'autres tendances elle est partielle, cependant un dénominateur commun: L'idolâtrie triomphante dans l'Eglise! Voilà l'abomination de la désolation placée dans le lieu saint qui se dessine!
       Or, le Saint-Esprit nous répète en ce jour, à travers cette prédication: "Celui à qui appartient l'épouse, c'est l'Époux". Dans les saintes écritures, comme nous le confirme entre autres  Mat. 25:1; 2Cor.11:2, etc. il n'est nullement question des "époux", comme s'il s'agissait des plusieurs, mais plutôt d'Un Seul, auquel la véritable église est fiancée jalousement par la prédication de tout vrai serviteur de Dieu.
       Parlant de l'Époux, je tiens à attirer l'attention des élus sur une chose: les huissiers juifs rendirent témoignage en ce jour-là disant: "Jamais homme n'a parlé comme cet homme-là". Car, dans la vérité, ce n'était nullement un homme qui parlait, mais plutôt  Dieu caché sous un voile humain qui Lui servait de tabernacle ou temple. Cependant, en aucun jour de sa chair, Jésus de Nazareth n'a nullement cherché à s'égaler à Dieu; mais S'est assumé plutôt comme un serviteur recherchant uniquement la gloire de Celui qui L'a envoyé (Jn.7:16-18; 8:50a). Après Sa mort et résurrection, Il a été élevé au-dessus de toutes choses (voir le type de Joseph en Egypte à la sortie de la prison), a reçu une épouse qu'Il s'est acquis par Son propre sang et par conséquent, le SEUL NOM qui est au-dessus de tout; afin qu'en CE NOM UNIQUE tout genoux fléchisse et que toute langue confesse (Phil.2:6-10).
       Tel n'est pas le cas des autres serviteurs de Dieu au service de Son peuple. Aucun de ces prophètes de Dieu n'est ressuscité des morts jusqu'à ce jour. Aucun de ces justes qui nous ont précédé n'a JAMAIS été élevé dans la gloire: se tenant devant le trône de Dieu; à côté du Christ… Aucun d'eux, bien qu'étant clairement victime de la mauvaise interprétation de la part de ces hommes charnels qui se glorifient en leurs noms, ne reviendra pour corriger quoi que ce soit de ce qu'ils ont dit ou fait en leur temps. Aucun d'eux ne reviendra pour chercher qui que se soit. Les prophètes de Dieu ne sont pas des esprits, mais plutôt des hommes tirés de la terre et placés au service de l'Église. Voilà ce qui est écrit dans la Parole. Or, UN SEUL est l'ESPRIT VIVIFIANT; il n'y a qu'Un seul qui était, qui est et qui sera: JÉSUS-CHRIST! C'est Celui-là dont nous attendons tous la venue.  Seul ceux-là qui ont reçu Son Esprit à Lui,  peuvent se glorifier de Lui appartenir et espérer prendre part à l'enlèvement (Rom.8:9b,14). C'est alors qu'il y aura des pleurs et des grincements des dents pour tous ceux qui, bien que reconnaissant Jésus-Christ comme Seigneur, marchent selon l'homme et non selon l'Esprit; selon qu'il est écrit: "Maudis l'homme qui confie en l'homme".
       Tous ces hommes de Dieu ont reçu un don de Celui qui détient toute la PLENITUDE dans toutes les générations: Jésus-Christ. Comme "amis de l'Époux", ils ont fait fonction d'ambassadeurs du Seigneur auprès de Son Épouse, qui est Son Église et Son corps. Peu importe la grâce particulière et excellente qui a reposé sur certains de ces instruments ("hommes" tirés de la terre et non venus du ciel) pour la circonstance...; c'est pour accomplir un dessein déterminé de Dieu auprès de l'Épouse de Son Christ, l'héritier de toute chose. Ces hommes ainsi appelés, selon le dessein de Dieu: ce sont là les amis de l'Époux qui se tiennent dans Sa présence et L'assistent dans la préparation de Son épouse. Ils se réjouissent d'entendre la voix de l'Époux qui vient du ciel par l'"Ainsi dit le Seigneur" qui leur est adressé. Que ce soit dans le cas des anges (messagers) célestes ou terrestres, ils ont à peine reçu une commission, tout comme Eliezer a été mandaté par Abraham auprès des siens pour chercher une épouse pour Isaac (et non pour lui-même); ainsi en est-il de tous les autres hommes qui ont été envoyé auprès de l'épouse pour rendre témoignage de l'Époux.
       Selon ce qui est écrit en Act.10:40-43: la prédication de l'Évangile est réservée, non pas à tous, mais seulement  aux témoins choisis d'avance par Dieu. Maintenant aux versets 42 et 43, il est dit: "Et JESUS NOUS A ORDONNE DE PRECHER ET D'ATTESTER QUE C'EST LUI QUI A ETE ETABLI PAR DIEU JUGE DES VIVANTS ET DES MORTS. Tous les prophètes rendent de LUI le témoignage que quiconque croit en Lui reçoit par SON NOM le pardon des péchés". N'a-t-Il pas dit: Allez et faites de toutes les nations MES disciples"? Aussi l'Esprit de Dieu en nous vous déclare solennellement: CELUI À QUI APPARTIENT L'ÉPOUSE, C'EST L'ÉPOUX.
              Méditez attentivement les paroles du Seigneur en Lc.17:7-10 et vous comprendrez pourquoi l'Esprit du Seigneur qui témoigne en moi s'oppose vigoureusement aux cultes des prophètes dans les églises. Tous ces serviteurs dans lesquels vous vous glorifiez, ne méritent aucune reconnaissance anticipée du Seigneur: "Doit-Il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné"? Il faut qu'ils attendent jusqu'à ce que le nombre de leurs compagnons de service soit complété; alors, ceux qui auront servi fidèlement Leur Seigneur et Maître, en faisant se qu'ils DEVAIENT faire, se lèveront au jour de Son avènement pour recevoir la part qui leur est réservée à l'héritage commun de tous les saints (Dan.12:13). Aussi, la joie de ces serviteurs "amis de l'Époux" qui se tiennent devant Lui est parfaite.
     Peu importe ce que vous pouvez penser d'eux,  ils ont à peine fait ce qui leur était ordonné. Ce sont des serviteurs INUTILES qui ont fait exactement ce qu'ils DEVAIENT faire en accomplissement de ce qui est écrit dans le Conseil de Dieu. S'il est vrai que leur témoignage vous a conduit à la connaissance du Vrai Dieu; c'est au Seigneur et non à ces hommes que doit revenir la gloire, l'honneur et l'adoration aux siècles des siècles.
       "Il faut qu'Il croisse, et que je diminue". Cela signifie ceci: que ce soit dans le cas de Jean-Baptiste, ou en ce qui concerne tous ces instruments de Dieu, envoyés devant Lui, comme témoins de la Lumière auprès de Son Épouse; il faut absolument que la foi, la confiance et l'espérance que vous placez dans ces hommes diminuent. Car, aussi longtemps que tous ces noms qui se font entendre dans les églises (les noms des fondateurs, leaders spirituels… qui incarnent la vérité dogmatique d'un groupe religieux déterminé), ainsi que ces faux cultes qui les exaltent ne disparaîtront pas parmi vous, le Vrai Époux ne saura être élevé à Sa gloire véritable. Et Jésus-Christ se tiendra toujours à la porte de vos églises et non dans vos cœurs.
        Daniel après avoir reçu la révélation du secret de Dieu pour le faire connaître à Nabuchodonosor, loua le Dieu des cieux à qui appartient la sagesse et la science des mystères et la lumière de la Vérité. L'Unique qui révèle ce qui est profond et caché; qui connaît ce qui est dans les ténèbres (Dan.2:19-22, 27-30; Es.46:9-11). De l'éternité d'où nous sommes venue (nous qui avons été connu d'avance, appelés selon le dessein de Celui qui nous a prédestinés pour le salut) à l'éternité où nous allons, tout celui qui a en lui le don de la vie éternelle bénis le NOM UNIQUE DU SEIGNEUR.
       En ce qui concerne principalement ce temps de la fin dans lequel nous vivons et, où tous les mystères de Dieu sont dévoilés, la révélation du Conseil de Dieu, n'est nullement due au mérite d'un homme; à l'intelligence extraordinaire, à la sagesse ou sainteté d'un prédicateur… mais plutôt à l'accomplissement de la promesse prophétique. Dieu n'a-t-il pas dit à Daniel: "ces paroles seront tenues secrètes et scellées JUSQU'AU TEMPS DE LA FIN"? N'a-t-Il pas dit aussi que la connaissance augmentera, mais que entre-temps aucuns des méchants ne comprendrait. Il en sera infailliblement ainsi. Aussi, comprenant tout ce que le Seigneur a promis et qu'Il en train d'accomplir au milieu de nous, nous bénissons et rendons grâce au DIEU FIDELE. Conscients aussi, qu'aucun des méchants ne recevra notre témoignage, parce qu'il est écrit qu'ils ne comprendront pas. Comme quoi: Dieu fait grâce à qui Il veut et endurcit aussi qui Il veut.
       Plusieurs fois on a essayé de faire pression sur moi en disant: "Vous prêcher la Vérité…, mais vous n'aimez pas faire mention dans votre prédication de untel ou un tel autre…". Si bien qu'à la fin Satan frustré se lève à travers ces mauvaises langues par la calomnie pour m'accuser de imitateur, usurpateur, etc. Mais voici ma défense: CELUI À QUI APPARTIENT L'ÉPOUSE, C'EST L'ÉPOUX. Comme témoin choisis d'avance par la grâce de Dieu, Il m'a ordonné de prêcher EN CE NOM UNIQUE.
       Au beau milieu de cette grande apostasie qui a plongée le monde dans d'épais ténèbres spirituels, je crois selon la promesse divine à l'existence d'une Église de la grâce qui évolue dans toute la Vérité, loin de mensonges de toutes genres érigés en doctrines par des esprits trompeurs qui parlent au milieu de nous. Une Église-Épouse glorieuse et qui ne plie pas les genoux devant la fausse adoration, parce qu'ayant compris qu'AUCUN MENSONGE NE VIENT DE LA VÉRITÉ. Quant à moi, je préfère mille fois être rejeté et regardés comme menteur, plutôt que d'être exalté à une position qui ne m'appartient, ni ne me conviens.  Car, CELUI À QUI APPARTIENT L'ÉPOUSE, C'EST L'ÉPOUX.  À Lui donc SEUL soit la gloire, l'honneur et l'adoration dans les véritables églises des saints. Chers frères, GARDEZ-VOUS DE L'IDOLATRIE!
       Que Dieu vous bénisse!                                
Dr. TIAGO MOISÉS


__________________________________________
MINISTERE DU TEMPS DE LA FIN
Bº Augusto-N’gangula \ Cacuaco
E-mail: tiagomois@hotmail.com
Téléphones: 912 52 37 05 / 912 62 82 59  / 924 69 76 16
LUANDA \ ANGOLA
DISTRIBUTION GRATUITE
www.ministeredutempsdelafin