LA DOCTRINE DU CHRIST: THÉOLOGIE OU REVELATION?


Il est écrit dans les prophètes: “Ils seront tous enseignés de Dieu. Ainsi quiconque a entendu le Père et a reçu Son enseignement vient à Moi”.(Jn.6:45)


E

n ce temps de la fin, nous assistons à une systématisation intellectuelle rigoureuse de l’ Evangile, en ce qui concerne surtout la prédication ou l’interprétation de la Parole de Dieu. La théologie des religions a fini par convaincre les sages et intelligents de ce monde que personne ne peut avoir la capacité d'interprétation de la Parole de Dieu, sans passer au préalable par une formation académique. A tel point qu’à ce jour, la direction de l’église - qui s’est convertie en une institution humaine – est devenue l’affaire de l’élite intellectuelle qui occupe le plus haut niveau dans la hiérarchie religieuse, alors que la multitude des fidèles est subjuguée et dominée par leur philosophie. Cette conception de l’évangile a placé ironiquement la sagesse et l’intelligence charnelle au-dessus de l’inspiration divine qui, elle, caractérise les oints du Christ. Contrariant ainsi ce que la Bible enseigne à ce sujet (2Cor.3:5,6)

            Il y a même des organisations religieuses qui enseignent qu’à ce jour, Dieu ne parle plus par l’intermédiaire des prédicateurs inspirés et que par conséquent, la seule solution pour parvenir à la connaissance de la vérité afin d’hériter la vie éternelle se trouve dans les études bibliques. Affirmer cela c’est se faire identifier comme faux-prophète à la lumière de la Parole de Dieu que l’on contrarie.
            Si aujourd’hui, dans les religions des hommes, du ministre du culte au simple prédicateur, la  direction de l’église est produit obligatoire d’une instruction théologique, la vraie Eglise de Christ –  le petit troupeau à qui a été donné de connaître les mystères du Royaume des cieux – ne se conforme pas à une telle conception. Car, il est notoire que le Seigneur Jésus a dit que, ces choses relatives au salut, Dieu les a cachées aux yeux des sages et intelligents et les a révélées aux petits enfants.
Qui sont donc ces “petits enfants?” Sinon ces pauvres en Esprit, choses folles, faibles, méprisées et qui ne sont pas. Ce sont eux, les pionniers de la proclamation de l’évangile du Royaume de Dieu, qui ont jeté le fondement sur lequel est édifiée la véritable Eglise du Dieu vivant; et qui par leurs enseignements, confondirent le monde et anéantirent dans leur génération , la sagesse des sages et l’intelligence des intelligents. Et dans leur action? Ils étaient tous des hommes inspirés et agissant de la part du Seigneur par la révélation du Saint-Esprit. Si le Fils ne fait rien de Lui-même, sinon ce qu’Il voit faire au Père (Jn.5: 19), à combien plus forte raison les disciples ou serviteurs du Fils de Dieu? Si Dieu depuis les temps anciens n’a jamais fait recours à un sage ou intelligent selon la chair pour révéler l’accomplissement de Son dessein au temps déterminé, pourquoi Le fera-t-Il aujourd’hui, Lui dont les voies sont immuables?
            Considérez les prophètes de l’ancienne alliance, ainsi que les apôtres de la nouvelle dans l’âge primitif: ils étaient pour la plupart d’entre eux, des illettrés qui, même pour écrire leurs propres épîtres ou messages, recourraient à l’aide de quelqu’un d’autre qui savait le faire. Et dans des rares cas où Dieu aurait choisit un homme comme Moise ou Paul, Il l’appelle toujours en dehors de son monde religieux, le brise – quarante ans dans le cas de Moise – et en fait un vase nouveau, comme Paul lui-même le reconnaît (Phil.3: 2-9).
            La Bible ne nous présente-t-elle pas Jésus comme étant le modèle parfait? Mais, Qui était-Il donc? Un grand théologien de Son temps? Loin de là! Seulement un Homme oint du Saint-esprit qui s’est démarqué de la philosophie religieuse de Son époque et pour cela, fut trop contesté et à la fin rejeté par Ses contemporains, théologiens, qui Lui niaient l’autorité d’interprétation des Ecritures, sous prétexte qu’ Il était un homme sans instruction appropriée (Mc.6: 2,3; Jn.7: 15). La même chose est arrivée à Ses disciples (Act.4: 13) Et encore… continue de nos jours.
            Ils – les sages de ce temps-là – ont oublié une chose: l’assurance qui caractérisait Jésus et Ses disciples venait de l’Esprit de Dieu par l’onction qui travaillait en eux. C’est pourquoi LA DOCTRINE DE JÉSUS ETAIT – et continue à être – DIFFERENTE de celle des scribes et docteurs de la loi. Ceux de l’âge primitif, comme ceux que nous reconnaissons aujourd’hui dans la peau des “théologiens”.

            Entre-temps, la Bible nous enseigne que, pendant que ces “sages” ne comprenaient pas Son discours et se scandalisaient de Ses paroles, les gens du peuple par contre L’écoutaient avec plaisir, admirant Sa doctrine. Cette réaction contradictoire nous laisse entendre deux choses:

  1. Que Jésus ne s’exprimait pas à base d’une excellence de langage, mais plutôt, si facilement que des hommes sans aucune instruction pouvaient Le comprendre sans difficulté et croire sans recourir à une encyclopédie ou un dictionnaire des saintes écritures;
  2. Et si les sages et intelligents juifs ne Le comprenaient pas, alors qu’ Il s’exprimait dans la langue de Son peuple? Ceci signifie que la connaissance d’une langue n’est pas facteur dominant dans la connaissance de la vérité. Au contraire de ce qu’enseigne ceux qui s’appuient  sur les traductions et la connaissance des langues des textes originaux  comme fondement essentiel de la vérité originelle.

Aujourd’hui, je suis venu pour rendre témoignage à la vérité. Parce qu’elle est la lumière des hommes et en elle se trouve la vie. Afin que de l’obscurité qui couvre la terre (ténèbres spirituelles), vous puissiez voir resplendir la gloire du Christ qui se lève sur nous par l’éclat de l’Evangile de vérité, et que vous vous teniez débout dans la foi véritable le jour de Son avènement. L’honneur est donc pour ceux qui ont un bagage intellectuel suffisant pour étudier la Bible? Non! Pour ceux qui ont des oreilles pour entendre ce que l’Esprit dit (par nous) aux églises. Voici le choix des vainqueurs.
La théologie est lettre d’homme. Morte, elle transmet la mort à ses disciples et falsifie la vérité. Mais l’Esprit en nous vivifie la Parole afin de vous préparer en ces temps de la fin, à la rencontre du Seigneur Jésus-Christ qui revient bientôt et ne tardera pas.
A l’approche de cette glorieuse promesse, l’exemple de ce qui est arrivé en Israël qui en son temps attendait le Messie promis dans les écritures qu’ils méditaient jour et nuit est éloquent pour notre instruction. Nous qui attendons Sa seconde venue. Dieu leur a fait la promesse par les prophètes, depuis  Moise jusqu’à Malachie. Ce dernier mort, il n’est plus apparu en Israël un homme envoyé de Dieu jusqu’à Jean-Baptiste. C’est à cette époque que pour manque de révélation, Israël se corrompit. Du milieu d’eux s’élevèrent des gens qui se mirent à systématiser l’instruction de la loi au peuple, dans une rigueur qui éloigna le peuple de la hiérarchie sacerdotale, qui se mit à dominer sur le troupeau. Des sectes comme pharisiens, saducéens etc. naquirent du judaïsme et annulèrent le commandement de Dieu au profit des  commandements d’hommes qui dirigeaient charnellement ces sectes et en s’appuyant sur leurs traditions. Ils enlevèrent la clef de la connaissance et empêchèrent le peuple de reconnaître le Messie au jour de Sa manifestation. Ils Le rejetèrent parce qu’Il n’est pas venu en accord avec leur philosophie ou l’idée que chacune de leurs religions se faisait du CHRIST. Ils le nièrent parce qu’Il n’appartenait à aucun rassemblement ou conseil religieux connu de Son temps. Pourtant, IL EST VENU EN ACCORD AVEC LA PAROLE DE DIEU ET TOUS CE QUE LA PROPHETIE DISAIT DE LUI.
De la même manière que la religion d’Israël constitua par le passé, un voile qui cacha au peuple la révélation de la vérité, aussi les choses se répètent-elles à ce jour par le même mensonge. Et derrière tout ceci: Satan! Il y aura des pleurs et grincements des dents en ce jour que pourtant tous attendent. Repentez-vous pendant qu’il est temps.

Il est écrit: Ils seront tous enseignés de Dieu!  Crois-tu cela? Jér.6:16-17.

Heureux l’homme qui accepte la correction!

Dr. TIAGO MOISÉS ___________________________________________

MINISTERE DU TEMPS DE LA FIN
Bº Augusto-N’gangula \ Cacuaco
E-mail: tiagomois@hotmail.com
Tel.: 912 52 37 05 / 912 62 82 59/ 924 69 76 16
LUANDA \ ANGOLA

DISTRIBUTION GRATUITE

www.ministeredutempsdelafin.org