Le corps et les aigles

Quoi donc? Le Seigneur m’a appris quelque chose de capital sur ce que je viens de dire. Ecoutez ces paroles: “Où sera le corps, là s’assembleront les aigles”. Ceci a rapport avec Christ, notre pâque, l’agneau immolé (le corps) et les vrais croyants (les aigles). L’aigle est un oiseau qui mange essentiellement de la viande fraîche tandis que ses petits se régalent du sang (Job 39:33). Une fois son régal terminé, il s’envole avec ses petits vers sa demeure, dans les rochers; dans les hauteurs, au sommet des montagnes. Là même chose arrive lorsque surgit le messager de l’heure, les vrais adorateurs s’approchent et se régalent de ce pain de vie; la nourriture donnée en son temps et qui subsiste jusqu’à la vie éternelle: LE MESSAGE DE L’HEURE. C’est seulement cette parole-là qui leur donne le droit de devenir enfants de Dieu dans leur génération ou ère. Ces vainqueurs s’envolent donc avec leur messager vers la gloire et se reposent en Christ, notre rocher.
Remarquez maintenant une chose: lorsque les aigles s’envolent, d’autres rapaces de la même espèce viennent à leur tour se poser LÀ OÙ LE CADAVRE EST DÉJÀ EN PUTREFACTION pour en manger les restes. Telle cette manne du jour précédent que les insensés tentait de conserver. Vous voyez cela? Ce sont des VAUTOURS. Ils viennent eux pour manger ce que les aigles ont laissé. Alors que si des vrais aigles étaient révélé en ce jour-là, ils iront certainement à la recherche du corps frais, la nourriture du jour. Nous avons de ces vautours-là dans tous les âges. Ce sont ceux qui, après le départ du messager, cherchent désespérément à s’accrocher à sa personne; déforment son témoignage et cherchent à se faire aussi un nom dans le monde: c’est cela l’organisation religieuse. C’est comme ça que notre âge qui n’a pas échappé à cette règle a vu naître le branhamisme. En ce moment, l’instrument de Dieu se voit collé “à titre posthume” le pompeux titre de “fondateur” de la religion naissante et bientôt tout devient pourrit. On se creuse des citernes crevassées pour essayer de conserver les flaques d’eaux sales des doctrines souillées. Et les vrais enfants de dieu ne tardent pas à se rendre compte que cette nourriture-là n’est plus saine. Que font-ils alors? ILS ABANDONNENT LE CAMPEMENT ET SE DIRIGENT VERS LE NOUVEAU LIEU INDIQUÉ PAR DIEU. Amen!
Une lecture d’Act.20:29-30 peut nous aider à mieux comprendre la vérité que nous défendons ici. Paul, en premier messager de l’Eglise des nations dit aux anciens:
Je sais qu’il s’introduira parmi vous, APRES MON DEPART – notez cela! -, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, et qu’il S’ELEVERA DU MILIEU DE VOUS DES HOMMES QUI ENSEIGNERONT DES CHOSES PERNICIEUSES, pour entraîner les disciples après eux”.
Cela devient clair maintenant. Ces hommes (serviteurs) qui renversent les voies du Seigneur, on les trouve où? Parmi ceux-là même qui ont reconnu l’envoyé du Seigneur et auront reçu la parole de son témoignage. Et qui sont-ils? Sinon ceux-là QUI S’ELEVENT DU MILIEU DES AUTRES; les CONDUCTEURS; CEUX-LÀ QUI SE METTENT À ENSEIGNER CE MESSAGE AUX AUTRES. Non pas parce qu’ils ont été appelés par le Seigneur pour le faire, mais plutôt parce qu’à force d’habitude, de lecture ou d’interprétation des brochures de prédications de l’homme de Dieu, ils ont fini par se convaincre en eux-mêmes qu’ils pouvaient s’arroger la dignité de devenir prédicateur, en servant Dieu contre Sa volonté (Heb.5:4). Ils ont mis fin à Eph.4:10-11 et au ministère de l’Esprit. Ils ne reconnaissent plus les dons du Christ. Dans leurs réunions ILS CHOISISSENT EUX-MÊMES L’HOMME QUI LEUR CONVIENT pour les paître. Voici pourquoi j’ai dit que nous sommes butée à une nouvelle forme de théologie caractéristique de ces groupes. Ils se sont imposés par la fraude aux âmes mal affermies. Voici pourquoi j’exhorte ces gens à abandonner la chaire. C’est par amour que je dis ceci. On n’aide pas Dieu. Seul, Il est puissant pour accomplir Son œuvre et pour ce faire, Il se sert de l’homme de Son conseil. Pas de celui que le peuple se choisit. Comme Saul. Non!
Paul, en messager avertit – comme l’était aussi le Frère Branham – savait pertinemment bien qu’après son départ, des gens “transformeront” ou “renverseront” son évangile. Seulement pour empêcher les croyants de voir Celui qui en est l’Esprit: JESUS-CHRIST (Apoc.19:10). Et figurez-vous aussi que le messager a clairement indiqué le motif qui pousserait ces faux frères à agir ainsi: “POUR ENTRAINER LES DISCIPLES APRES EUX”. Parce qu’ils cherchent à se faire un nom; une dénomination. C’est ce que j’appelle moi le PROSÉLITISME. Cette pratique qui consiste à faire des adeptes en utilisant le nom du Seigneur, ou celui de l’un de Ses plus fidèles serviteurs pour gagner des disciples à leur cause: Le Seigneur hait cela. Il appelle cela: LES OEUVRES DES NICOLAITES (Apoc.2:6,15). Cette pratique n’a jamais fait des candidats pour le royaume des cieux, mais plutôt donne à ceux qui en sont victime: UN VISA POUR L’ENFER. A coup sûr! (Mat.23:15).
Voyez encore une chose: malgré l’apparence inoffensive de ces conducteurs, l’apôtre Paul les qualifie des “loups cruels”. Et comment s’introduisent-ils parmi le troupeau? Furtivement. Le Maître de l’œuvre Lui-même nous a mis en garde contre eux: “Gardez-vous des FAUX PROPHÈTES – savez-vous que ces gens-là sont des faux prophètes?Ils viennent à vous en vêtement de brebis (la piété en apparence), mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs”.  Notez que, ni le Seigneur, ni Son apôtre, n’ont pas mâché les mots pour qualifier ces faux conducteurs: ce sont des loups cruels et ravisseurs. Car, en effet, leur cruauté consiste à ravir aux âmes mal affermies, le prix de la céleste vocation de Dieu qui est en Jésus-Christ et non dans la personne d’un mortel, comme ils cherchent à nous faire croire. Voyez-vous, bien-aimés, jusqu’où peut mener leur dangereuse action apparemment sans conséquence. Une église – même locale – qui n’est pas placée sous la direction d’un homme choisit et oint par le propre Seigneur ne verra pas la gloire qui sera  révélée aux saints en ce jour-là. C’est un aveugle qui conduit d’autres. Malgré sa prétendue connaissance. Ne vous y trompez pas!
Comment reconnaîtrons-nous ces loups cruels? Par leurs fruits bien sûr, UN MAUVAIS ARBRE NE PEUT PORTER DE BONS FRUITS. Aujourd’hui,  ils distribuent ces images et vous conduisent dans l’idolâtrie sans que vous vous en rendiez compte.
2Pi.2:1-3:   “Il y a eu parmi le peuple des faux prophètes, et il y aura de même parmi vous (Vous qui vivez dans cet âge et qui avez reçu le message de votre temps)  des faux docteurs (enseignants, pasteurs…) qui INTRODUIRONT DES SECTES PERNICIEUSES ils en rajoutent au message de la Parole de Dieu), et qui, reniant le Maître qui les a racheté (et vous présentent à la place un homme comme voie obligée pour le salut) attireront sur eux une ruine soudaine (même s’ils présument être l’Epouse, cette voie-là qu’ils ont choisit ne mène jamais à la gloire). Plusieurs les suivront dans leur dissolution, et LA VOIE DE LA VERITE SERA CALOMNIEE À CAUSE D’EUX. Par cupidité ils trafiquent de vous au moyen des paroles trompeuses…”.
C’est tout ce que le Seigneur m’a dit lorsque j’ai reçu l’ordre d’écrire cette prédication. La voie de la vérité sur l’œuvre que Dieu a accompli au milieu de nous en ce temps de la fin est aujourd’hui calomniée à cause de ces gens-là qui se sont laissé entraîner par l’esprit de l’erreur dans une de plus ignominieuse séduction du christianisme. Beaucoup des gens bien-intentionnées se tiennent loin de la vérité, ils n’osent pas s’approcher. Des prédicateurs des nombreuses dénominations ont reconnu la véracité de ce message que nous prêchons en ce temps. Ils s’approchent de nous comme Nicodème de Jésus, la nuit, pour ne pas être vu par leurs Co-religieux de peur d’être considérés comme hérétique. Pourquoi? Parce qu’à cause du “branhamisme” quand on parle à quelqu’un du  message du temps de la fin, il croit directement avoir affaire à une secte pernicieuse. C’est le diable qui a voulu cela. Pour maintenir des fils de royaume dans la confusion et l’ignorance et rendre ainsi nul à leur égard le dessein de Dieu; pour les éloigner de l’héritage des promesses réservées à “ceux qui  vaincront dans notre âge”. Et tels ces juifs qui par ignorance, interdisaient leurs adeptes de s’allier à Jésus sous peine d’être chasser du temple, aujourd’hui encore quand nous brandissons le message de l’heure, les gens disent: “Attention à cette semence-là!”. Pourtant C’EST CELA LA SEMENCE ORIGINELLE, LA VRAIE.
Ces menteurs que sont les branhamistes et qui par cupidité trafiquent des âmes pour leur ruine, veulent dissocier le message du temps de la fin du reste de l’évangile. Ce n’est pas vrai! Gal.1:7:”Non pas qu’il y ait un autre évangile (ou message), mais il y a des gens qui vous TROUBLENT, et qui veulent RENVERSER l’évangile de Christ”. Branham n’est pas venu avec un autre évangile. Il a affirmé: “J’ai prêché comme Paul”. La raison de cette affirmation est ici en Gal.1:8: “Mais quand nous-mêmes, quand un ange (messager, prophète ou que sais-je encore) venu du ciel annoncerait un autre évangile que celui que nous avons prêché, QU’IL SOIT ANATHEME”. Si vous affirmez que le messager Branham aurait prêché quelque chose de nouveau que ce qui est dans la Bible, VOUS CONFESSEZ PAR LÀ QU’IL EST UN ANTI-CHRIST. Vous voyez maintenant le mensonge de ces ministres du diable qui essayent de se transformer au milieu de nous en ministres de justice? En vérité, ils ne connaissent rien de la Parole de Dieu. Eloignez-vous d’eux. Excusez-moi d’être un peu violent dans mes termes. Je ne peux me taire, jusqu’à ce que triomphe la justice de l’Eglise. Suis-je moi aussi devenu un ennemi pour vous dire la vérité? Heureux l’homme qui accepte la correction !
La plus grande erreur commise par ces frères du faux-“message du temps de la fin” se situe au niveau du choix des types pour expliquer ce qu’ils entendent comme étant le Conseil de Dieu.