LE COMMANDEMENT DIVIN CONTRE LA VENERATION DES IMAGES

Ex.20: 1-5 :
« 1. Alors Dieu prononça toutes ces paroles, en disant: 2  Je suis l'Éternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude. 3 Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. 4 Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. 5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent »

Ainsi dit Le Dieu d'Abraham, d’Isaac et de Jacob; Dieu d'Israël et Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ! Ce n’est pas un « ainsi a dit » Moïse, le prophète, mais Dieu lui-même.
Dans ma prédication intitulée "L’ALLIANCE DE DIEU AVEC LES HOMMES", j’ai commencé à montrer aux saints comment Dieu, après le déluge, a fait une alliance avec Noé garantie par la promesse de sauver la race humaine de l'anéantissement. C’est cette alliance que Dieu a confirmé à Abraham, le fils de Sem, fils de Noé.
Moïse était seulement un médiateur de cette alliance. Par lui, Dieu a délivré les enfants d'Israël; la semence d'Abraham. Et, comme toute alliance doit être ratifiée, ce qui a été convenu entre Dieu et les hommes a été écrit d'abord dans le Livre de la Loi qui est maintenant considéré comme Le livre de l'alliance de Dieu avec Israël; descendants naturels ou charnels d'Abraham (Jos.1:7,8; Mal.4: 4). C’est dans ce livre de l'alliance que Dieu interdit solennellement à Son peuple, la pratique de l'idolâtrie manifeste dans le culte ou vénération des idoles.
Dans cette alliance faite avec Abraham, les gentils (toutes les familles de la terre) ont également été contemplés pour le salut, en vue de l'héritage des promesses (Gen.18:18). Maintenant, c’est par Christ, la postérité d'Abraham, que cette bénédiction atteint tous les non-Juifs (Gal.3:14). Ce qui a été révélé dans l'alliance de Dieu avec Abraham est confirmé donc aujourd'hui en Jésus-Christ. Lorsque tous les hommes; de toutes les nations de la terre sont faits des disciples du Seigneur. À condition d'observer ou de garder la Parole de Dieu qui est venue par Jésus-Christ. Etant le médiateur d'une nouvelle alliance ; dans laquelle tout est scellé avec Son propre sang. C’est en vertu de cette alliance que les êtres humains sont sauvés.
Je disais donc dans cette prédication, que Dieu a conclu une alliance seulement avec les Héritiers de la justice divine qui est par la FOI: Noé premièrement. Ce dernier fit de son fils Sem son héritier; de la descendance duquel viendrait plus tard Abraham. C’est dans cette alliance qu’Israël est contemplé. Et enfin, Jésus de Nazareth qui, selon la chair, est: fils d'Abraham (Lc.3: 34), fils de Sem, fils de Noé (Lc.3: 36). La Bible révélant ainsi que le Christ incarné appartient aussi à cette ascendance qui avait hérité de la justice divine par la foi, et à laquelle Dieu a promis le monde. Et nous avons vu que c’est dans cette nouvelle alliance dont Christ est médiateur que nous, païens, sommes sauvés.
         Malheureusement, la civilisation occidentale dans sa fureur et soif de conquérir le monde, s’est aussi appropriée de l'Église du Christ ; dans l'intention première d'accroître son influence sur le monde. Transformant ainsi la foi et le culte de Jésus en « religion d'État ». C’est de cette façon que cette église a été contaminée par les doctrines de démons; étant tombée sous l'influence des peuples païens, dont la tendance à l’idolâtrie et le culte des dieux et des choses inanimées est indiscutable.
Et dans ce conflit qui oppose les peuples sur le culte du vrai Dieu, nombreux sont ceux qui adorent ce qu'ils ne savent pas. Le Seigneur Jésus a tranché sans équivoque à ce sujet, en affirmant: «Le salut vient des Juifs." Quel est donc l'avantage des Juifs? Il est comme les Ecritures le disent:« Il est grand de toute manière, et tout d'abord en ce que les oracles de Dieu leur ont été confiés.» (Rom.3:2). Maintenant, c’est précisément dans ces oracles de Dieu qui ont été confiés aux Juifs que l'Éternel-Dieu, Lui-même, interdit l'idolâtrie. Premièrement: dans la fabrication d'idoles (Tu ne te feras point…) puis, dans leur vénération (Tu ne te prosterneras point devant elles et tu ne les serviras point…). Pourvu que celui qui lit fasse attention ! C’est sans équivoque!
« Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque… ». La photographie est l’une de cette image ou représentation à laquelle le commandement de Dieu se réfère. C’est à travers ces choses qu’opère le péché d'idolâtrie aujourd'hui.
Et quand bien même beaucoup de ceux-là qui ont une inclination pour le respect, la considération, l’égard ou l’exaltation des choses inanimées dans les cultes essayent de trouver des simples excuses pour leurs actions; ils n’échappent pour autant pas au jugement du commandement de Dieu clairement exprimé. Tout comme leurs propres consciences les condamnent aussi.
L’Eternel-Dieu, à plusieurs reprises et de plusieurs manières a répudié les idoles et les dieux de fonte ; ainsi que d'autres images représentant des divinités. Il a menacé de tuer ceux qui le font; révélant que Son âme abomine de telles personnes (Lev.19: 4 ; 26 :1,30).
Il n’est paru en Israël quelqu’un qui détestait Dieu comme le roi Achab qui, instigué par Jézabel, sa femme, a commis des graves abominations en allant après les idoles. Et nous savons tous la fin que Dieu a réservé à sa maison (1R.21: 25, 26). Le peuple d'Israël n'a-t-il pas été puni d’exil, pour avoir marché selon les coutumes des nations que Dieu avait rejeté précisément à cause de l’idolâtrie? N’était-ce pas à cause de cela que Dieu leur envoyait Ses prophètes? Pour les éloigner de ces pratiques païennes de l’adoration des dieux faits par les mains d’hommes? (2R.17: 9-16; 21:1-16)
Sous le règne de Josias, le Seigneur-Dieu (par le zèle de ce roi) a extirpé l'idolâtrie dans le royaume d'Israël; pour accomplir les paroles du Livre de la Loi (2R.23: 4-25).
La même chose va arriver aux nations de la terre; lorsque s’accomplira la prophétie du jour du Seigneur: « L'homme orgueilleux sera humilié, Et le hautain sera abaissé: L'Éternel seul sera élevé ce jour-là. Toutes les idoles disparaîtront. » (Is.2: 17,18). Car, tous les dieux des peuples sont des idoles (1Cron.16: 26; Sal.96: 5); Un Seul est L’Eternel qui a fait les cieux : le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.
Ne vous y trompez pas! Dieu hait ceux qui s’attachent à la vénération des images. Une grande colère s’abattra sur ceux qui adorent des idoles (2Cron.24: 18); et à cause de cette culpabilité seront confondus tous ceux qui fabriquent, ainsi que ceux qui adorent les images «sacrées» (Sal.97: 7; Is.45: 16). Par conséquent servir des idoles est un piège pour tous ceux qui s’adonnent à cette pratique (Sal.106: 36)
Souvenez-vous de cette prophétie de Babylone:
Annoncez-le parmi les nations, publiez-le, élevez une bannière! Publiez-le, ne cachez rien! Dites: Babylone est prise! Bel est confondu, Merodac est brisé! Ses idoles sont confondues, ses idoles sont brisées! » (Jer.50: 2).
Pour ceux qui confondent cette prophétie avec l'ancienne Babylone, je conseille de lire patiemment toute la prophétie; en portant une attention particulière à ce qui est écrit en v.28 et 29:
« Écoutez les cris des fuyards, de ceux qui se sauvent du pays de Babylone Pour annoncer dans Sion la vengeance de l'Éternel, notre Dieu, La vengeance de son temple!
Appelez contre Babylone les archers, vous tous qui maniez l'arc! Campez autour d'elle, que personne n'échappe, Rendez-lui selon ses œuvres, Faites-lui entièrement comme elle a fait! Car elle s'est élevée avec fierté contre l'Éternel, Contre le Saint d'Israël. »
Maintenant, je tiens à vous rappeler que, par le passé, les Juifs n’ont pas fui ou échappé de la terre de Babylone. Et que, du temps d’Esdras ou Zorobabel, les juifs n’ont même pas annoncé la vengeance du Seigneur contre cette ville. Ils sont tout juste rentré de la captivité à la fin du délai fixé par le Seigneur. A quelle Babylone se réfère donc cette prophétie ; et qui sont ceux qui fuient et s’échappent d’elle? Sinon de la Grande Prostituée de l’Apocalypse 17, avec laquelle les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité; et qui a enivré la terre et ses habitants du vin de ses abominations et souillures. C’est de cette Babylone-là que le vrai peuple de Dieu (les vrais adorateurs) fuit et échappe pour revenir au vrai culte.
Ce sont ceux qui échappent à cette corruption généralisée qui font désormais entendre leur voix (comme vous l’entendez maintenant dans notre prédication) pour proclamer le jour de la vengeance du Seigneur notre Dieu, contre les idolâtres. La vengeance du temple de Dieu contre le temple des idoles. Et puis viendra la ruine, comme la chose nous a déjà été révélée dans Apocalypse 18.
Heureux ceux qui auront de l’intelligence pour comprendre ces choses!

--------------------------------------------------